Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Coucou, me revoilou ?

04/11/2020 | 09:06
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
2

Evidemment, il aurait été plus facile d'écrire quelque chose ce matin en connaissant l'identité du prochain président des États-Unis. Mais on sent bien que les choses ne se sont pas passées comme elles étaient censées se dérouler. Comme quoi, les pronostics… Au-delà du débat sur la personnalité de l'un ou l'autre des candidats, les marchés financiers sont capables de s'accommoder des deux scénarios, pourvu que l'autre soit clairement écarté.

Ce matin au réveil, j'avais un peu l'impression de revivre l'automne 2016, lorsque les médias américains ont commencé à égrener les Etats gagnés par Donald Trump et Hillary Clinton dans la course à la Maison Blanche. Jusqu'à un certain point, l'infographie sous forme de ligne bicolore utilisée par la plupart des journaux était plus bleue que rouge. Puis les résultats des Etats les plus disputés avaient commencé à tomber et la ligne bleue avait calé, jusqu'à se faire rattraper et dépasser par la rouge. On connaît la suite.

Donc ce matin, avec une vivacité proche de la marmotte sortant d'hibernation, je clique mollement sur les mises à jour du Wall Street Journal et du New York Times tout en regardant les alertes tomber sur mon terminal Bloomberg. Et manifestement, la "vague bleue" s'est perdue en route. A l'horizon, on distingue d'ailleurs plutôt une fine ligne rouge. De celles qui pourraient conduire à un énorme bûcher, celui de nos analyses des dernières semaines sur le grand changement de cap des Etats-Unis, l'avènement des Démocrates et je ne sais quoi d'autres. Un feu de joie pour les partisans de Donald Trump pendant que les espoirs de Joe Biden partent en fumée et que les sondeurs disparaissent dans leurs terriers.

Au final, est-ce si important pour les marchés ? On nous a vendu une hausse de Wall Street si les Républicains, réputés pro-business, restaient aux affaires. On nous a aussi vendu une hausse de Wall Street si les Démocrates triomphaient et ramenaient un peu de sérénité dans le commerce international. Ce matin, l'évaporation de la vague bleue a fait bondir les indicateurs avancés du Nasdaq et soutenu les cours du pétrole. Les premiers parce que les Démocrates passent pour vouloir exercer une pression réglementaire et fiscale plus intense sur les géants de la technologie, les seconds parce que Donald Trump est le meilleur soutien de l'industrie pétrolière américaine.

En cas de reconduction de Donald Trump, l'attention se reportera sur l'équilibre des forces au Capitole. Les Démocrates sont assurés de conserver la Chambre des représentants, tandis que le Sénat a de bonnes chances de rester dominé par les Républicains. Oui, vous l'avez compris, tout ça pour ça : un énorme statu quo est envisageable (un constat partagé ce matin par John Plassard de Mirabaud, qui se lève encore plus tôt que moi). 

Hier, les marchés ont poursuivi leur rebond pour gommer une fraction des pertes accumulées la semaine précédente. Le CAC40 perdait 1,2% à 4746 points à l'ouverture, à cause de la prise de parole de Donald Trump à 8h30, qui clame sa victoire et menace de saisir la cour suprême s'il en va autrement. 

Les temps forts économiques du jour

La suite des indicateurs PMI définitifs d'octobre, avec les Services et le Composite, en Asie, en Europe et aux Etats-Unis. Aux Etats-Unis, sont attendus en plus l'enquête ADP sur l'emploi (14h15), la balance commerciale (14h30), l'ISM de services (16h00) et les stocks pétroliers hebdomadaires (16h30). En Chine ce matin, l'indice Caixin des Services a atteint 56,8 points, au-dessus des attentes.

L'euro perd du terrain face au dollar, à 1,1646 USD. L'once d'or repasse sous les 1900 USD. Le pétrole remonte à 38,63 USD pour le WTI et 40,66 USD pour le Brent. Le 10 ans américain affiche un rendement de 0,83%. Le Bitcoin a repassé brièvement les 14 000 USD avant de reculer autour de 13 860 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Adecco : AlphaValue reste à accumuler avec un objectif relevé de 49,10 à 49,70 CHF.
  • Bayer : Liberum reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 76 à 74EUR.
  • Beiersdorf : Goldman Sachs reste à vendre avec un objectif de cours réduit de 86 à 83 EUR.
  • Big Yellow : J.P. Morgan passe de souspondérer à surpondérer en visant 1250 GBp.
  • BNP Paribas : RBC reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 42 à 44 EUR. AlphaValue passe d'accumuler à acheter.
  • Carrefour : Goldman Sachs reste neutre avec un objectif de cours relevé de 14,20 à 14,90 EUR.
  • Corbion : Berenberg passe d'acheter à conserver avec un objectif de cours ajusté de 38 à 44 EUR.
  • Dätwyler : Baader Helvea passe d'accumuler à acheter en visant 253 CHF.
  • Hugo Boss : Goldman Sachs reste neutre avec un objectif de cours relevé de 25,50 à 26,70 EUR. DZ Bank reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 24 à 20 EUR.
  • H. Lundbeck : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 230 à 205 DKK.
  • Oxford Biomedica : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 730 à 860 GBp.
  • Qiagen : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 50 à 52 EUR.
  • Royal Mail : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 374,20 GBp.
  • Schneider Electric : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 88 à 98 EUR.
  • Sinch : Handelsbanken passe de vendre à conserver en visant 920 SEK.
  • Sodexo : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 83 à 78 EUR.
  • Teleperformance : Citigroup revalorise de 250 à 280 EUR.
  • Umicore : Morgan Stanley passe de souspondérer à pondération en ligne en visant 30 EUR.
  • Valeo : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours relevé de 17 à 17,80 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Résultats des entreprises

