Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
810
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

En apesanteur

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
04/06/2020 | 09:01

C'est quasiment le scénario "ciel bleu" qui est en train de prendre forme sur les marchés. "Si on nous avait dit ça il y a trois mois, on aurait signé tout de suite", pensent beaucoup d'investisseurs, pour reprendre une tournure popularisée par feu le Président Chirac. Attention quand même à ne pas aller trop vite en besogne, sur les marchés comme ailleurs.

Les bourses ont poursuivi hier leur ascension, avec des gains XXL en Europe, à l'image d'un CAC40 qui s'est à nouveau hissé à 5000 points, pour ne plus perdre que 16% depuis le début de l'année et 4% sur un an. Les investisseurs se ruent sur les valeurs en solde, ou du moins sur les valeurs qui ont le plus souffert lors de l'effondrement des cours durant l'hiver. Le S&P500 ou le Nikkei ne perdent plus que 5% sur leurs niveaux du 1er janvier.

A ce stade, les valeurs défensives sont encore largement gagnantes en 2020, même si elles sont délaissées ces derniers jours. On peut lire çà et là qu'elles "manquent le rebond". C'est vrai. Mais il reste encore du chemin à parcourir pour que les valeurs à effet de levier les rattrapent. Illustration avec l'entreprise de diagnostic italienne DiaSorin, le vilain petit canard de la semaine en Europe, qui a perdu 9% en cinq séances. Le titre s'adjuge encore 55% depuis le 1er janvier. A l'inverse, Airbus et ses 12% de gains sur 5 jours en est toujours à -47% depuis le 1er janvier. Il est intéressant de noter qu'un secteur se distingue en étant dans le vert depuis le début de l'année ET en profitant du rebond : les nouveaux acteurs du paiement, avec des hausses à deux chiffres sur les deux tableaux pour Adyen, Worldline et Nexi.

Tout va donc très vite en ce moment, trop vite parfois. Les essais cliniques en sont une excellente illustration. Le temps de la recherche médicale n'est pas celui du monde économique et encore moins celui du monde médiatique. On lit tellement d'âneries depuis le mois de février jusque dans les grandes publications ! Le développement d'un traitement ou d'un vaccin est un processus long et complexe qui nécessite de la sérénité et de la prise de recul. L'exemple de l'hydroxychloroquine et de ses derniers rebondissements se passe de commentaires, dans les deux sens d'ailleurs. Et c'est encore pire quand les hommes politiques s'improvisent distributeurs de bons points envers l'un ou l'autre des candidats.

Le CAC40 rendait 0,6% à 4991 points à l'ouverture. Le point de bascule de la séance est attendu en début d'après-midi avec les annonces de la BCE.

Les temps forts économiques du jour

La réunion périodique de la BCE rendra son verdict à 13h45, avant que Christine Lagarde ne commente les dernières actions de l'institution en conférence de presse à partir de 14h30. Les autres informations macroéconomiques à suivre seront les ventes de détail européennes (11h00) et les inscriptions hebdomadaires au chômage américain (14h30).

L'euro se négocie 1,1217 USD. L'once d'or recule à 1704 USD. Le pétrole fait machine arrière à 39,20 USD le Brent et 36,50 USD le WTI. Le rendement de l'obligation d'Etat américaine sur 10 ans remonte à 0,74%. Le Bitcoin se stabilise à 9671 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Air France-KLM : Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 7 à 4,75 EUR.
  • British Land : Peel Hunt passe d'acheter à accumuler en visant 500 GBp.
  • Cembra : UBS reste neutre avec un objectif de cours réduit de 100 à 91 CHF.
  • CGG : Société Générale passe de conserver à acheter en visant 1,25 EUR.
  • Compagnie Financière Richemont : Mediobanca démarre le suivi à surperformance en visant 74 CHF.
  • Electrocomponents : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 745,90 GBp.
  • Hella : Oddo BHF passe de neutre à alléger en visant 31 EUR.
  • International Consolidated Airlines : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 450 à 375 GBp.
  • Kone : Bank of America Merrill Lynch passe de neutre à sousperformance en visant 55 EUR.
  • L'Oréal : Credit Suisse passe de neutre à sousperformance avec un objectif de cours réduit de 230 à 225 EUR.
  • Lufthansa : Berenberg passe de conserver avant-bras avec un objectif de cours réduit de 12 à huit euros.
  • Michelin : City groupe passe de neutre à à en visant 111 EUR.
  • Nestlé : Société Générale ajuste son objectif de cours de 113 à 112 EUR.
  • Partners Group : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 1050 à 945 CHF.
  • Renault : RBC passe de surperformance à performance sectorielle.
  • Rexel : Bank of America Merrill Lynch passe de neutre à sousperformance en visant 8 EUR.
  • Smith & Nephew : J.P. Morgan passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 1950 GBp.
  • SSP Group : Liberum reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 700 à 500 GBp.
  • The Swatch Group : Mediobanca démarre le suivi à neutre en visant 220 CHF.
  • U-Blox : Baader Helvea démarre le suivi à accumuler en visant 79 CHF.
  • UBM Development : Baader Helvea passe d'acheter à accumuler avec un objectif de cours réduit de 58 à 44 EUR.
  • Voestalpine : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 16 à 18 EUR.
  • Wizz Air : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 3500 GBp.

