Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

EDF bientôt évincé du CAC 40 ?

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
04/12/2015 | 13:25

(Easybourse.com) Après avoir perdu 40% cette année, le titre de l'électricien pourrait sortir de l'indice des valeurs vedettes à l'occasion de sa prochaine révision par Euronext.

EDF n’en mène pas large. Après une chute de 40% de son titre depuis le début de l’année, l’électricien pourrait devoir céder sa place dans le CAC 40, estime Société Générale. Le conseil scientifique d’Euronext doit se réunir d’ici la mi-décembre pour dire s’il modifie ou non la composition de ses indices, dont le CAC 40. Il peut tout à fait opter pour le statu quo, comme il l’a fait en septembre. Mais la position boursière actuelle d’EDF justifie difficilement son maintien dans l'indice, selon SG. La banque pointe notamment le faible flottant du groupe (13,7%) qui, compte tenu de la baisse du titre, ne représente plus que 0,5% de la capitalisation totale de la place de Paris.

Le conseil scientifique d’Euronext fonde ses décisions sur deux critères principaux: le capital flottant et le nombre de titres échangés chaque jour. Mais, s’agissant d’EDF, d’autres considérations entrent en ligne de compte, reconnaît SG. Il s’agit d’une entreprise publique, détenue à 84,5% par l’Etat, et fer de lance de la politique énergétique française. Sa sortie de la vitrine qu’est le CAC 40 serait donc sensible politiquement. Par ailleurs elle pourrait pousser certains investisseurs institutionnels à vendre leurs titres, ce qui renforcerait la pression baissière à court terme mais permettrait de faire remonter un peu le flottant.

Reste à savoir par qui EDF pourrait être remplacé. Pour les analystes de Société Générale, le candidat le mieux placé est le groupe immobilier Klépierre, suivi de peu par la société de services informatiques Atos. « Klépierre est le candidat le mieux placé et le plus équilibré », juge pour sa part Exane BNP Paribas. « Aucun parmi Atos, Ingenico, Natixis ou de gros candidats mais sans grande liquidité (SES, Dassault Systemes, Hermès, Sodexo et Thales) ne semble assez fort pour intégrer (le CAC 40) à court terme », ajoute le bureau d’études.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BNP PARIBAS 0.07%33.685 Cours en temps réel.-36.14%
THALES 3.23%70.94 Cours en temps réel.-25.68%

© Easybourse 2015
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
15:08ABERCROMBIE & FITCH : déçoit le consensus et suspend ses prévisions 2020
AO
14:56FACEBOOK ET TWITTER : après les menaces, Donald Trump s'apprête à passer à l'action
AO
14:55UNDER ARMOUR : prévoit de rouvrir la moitié de ses magasins d'ici vendredi
AO
14:55MGM RESORTS : rouvre ses casinos le 4 juin
AO
14:54TOLL BROTHERS : bat le consensus
AO
14:48SALVATORE FERRAGAMO : Jefferies relève son conseil
CF
14:39MICRON TECHNOLOGY : plus optimiste sur ses perspectives
AO
14:27HAYS : Credit Suisse n'est plus à 'sous-performance'
CF
14:27DOLLAR TREE : BPA en baisse au T1 mais supérieur aux attentes
CF
14:13RENAULT : Moody's dégrade sa note de crédit
CF
Dernières actualités "Sociétés"