  • Aperam : le spécialiste de l'acier inoxydable a enregistré une progression de ses livraisons au troisième trimestre par rapport au second, et un Ebitda en amélioration à 65 M€. L'Ebitda du quatrième trimestre devrait être en légère amélioration et la dette financière devrait baisser.
  • AXA : les revenus se contractent de 2% sur neuf mois en données comparables, à 79,7 Mds€. L'assureur estime que le second confinement n'aura qu'un impact limité sur son activité, mais se voit contraint de réinjecter 1 Mds€ dans sa filiale de réassurance XL, qui a subi des pertes exceptionnelles liées à la pandémie.
  • Crédit Agricole : le produit net bancaire du troisième trimestre est meilleur que prévu, comme le bénéfice net qui atteint 977 M€, pour un consensus à 790 M€. Les bénéfices sont toutefois en baisse sur un an.
  • Orpea : le groupe a dégagé pour la première fois de son histoire un chiffre d'affaires trimestriel de 1 Md€. Sur l'année, les revenus devraient atteindre 3,9 Mds€, en croissance d'environ 4,3%. C'est un peu inférieur aux objectifs qui avaient été suspendus en mai dernier.
  • Teleperformance : le chiffre d'affaires du troisième trimestre progresse de 12,3% en données comparables, à 1,43 Md€. L'objectif de chiffre d'affaires 2020 est relevé, tandis que les projections de rentabilité 2020 et 2022 sont confirmées.
  • Wendel : l'actif net réévalué ressortait à 145,30 EUR par action (-12,6% sur neuf mois) au 30 septembre.

Annonces importantes

  • Engie renonce à un contrat contesté d'importation de gaz de schiste américain, sous la pression de l'Etat et des associations environnementales.
  • Saint-Gobain annule 9 millions de ses propres actions.
  • ArcelorMittal appelle la France et l'Union européenne en soutien d'une initiative pour "verdir" la production d'acier.
  • Le gouvernement néerlandais approuve un plan de sauvetage pour KLM (Air France-KLM), après les concessions acceptées par les pilotes.
  • Gecina signe un accord avec le groupe hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon, pour faciliter le logement du personnel soignant.
  • Actia fonctionne normalement pendant la période de confinement.
  • Corinne Granger nouvelle présidente du conseil d'administration de Global Bioenergies.
  • Europlasma tire une nouvelle tranche d'OCA.
  • Tivoly obtient une subvention de 1,15 M€ pour son projet d'usinage des matériaux du futur, dans le cadre du plan Aéro de l'Etat.
  • Oncodesign signe un contrat de Drug Discovery de deux ans avec ViraTherapeutics (Boehringer Ingelheim).
  • Don't Nod lance les précommandes de son premier jeu auto-édité, Twin Mirror.
  • DMS va demander son transfert sur Euronext Growth.
  • Oeneo, Hopscotch, Vicat, Fermentalg, Herige, Saint Jean Groupe, ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Résultats des entreprises

  • Ahold Delhaize : en marge de ses résultats trimestriels la société a relevé ses prévisions 2020 et annoncé un nouveau programme de rachat d'actions dotées d'1 Md€.
  • BMW : le résultat opérationnel du constructeur allemand est un petit peu plus faible que prévu au T3, mais il ressort néanmoins à 1,92 Md€, en retrait de 16% en glissement annuel.
  • Burckhardt : les résultats du premier trimestre fiscal sont en amélioration, ce qui permet de confirmer les objectifs annuels.
  • Prudential Financial : le titre progressait après la séance américaine dans le sillage de trimestriels plutôt robustes. La société lance traditionnellement la série de publications des assureurs américains.
  • Subaru : le constructeur automobile japonais a relevé ses prévisions grâce à un rebond plus marqué que prévu des ventes automobiles aux États-Unis.
  • Zalando : le marchand ligne allemand a enregistré une croissance de près de 30% au troisième trimestre, en améliorant sa marge opérationnelle à 6,4%. Les prévisions annuelles sont relevées.

Annonces importantes

Lectures


© Zonebourse.com 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
2
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ACTIA GROUP 2.50%3.69 Cours en temps réel.32.35%
AHOLD DELHAIZE N.V. 0.94%28.045 Cours en temps réel.20.16%
AIR FRANCE-KLM 1.14%4.006 Cours en temps réel.-22.66%
ALIBABA GROUP HOLDING LIMITED 0.10%177.31 Cours en différé.-23.87%
AMS AG 0.93%17.86 Cours en différé.-8.63%
ARCELORMITTAL -2.55%27.37 Cours en temps réel.48.54%
AXA -0.90%23.78 Cours en temps réel.22.98%
BAYER AG 0.02%48.225 Cours en différé.0.04%
BEIERSDORF AG 1.43%94.84 Cours en différé.-1.00%
BITCOIN (BTC/USD) -1.32%65278 Cours en temps réel.129.27%
BMW AG 0.47%84.94 Cours en différé.17.22%
BNP PARIBAS -0.60%57.82 Cours en temps réel.34.97%
BURCKHARDT COMPRESSION HOLDING AG -0.25%405 Cours en différé.32.08%
CARREFOUR 1.73%15.29 Cours en temps réel.7.06%
CELLNEX TELECOM, S.A. 0.67%54.4 Cours en différé.26.46%
COMCAST CORPORATION -0.16%54.64 Cours en différé.3.51%
CORBION N.V. -2.00%40.3 Cours en temps réel.-10.94%
COSTCO WHOLESALE CORPORATION 0.58%470 Cours en différé.24.68%
CRÉDIT AGRICOLE S.A. -0.36%12.874 Cours en temps réel.25.14%
DON'T NOD ENTERTAINMENT -0.74%13.45 Cours en temps réel.-18.62%
DÄTWYLER HOLDING AG 0.99%357 Cours en différé.37.55%
ENGIE 1.07%12.146 Cours en temps réel.-4.14%
EUROPLASMA -3.82%0.2716 Cours en temps réel.-87.40%
FERMENTALG 0.18%2.825 Cours en temps réel.95.02%
GECINA 1.00%121.4 Cours en temps réel.-4.87%
H. LUNDBECK A/S -0.40%176.1 Cours en différé.-15.35%
HERIGE 0.21%48.4 Cours en temps réel.75.00%
HOPSCOTCH GROUPE 0.00%8.8 Cours en temps réel.16.40%
HUGO BOSS AG 1.23%52.5 Cours en différé.90.11%
OENEO 0.30%13.3 Cours en temps réel.22.10%
ONCODESIGN 5.18%10.56 Cours en temps réel.-14.55%
ORPEA 0.83%89.52 Cours en temps réel.-17.43%
OSRAM LICHT AG 0.57%53.3 Cours en clôture.2.42%
OXFORD BIOMEDICA PLC 0.00%1536 Cours en différé.49.13%
PFIZER, INC. 1.69%43.02 Cours en différé.14.34%
PRUDENTIAL FINANCIAL, INC. 1.86%113.3 Cours en différé.46.02%
QIAGEN N.V. 1.18%53.5 Cours en différé.0.64%
QUALCOMM, INC. -0.32%131.92 Cours en différé.-13.25%
ROYAL MAIL PLC -0.34%415.4 Cours en différé.23.39%
S&P GSCI CORN INDEX -0.37%442.9308 Cours en différé.10.02%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX -0.25%452.4826 Cours en différé.68.61%
SAINT-GOBAIN -2.15%59.99 Cours en temps réel.63.52%
SCHNEIDER ELECTRIC SE -1.79%140.12 Cours en temps réel.20.69%
SINCH AB 0.47%172.9 Cours en différé.28.21%
SODEXO 3.04%75.22 Cours en temps réel.5.46%
TELEPERFORMANCE SE 0.28%354.2 Cours en temps réel.30.37%
UMICORE -2.15%49.56 Cours en temps réel.28.94%
VALEO -0.61%24.27 Cours en temps réel.-24.41%
VICAT -2.17%36 Cours en temps réel.7.13%
VONOVIA SE -0.37%53.94 Cours en différé.-9.44%
WALMART INC. 0.34%146.45 Cours en différé.1.28%
WENDEL -1.44%116.7 Cours en temps réel.20.88%
ZALANDO SE 0.42%80.8 Cours en différé.-11.75%
Réagir à cet article
VONMISES - Il y a 11 mois arrow option
Après des semaines où les medias ont répété que Biden avait une énorme avance sur Trump, on se réveille avec Trump devant Biden. Encore des mensonges...
  
  
seb37300 - Il y a 11 mois arrow option
quand est ce que les journaleux vont comprendre que la propagande " votez clinton sinon vous etes des nazi" ne fonctionnent pas et que c est justement ce genre d escroquerie intellectuelle, qui font que les "sans dents" en on marre et font l'inverse... pourtant 2016 aurait du leur servir de leçon
  
  
  • Publier
    loader