Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Dieselgate: chronologie d'un scandale né chez Volkswagen

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
30/09/2019 | 06:26

Brunswick (awp/afp) - Voici les principaux développements du scandale des moteurs diesel truqués par Volkswagen AG, qui trouve ses origines il y a plus de dix ans et donnera lieu à partir de lundi à un vaste procès en Allemagne.

 

Avant 2015

  • 2006: Volkswagen lance son projet de moteur adapté aux normes anti-pollution américaines, plus strictes qu'en Europe.
  • 2007: confrontés à l'échec de ce projet, "des employés" développent un logiciel pour contourner les tests de pollution, selon les déclarations ultérieures de Volkswagen à la justice américaine.
  • 2014: une étude américaine mesure des niveaux d'émissions parfois 40 fois supérieurs aux niveaux autorisés. Les autorités demandent alors des explications à Volkswagen, qui n'admet pas de fraude.

2015

  • 18 sept: l'agence américaine de l'environnement (EPA) accuse Volkswagen d'avoir violé la règlementation anti-pollution à l'aide d'un logiciel capable de tromper les contrôles sur les émissions d'oxydes d'azote (NOx).
  • 22-23 sept: Volkswagen admet avoir équipé du logiciel fraudeur 11 millions de ses véhicules dans le monde, son patron Martin Winterkorn démissionne et la justice allemande ouvre une enquête pénale. L'action accuse 40% de baisse par rapport au 18 septembre.
  • 15 oct: l'agence allemande de l'automobile ordonne à Volkswagen de rappeler 2,4 millions de voitures. Le groupe étend le rappel à l'ensemble des 8,5 millions de véhicules concernés en Europe.

2016

  • 22 avril: Volkswagen affiche pour la première fois en 20 ans une perte annuelle.
  • 28 juin: Volkswagen accepte de débourser 14,7 milliards de dollars pour indemniser ses clients américains, ouvrant la voie au rachat potentiel de quelque 480.000 voitures.
  • 29 juil: une commission d'experts français ayant testé 85 véhicules diesel décèle des "anomalies" dans un tiers des cas, et n'exclut pas le recours par d'autres constructeurs à des logiciels truqueurs.

2017

  • 11 jan: Volkswagen plaide coupable aux Etats-Unis pour fraude et obstruction à la justice.
  • 1er fév: Bosch accepte de verser plus de 300 millions de dollars de dédommagement aux Etats-Unis mais n'admet pas sa culpabilité.
  • 25 août: un ex-ingénieur de Volkswagen, James Liang, est condamné aux Etats-Unis à 40 mois de prison.
  • 6 déc: Oliver Schmidt, un ex-dirigeant de Volkswagen, est condamné à sept ans de prison par un tribunal américain.

2018

  • 23 fév: BMW reconnaît avoir "par erreur" équipé des véhicules diesel avec un logiciel non conforme mesurant les gaz d'échappement. Le groupe de Munich, qui a toujours vigoureusement démenti avoir triché, rappelle 11.700 voitures dans le monde.
  • 3 mai: les autorités américaines engagent des poursuites judiciaires contre Martin Winterkorn, l'ancien PDG de Volkswagen, et cinq autres dirigeants du groupe.
  • 13 juin: Volkswagen accepte de payer un milliard d'euros d'amende en Allemagne.
  • 10 sept: ouverture à Brunswick du procès d'actionnaires réclamant près de 9 milliards d'euros d'indemnités.
  • 16 oct: Audi accepte de payer 800 millions d'euros d'amende.
  • 24 oct: Porsche SE, l'actionnaire principal de Volkswagen, est condamné à 47 millions d'euros de dommages et intérêts à des investisseurs.
  • 1 nov: l'association de consommateurs VZBV dépose la requête groupée dont le procès s'ouvre lundi.