L’actualité des sociétés

En France

De nouvelles rumeurs sont sorties concernant le rachat de Tiffany par LVMH : le Français souhaiterait renégocier à la baisse le prix d'achat (une telle rumeur avait déjà circulé il y a quelques semaines). LVMH a publié un bref communiqué qui ne remet pas en cause l'opération mais qui précise qu'il n'y aura pas de rachats de titres Tiffany sur le marché (i.e. c'est trop cher ?). Electricité de France vérifie les soupapes de ses EPR après un problème constaté sur la tête de série d'Olkiluoto en Finlande. La France s'apprêterait à créer un fonds doté d'1 Md€ pour aider la filière aéronautique, en particulier les sous-traitants d'Airbus. Total prend 51% du projet du parc éolien offshore Seagreen 1 pour 70 M£. Danone émet 800 M€ d'obligations sur 9 as à 0,395%. Sanofi lance un plan d'actionnariat salarié. Crédit Agricole fixe le prix de rachat de ses obligations libellées en dollars. Rémy Cointreau a publié les résultats de son exercice clos fin mars dernier et a fixé des objectifs de moyen long terme qu'il juge ambitieux, à la fois au niveau financier et environnemental. Bureau Veritas signe un accord-cadre mondial avec Shell pour l'aider à réduire ses émissions polluantes. Eurofins lance des tests ELISA de détection des anticorps totaux pour aider à identifier rapidement les personnes qui ont été exposées au Covid-19. Carmila encouragée par l'activité constatée dans ses centres commerciaux après leur réouverture. L'actionnaire de référence d'Econocom monte à 52,23% des droits de vote par l'entremise de droits de vote double. Claranova et d'autres sociétés de l'univers IoT s'associent pour innover dans les appels d'urgence en faveur de l'hôpital espagnol. Navya renforce son management. U10, Ucar, Ada, Mediawan communiquent sur leurs assemblées générales. Catana a publié ses résultats.

Dans le monde

Leonardo del Vecchio ne pousserait pas à un rapprochement d'Assicurazioni Generali avec AXA ou Zurich Insurance, selon de bonnes sources obtenues par Reuters, un scénario qui a été évoqué par le passé. HSBC et Standard Chartered ont officiellement endossé la loi de sécurité de Pékin à Hong Kong. Centrica, Meggitt, EasyJet et Carnival quittent le FTSE 100 londonien, remplacés par Avast, GVC, Homeserve et Kingfisher. Seadrill n'écarte pas un second passage sous le régime de la loi sur les faillites en trois ans, pour renégocier sa dette. Amazon.com renforce sa flotte d'avions cargo en louant 12 B767 additionnels à ATSG. Costco Wholesale fait état d'une croissance de ses ventes de 7,5% au mois de mai avec un doublement du chiffre d'affaires réalisé en ligne. Standard & Poor's abaisse la note crédit d'American Airlines de "B" à "B-". Pour ce que ça vaut, les "favoris" de l'administration Trump en vue de l'obtention d'un vaccin contre le Covid-19 sont AstraZeneca, Johnson & Johnson, Moderna, Merck et Pfizer / BioNTech. L'action Warner Music s'est envolée de 15% pour son premier jour de cotation, passant de 25 à 28,80 USD. Les actionnaires d'AMS ont rejeté le plan de rémunération des dirigeants du groupe de semiconducteurs. Comme l'a fait United Parcel Service, FedEx applique une surcharge tarifaire à ses clients particulièrement actifs ou qui expédient des objets encombrants. Snap cesse de promouvoir le compte de Donald Trump après avoir estimé que ses commentaires pouvaient constituer des incitations à la haine raciale. Rolls-Royce va supprimer 3000 emplois au Royaume-Uni, dont la moitié sur son site de Derby, a appris la BBC. Novartis obtient des résultats positifs avec Cosentyx contre la spondylarthrose. La FDA a validé un nouveau test de réponse de Roche à la Covid-19.

