Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Des groupes télécoms veulent que les géants de la tech aident à financer les réseaux

29/11/2021 | 00:42
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

BRUXELLES, 29 novembre (Reuters) - Les géants technologiques américains doivent prendre en charge une partie des coûts de développement des réseaux de télécommunications en Europe car ils les utilisent de manière abondante, ont déclaré lundi les patrons de treize grands groupes de télécoms européens parmi lesquels Deutsche Telekom, Vodafone et Orange .

Cette demande est formulée alors que le secteur des télécoms fait face à de lourds investissements dans le déploiement de la 5G, de la fibre optique et d'autres réseaux câblés afin de résister aux flux de données et services fournis par Netflix , YouTube, propriété de Google et Facebook .

En 2020, les investissements des groupes des télécoms en Europe se sont établis à 52,5 milliards d'euros, soit un pic en six ans.

"Une partie importante et croissance du trafic est générée et monétisée par les grandes plateformes technologiques, mais cela requiert un investissement continu et intensif dans les réseaux ainsi qu'une planification par le secteur des télécommunications", ont écrit les PDG de treize grands groupes de télécoms européens.

"Ce modèle (...) peut être viable seulement si ces grandes plateformes participent aussi de manière équitable aux coûts de réseau", ont-ils ajouté dans un communiqué commun, que Reuters a pu consulter.

Aucune firme américaine n'est explicitement nommée, mais les géants cotés en Bourse comme Netflix et Facebook semblent visés.

Parmi les signataires de la lettre figurent les PDG de Telefonica, KPN, BT Group, Telekom Austria, Proximus, Telenor, Altice Portugal, Telia Company et Swisscom. (Reportage Foo Yun Chee; version française Jean Terzian)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALPHABET INC. 0.35%2616.08 Cours en différé.-9.70%
BT GROUP PLC 1.18%188.35 Cours en différé.9.76%
DEUTSCHE TELEKOM AG 0.85%15.856 Cours en différé.-3.56%
META PLATFORMS, INC. 1.83%308.71 Cours en différé.-8.22%
NETFLIX, INC. -2.60%387.15 Cours en différé.-35.74%
ORANGE 0.48%10.028 Cours en temps réel.6.09%
ORANGE COUNTY BANCORP, INC. 0.61%41 Cours en différé.0.00%
PROXIMUS SA 0.66%17.605 Cours en temps réel.2.04%
ROYAL KPN N.V. 0.25%2.811 Cours en temps réel.2.71%
SWISSCOM AG 0.54%518.4 Cours en différé.0.19%
TELEFÓNICA, S.A. -0.62%3.993 Cours en différé.4.41%
TELEKOM AUSTRIA AG -0.27%7.45 Cours en différé.-2.36%
TELENOR ASA 1.56%143.25 Cours en temps réel.1.80%
TELIA COMPANY AB 0.97%35.775 Cours en différé.0.07%
VODAFONE GROUP PLC 0.94%124.04 Cours en différé.9.44%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
09:47Remy cointreau-nous sommes d'accord avec le consensus de marché…
RE
09:44Le bénéfice net de Maruti Suzuki India chute de 48 % au troisième trimestre.
ZR
09:26La société britannique Royal Mail va supprimer 700 postes de direction
ZR
09:11Rémy cointreau s'est retourné à la baisse, le titre perd…
RE
09:03Bourse -ericsson gagne 5% après avoir publié un bénéfice d'explo…
RE
09:03L'Europe devrait tenter un rebond mais les risques persistent
RE
09:01Bourse - interparfums gagne 2,9% après avoir publié un chiffre…
RE
09:01Stellantis gagne 1,4% après que les echos a rapporté la c…
RE
09:00VOLS À VIDE  : un révélateur du bras fer entre compagnies aériennes et aéroports 
08:58Les ventes de l'exploitant de pubs Marston's sont inférieures aux niveaux d'avant la pandémie en raison des restrictions imposées par Omicron.
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"