2019

  • 10 jan: Fiat Chrysler accepte de verser jusqu'à 515 millions de dollars à différentes autorités américaines qui l'accusaient d'avoir équipé plus de 100.000 véhicules d'un logiciel destiné à fausser leurs émissions polluantes.
  • 25 fév: BMW accepte une amende de 8,5 millions d'euros tandis que l'enquête pénale pour "fraude" est classée sans suite.
  • 15 avril: l'ancien patron de Volkswagen, Martin Winterkorn, ainsi que quatre responsables du constructeur sont renvoyés devant un juge en Allemagne pour "fraude aggravée", "violation de la loi contre la concurrence déloyale" et "abus de confiance"
  • 7 mai: Porsche accepte de payer une amende de 535 millions d'euros.
  • 31 juil: l'ancien patron et trois cadres d'Audi sont renvoyés devant la justice allemande pour "fraude".
  • 24 sept: le parquet de Brunswick demande le renvoi pour "manipulation de cours boursier" de l'actuel PDG de Volkswagen, Herbert Diess, de son président du conseil de surveillance, Hans Dieter Pötsch, ainsi que de l'ancien patron, Martin Winterkorn.
  • 24 sept: Daimler accepte de payer une amende de 870 millions d'euros.

afp/al

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AUDI AG 0.00%1040 Cours en différé.30.00%
DAIMLER AG 7.73%35.96 Cours en différé.-27.16%
MTR CORPORATION LIMITED 1.82%39.1 Cours en clôture.-15.09%
PORSCHE AUTOMOBIL HOLDING SE 3.99%50.86 Cours en différé.-23.68%
TRIP.COM GROUP LIMITED 2.90%26.65 Cours en différé.-20.54%
VOLKSWAGEN AG 5.74%140.1 Cours en différé.-20.51%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
ultra4 - Il y a 8 mois arrow option
Article bidon sur toute la ligne. Il y a un dieselgate né aux USA, le pays où le diesel ne représente que 1% des immatriculations. On vise VW qui vient de passer constructeur n1 mondial au détriment des constructeurs américains qui comme chacun sait sont en faillite depuis 2009. Les soit-disants chercheurs de l'université sont financés par une association qui elle est financée à 90% par General Motors et Ford. Le chef de l'étude quant à lui roulait dans une vieille Honda Accord à boite automatique de 25 ans d'âge qui bien sûr ne pollue pas.
A l'issu du Dieselgate, il s'avère que tous les constructeurs ont triché et truqué leurs moteurs, que les moteurs VW polluent moins que ceux de leurs concurrents qui trichent aussi et que le trucage ne sert qu'à passer les tests d'homologation aux exigences intenables. Plusieurs constructeurs dans le monde ont été condamnés ou ont négocié.
Ensuite, on occulte que les vrais pollueurs sont le transport de fret par cargo et porte containers, les avions, l'agriculture. Mais bon, les gens préfèrent prendre l'avion, acheter sur Amazon des trucs importés de Chine et acheminés par paquebots, rouler dans des moteurs essence qui consomment deux fois plus qui sont aussi compressés et qui émettent aussi de Nox et qui sont aussi dotés de FAP. Certains se rassurent en roulant en électrique, des voitures avec des batteries pleines de métaux lourds, d'électronique, de terres rares et de lithium produit en Bolivie au détriment d'une agriculture locale car il faut détourner des cours d'eau pour alimenter en eau les salar boliviens et chiliens.
Du grand n'importe quoi sur toute la ligne !!!
  
  
  • Publier
    loader
Dernières actualités "Sociétés"
08:23EURAZEO : lancement du Fonds France-China Cooperation
CF
08:21La patronne de BKW inquiète pour l'approvisionnement électrique en Suisse
AW
08:20GROUPE RENAULT : Mise en place d'une convention de credit de 5 milliards d'euros beneficiant de la garantie de l'etat français
GL
08:20LVMH : RBC toujours positif
ZD
08:12NOVACYT : A suivre aujourd'hui
AO
08:12NOVACYT : règle ses dettes
AO
08:10AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : BASF, Dufry, Flatex, Iliad, LVMH, Renault, Rocket Internet, Sandvik...
08:09ALBIOMA : A suivre aujourd'hui
AO
08:09ASSYSTEM : A suivre aujourd'hui
AO
08:09TECHNICOLOR : A suivre aujourd'hui
AO
Dernières actualités "Sociétés"