Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
753
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Coronavirus, peur sur Wall Street

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
27/02/2020 | 09:04

Le mode de panique est toujours activé sur les marchés financiers, qui ont connu hier une séance contrastée entre l'Europe et les États-Unis, qui illustre assez bien le manque de repères des investisseurs face à la crise du coronavirus. Les indices européens ont clôturé, en majorité, légèrement dans le vert hier, tandis que le Nasdaq profitait de la force de traction de certaines valeurs technologiques pour reprendre un peu de terrain.

En revanche, l'indice large S&P500 et le Dow Jones ont poursuivi leur décrue à Wall Street. Le rebond de la place américaine a été avorté lorsque Donald Trump a pris la parole pour une conférence de presse lors de laquelle il a reconnu qu'il y a une probabilité pour que la situation empire aux États-Unis, tout en réaffirmant que le pays est bien préparé. Il a désigné son vice-président Mike Pence comme responsable de la lutte contre l'épidémie.

Partout dans le monde, les autorités déploient leurs plans de crise, sans pour autant verrouiller, à ce stade, leurs frontières. Emmanuel Macron a même le droit de se rendre à Naples pour un sommet franco-italien destiné à rabibocher les deux voisins. Les entreprises, elles, préviennent que leurs résultats seront affectés par la situation. Dernier avertissement hautement symbolique, celui de Microsoft, qui vend moins de licences car l'approvisionnement en matériel informatique est perturbé. A une autre échelle et dans un autre domaine, le français Seb, largement implanté en Chine, se retrouve lui aussi affecté. Ce n'est qu'un début : des centaines d'avertissements suivront.

La baisse n'est pas terminée car les zones d'incertitudes sont encore trop nombreuses et les réactions trop exacerbées. La Bourse de Sao Paulo a perdu 7% après la révélation du 1er cas d'infection au Brésil. Je l'écrivais hier, les banques centrales vont revenir sur le devant de la scène. Mais la question de leur efficacité dans ce type de crise se pose. Prenons un scénario plausible : la Fed baisse ses taux d'un quart de point dans les semaines à venir pour envoyer un signal positif aux acteurs économiques. Cette mesure ne soignera personne et ne permettra pas de relancer les chaînes d'approvisionnement, dont la désorganisation constitue à l'heure actuelle la principale menace pour l'économie (même si la Chine redémarre).

Le CAC40 perd 2% à 5569 points à l'ouverture, entraîné par les "futures" de Wall Street, dont la baisse a été accentuée par la révélation d'un premier cas sans lien évident avec l'étranger aux Etats-Unis. Le discours de Donald Trump a fait prendre conscience aux Américains que leur pays sera lui aussi affecté par l'épidémie (la pandémie ?).

Les temps forts économiques du jour

Côté statistiques, la masse monétaire M3 de janvier en zone euro sera connue à 10h00, avant une série d'indicateurs aux Etats-Unis. Les commandes de biens durables, une nouvelle lecture du PIB du 4e trimestre et les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30), puis les chiffres de l'immobilier ancien (16h00).

L'euro poursuit sa remontée à 1,0911 USD. L'once d'or grappille quelques cents à 1650 USD. C'est à surveiller dans les jours à venir : le baril poursuit sa décrue, sous les 48 USD pour le WTI et à 52,64 USD pour le Brent. L'obligation d'État américaine à 10 ans affiche un rendement de 1,3%. Le Bitcoin recule encore à 8700 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Air France-KLM : Exane BNP Paribas passe de neutre à surperformance en visant 10 EUR.
  • bioMérieux : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 76 à 82 EUR.
  • Burberry : UBS passe de neutre à vendre en visant 1415 GBp.
  • Compagnie Financière Richemont : UBS reste à la vente avec un objectif de cours réduit de 67 à 61 CHF.
  • DSV : MainFirst passe de neutre à achat en visant 780 DKK.
  • Electricité de France : CaixaBank passe de conserver à acheter en visant 16,01 EUR.
  • Hennes & Mauritz : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 225 SEK.
  • Inditex : Exane BNP Paribas passe de neutre à surperformance en visant 34 EUR.
  • Jenoptik : Commerzbank démarre le suivi à conserver en visant 24 EUR.
  • Marks & Spencer : Exane BNP Paribas passe de neutre à sousperformance en visant 160 GBp.
  • Lufthansa : Exane BNP Paribas passe de surperformance à neutre en visant 15 EUR.
  • Moncler : UBS passe de neutre à achat en visant 40 EUR.
  • Orior : Credit Suisse reste neutre avec un objectif de cours relevé de 85 à 90 CHF.
  • Rémy Cointreau : Berenberg passe de conserver à acheter avec un objectif de cours ajusté de 116 à 114 EUR.
  • Ryanair : Exane BNP Paribas passe de sousperformance à neutre en visant 14 EUR.
  • Salmar : SEB Equities passe de vendre à conserver en visant 470 NOK.
  • Schneider Electric : Barclays reste à surpondérer avec un objectif de cours relevé de 103 à 119 EUR.
  • Solvay : AlphaValue reste à alléger avec un objectif de cours réduit de 97,90 à 91,60 EUR.
  • Thales : AlphaValue reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 119,30 à 118 EUR.
  • The Swatch Group : UBS reste à la vente avec un objectif de cours réduit de 203 à 165 CHF.
  • Unicredit : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 16 à 17 EUR.
  • Vallourec : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 2,75 à 2,15 EUR.
  • Wolters Kluwer : J.P. Morgan passe de souspondérer à neutre en visant 70 EUR.

L’actualité des sociétés

En marge de la publication des résultats 2019, Carrefour relève ses objectifs 2022 avec de nouvelles cessions, davantage d'économies et l'amélioration de son score de promotion (NPS). Après un très bon exercice 2019, les revenus de Safran vont baisser cette année à cause des déboires du B737MAX, mais la rentabilité sera en hausse et la génération de cash-flow aussi. Engie publie des résultats 2019 en hausse et dividende relevé à 0,80 EUR, mais les objectifs 2021 ont été décalés en 2022. Pas de mention du virus dans les résultats annuels de Scor, en hausse malgré "une troisième année consécutive marquée par un nombre élevé de catastrophes naturelles et de sinistres industriels et commerciaux ainsi que par la persistance des taux d’intérêt bas". 6 des 7 sites industriels de Seb en Chine ont repris leur activité et la quasi-totalité des sous-traitants ont relancé leurs productions, mais la perte de chiffre d’affaires pour le 1er trimestre est actuellement estimée autour de 250 M€ en Chine. Arkema vise un niveau d'EBITDA 2020 comparable à celui de l'an dernier hors impact du Covid-19, évalué pour l'heure à -20 M€ d'Ebitda. Air France-KLM fait le dos rond et réduit ses dépenses au maximum pour limiter les effets de la crise. Legrand se renforce dans le contrôle et les solutions d'éclairage. La justice néerlandaise a rejeté mercredi la demande de Vivendi de suspendre le projet de Mediaset de créer une holding aux Pays-Bas pour y regrouper ses activités en Espagne et en Italie. Arkema renouvelle le mandat d'administrateur de Thierry le Hénaff. 2CRSi avertit à cause du coronavirus. Novastep (Amplitude Surgical) signe un contrat de distribution aux Etats-Unis. Pharmagest référencé par la centrale d'achat du RESAH. Abivax inclut le premier patient dans la phase I/II avec ABX196 dans le carcinome hépatocellulaire aux États-Unis. TechnipFMC, Dassault AviationArkema, ValnevaGroupe Seb, Eiffage, Vilmorin, Robertet, Prodways, Bilendi, Groupe Gorgé, ECA, Ekinops, Bourrelier, Ramsay Générale de Santé, Ipsos et FNAC Darty ont notamment publié leurs comptes.

Nokia serait en train de réfléchir à son avenir en explorant plusieurs options, selon les informations obtenues par Bloomberg, notamment des cessions voire un adossement ou un rapprochement, le nom d'Ericsson étant évoqué. Après Apple et HP Inc, c'est au tour de Microsoft d'être rattrapé par le coronavirus avec un avertissement sur les objectifs, tandis que Marriott s'attend aussi à un impact sur son activité. L Brands prend une charge de 700 M$ sur la vente de sa division lingerie en difficultés Victoria's Secret. Standard Chartered, inquiet de l'impact du virus, va racheter 500 M$ d'actions. La coentreprise espagnole entre Denso Corp et Fujitsu dans les équipements audio pour automobiles va cesser sa production faute d'approvisionnement en composants depuis la Chine. Facebook va bloquer les publicités douteuses sur le coronavirus. Le chinois CATL (Contemporary Amperex) cherche à lever l'équivalent de 2,85 Mds$ pour financer ses projets dans les batteries. Une fusillade fait six victimes, dont le tireur, au siège du brasseur Molson Coors à Milwaukee.

Ça publie. Anheuser-Busch Inbev, British American Tobacco, Bayer, VMWare, Safran, Reckitt, Baidu, Engie, LafargeHolcim, Adyen, Ferrovial, Saint-Gobain, Veolia, Carrefour et une floppée d'autres.  

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
2CRSI -3.59%3.49 Cours en temps réel.-27.60%
5I5J HOLDING GROUP CO., LTD. -0.29%3.38 Cours en clôture.-21.58%
8X8, INC. 4.62%14.95 Cours en différé.-18.31%
ABIVAX -3.11%18.74 Cours en temps réel.-14.50%
ADYEN N.V. -1.00%1188 Cours en différé.64.16%
AIR FRANCE-KLM -0.16%4.835 Cours en temps réel.-50.95%
AMPLITUDE SURGICAL 13.90%1.625 Cours en temps réel.-12.72%
ANHEUSER-BUSCH INBEV -0.09%48.54 Cours en différé.-33.79%
ARKEMA 1.23%87.52 Cours en temps réel.-8.70%
ASTRAZENECA PLC 1.14%8677 Cours en différé.13.00%
BAIDU, INC. 4.87%112.45 Cours en différé.-11.04%
BAYER AG -2.53%64.25 Cours en différé.-10.29%
BILENDI 2.94%10.1 Cours en temps réel.-9.33%
BIOMÉRIEUX 2.51%118.6 Cours en temps réel.45.81%
BOURRELIER GROUP SA -2.50%39 Cours en temps réel.-18.75%
BRITISH AMERICAN TOBACCO PLC -0.22%3236 Cours en différé.0.31%
BURBERRY GROUP PLC -1.89%1634.5 Cours en différé.-25.62%
CAC 40 0.08%5017.19 Cours en temps réel.-15.99%
CARREFOUR -1.07%14.335 Cours en temps réel.-3.08%
COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA -0.13%61.38 Cours en différé.-19.38%
CONTEMPORARY AMPEREX TECHNOLOGY CO., LIMITED -0.64%148.5 Cours en clôture.39.57%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG -1.23%10.045 Cours en différé.-37.93%
EIFFAGE 0.11%88.1 Cours en temps réel.-13.73%
EKINOPS 1.96%6.23 Cours en temps réel.-7.56%
FACEBOOK -1.10%230.16 Cours en différé.12.14%
FNAC DARTY 3.97%34.94 Cours en temps réel.-36.02%
GROUPE SEB -0.48%125.8 Cours en temps réel.-4.68%
HP INC. 6.78%16.86 Cours en différé.-17.96%
INDUSTRIA DE DISEÑO TEXTIL, S.A. 3.89%26.74 Cours en clôture.-14.98%
IPSOS -0.22%23.15 Cours en temps réel.-19.86%
JENOPTIK AG -2.33%22.72 Cours en différé.-8.95%
LAFARGEHOLCIM 0.63%43.41 Cours en différé.-20.11%
LEGRAND 0.35%63.54 Cours en temps réel.-12.86%
MARRIOTT INTERNATIONAL., INC. 4.49%99.9 Cours en différé.-34.03%
MEDIASET -0.35%1.71 Cours en différé.-35.49%
MICROSOFT CORPORATION 0.24%185.36 Cours en différé.17.25%
MOLSON COORS BREWING CO. 3.10%40.54 Cours en différé.-24.79%
MONCLER S.P.A. -1.34%34.6 Cours en différé.-12.73%
PHARMAGEST INTERACTIVE -1.00%69.4 Cours en temps réel.15.68%
PRODWAYS GROUP -0.26%1.94 Cours en temps réel.-27.88%
RAMSAY GÉNÉRALE DE SANTÉ -1.46%17.15 Cours en temps réel.2.08%
RYANAIR HOLDINGS PLC 0.28%12.68 Cours en différé.-13.64%
RÉMY COINTREAU 8.94%121.8 Cours en temps réel.2.10%
SAFRAN -1.02%97 Cours en temps réel.-28.80%
SAINT-GOBAIN -0.19%31.14 Cours en temps réel.-15.92%
SALMAR ASA 0.20%452.7 Cours en différé.0.93%
SCHNEIDER ELECTRIC SE -0.10%95.46 Cours en temps réel.4.28%
SCOR SE -1.52%25.94 Cours en temps réel.-29.61%
STANDARD CHARTERED 0.77%434.4 Cours en différé.-40.02%
TECHNIPFMC PLC 9.00%8.84 Cours en différé.-58.77%
THALES -0.55%75.3 Cours en temps réel.-18.07%
UNICREDIT S.P.A. -1.22%8.701 Cours en différé.-35.10%
VALLOUREC 4.74%41 Cours en temps réel.1,288.16%
VEOLIA ENVIRONNEMENT -0.97%21.39 Cours en temps réel.-8.81%
VIVENDI SE 3.43%22.53 Cours en temps réel.-15.30%
VMWARE, INC. -2.32%149.39 Cours en différé.-1.58%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
boyaert - Il y a 3 mois arrow option
la grippe (et non le corona virus) aurrais fait 3000 morts en France les trois premier trimestre de 2019. la grippe fait chaque annees des milliers de morts dans le monde et cela est completement ignoré pas les medias et la bourse....bien plus que le coronaverus,
  
  
Marie72 - Il y a 3 mois arrow option
Le CAC a perdu bien davantage que la bourse chinoise. On dirait que là-bas l'épidémie a passé son pic c'est peut-être pour ça mais ça devrait nous rassurer aussi quand à la possibilité de neutraliser le virus.
  
  
razorfish - Il y a 3 mois arrow option
Salut boyaert !

Effectivement concernant la grippe « classique » on peut parler « de milliers de morts » annuels, l’OMS évaluant le nombre chaque année a minima à 290 000...
  
  
  • Publier
    loader