Ça publie. Broadcom, Fastenal, Slack, Ciena, Rémy Cointreau, Gap

Lectures :

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADYEN N.V. -1.36%1379.5 Cours en différé.88.71%
AIR FRANCE-KLM 1.26%4.026 Cours en temps réel.-59.43%
AIRBUS SE 3.53%65.45 Cours en temps réel.-49.84%
AMAZON.COM, INC. 0.55%3200 Cours en différé.73.18%
AMERICAN AIRLINES GROUP INC. 6.80%11.94 Cours en différé.-58.37%
ASTRAZENECA PLC 0.29%8505 Cours en différé.11.80%
AVAST PLC 0.36%556 Cours en différé.22.79%
AXA 2.03%18.28 Cours en temps réel.-27.20%
BANK OF AMERICA CORPORATION 5.49%24.02 Cours en différé.-31.80%
BROADCOM INC. -0.64%319.44 Cours en différé.1.08%
CAC 40 1.01%4970.48 Cours en temps réel.-16.85%
CEMBRA MONEY BANK AG 1.88%94.9 Cours en différé.-10.47%
CENTRICA PLC 2.32%38.88 Cours en différé.-56.07%
CGG -0.90%0.9224 Cours en temps réel.-68.14%
CIENA CORPORATION -2.12%54.97 Cours en différé.28.77%
COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA 0.68%62.64 Cours en différé.-17.64%
CRÉDIT AGRICOLE SA 3.46%8.852 Cours en temps réel.-31.51%
DANONE 1.47%60.64 Cours en temps réel.-17.94%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG -0.85%8.648 Cours en différé.-47.30%
DIASORIN S.P.A. 0.82%172.9 Cours en différé.49.83%
EASYJET PLC 1.72%667 Cours en différé.-53.39%
ECONOCOM GROUP SE 3.33%1.74 Cours en différé.-28.45%
FEDEX CORPORATION 1.83%158.59 Cours en différé.3.00%
GVC HOLDINGS PLC 3.40%861.8 Cours en différé.-2.38%
HELLA GMBH & CO. KGAA 3.71%36.34 Cours en différé.-26.35%
HOMESERVE PLC 4.00%1306 Cours en différé.3.32%
HSBC HOLDINGS PLC 1.21%377.8 Cours en différé.-36.17%
KONE OYJ 1.29%62.58 Cours en différé.7.38%
L'ORÉAL 0.66%288.6 Cours en temps réel.9.32%
LONDON BRENT OIL 0.00%42.875351 Cours en différé.-35.88%
LUCARA DIAMOND CORPORATION -1.59%0.62 Cours en différé.-27.06%
LVMH MOËT HENNESSY - LOUIS VUITTON SE -0.06%400.7 Cours en temps réel.-3.26%
MEDIAWAN 0.17%11.94 Cours en temps réel.14.37%
MEGGITT PLC -0.16%311.3 Cours en différé.-52.60%
MERCK & CO., INC. 0.05%76.73 Cours en différé.-15.64%
MICHELIN SCA 2.37%93.36 Cours en temps réel.-14.43%
MODERNA, INC. -3.63%62.61 Cours en différé.220.09%
PARTNERS GROUP HOLDING AG 0.27%881.8 Cours en différé.-0.63%
PFIZER, INC. 1.11%33.83 Cours en différé.-13.65%
RENAULT 3.77%22.415 Cours en temps réel.-46.86%
ROYAL BANK OF CANADA 1.98%93.08 Cours en différé.-9.41%
RÉMY COINTREAU -1.73%125.2 Cours en temps réel.14.34%
SANOFI SA -0.29%88.92 Cours en temps réel.-0.78%
SEADRILL LIMITED -4.39%0.392 Cours en différé.-84.57%
SNAP INC. -1.58%25.53 Cours en différé.56.34%
STANDARD CHARTERED PLC 1.26%434.2 Cours en différé.-39.05%
TIFFANY & CO. 0.26%121.3 Cours en différé.-9.24%
TOTAL S.A. 0.48%33.32 Cours en temps réel.-32.28%
U-BLOX HOLDING AG 0.30%67.95 Cours en différé.-30.52%
U10 CORP -1.45%1.355 Cours en temps réel.-22.13%
UNITED PARCEL SERVICE 0.54%115.07 Cours en différé.-2.23%
WIZZ AIR HOLDINGS PLC 0.86%3284 Cours en différé.-15.69%
WORLDLINE 1.15%77.48 Cours en temps réel.22.69%
ZURICH INSURANCE GROUP LTD 1.70%340.8 Cours en différé.-14.18%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader