Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Coronavirus: le bilan économique et humain enfle encore

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
31/07/2020 | 12:58

Paris (awp/afp) - L'économie mondiale enregistre un plongeon historique avec la pandémie de coronavirus, avec le PIB de l'eurozone en recul de 12,1 au 2e trimestre, et les Etats-Unis en récession.

Face à une pandémie que rien ne semble pouvoir enrayer et un bilan humain toujours plus lourd, notamment en Amérique latine, le Comité d'urgence de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) se réunit une nouvelle fois vendredi, six mois après avoir décrété l'urgence mondiale.

Les statistiques économiques mondiales donnent le tournis. La zone euro a enregistré au deuxième trimestre un plongeon historique de 12,1% de son PIB, conséquence des mesures de confinement, a annoncé vendredi l'Office européen de statistiques.

En France, la chute est de 13,8%, en Espagne de 18,5%, en Allemagne, moteur économique de l'Europe, de 10,14%.

Aux Etats-Unis, le confinement a entraîné un effondrement du PIB de 32,9% pendant la même période en rythme annualisé. Par rapport au deuxième trimestre 2019, la baisse est de 9,5%.

Le bilan humain aussi donne le vertige. Le nombre des contaminations dans le monde a dépassé jeudi les 17 millions, dont plus de 660'000 mortelles, depuis l'apparition du virus en Chine en décembre.

En atteignant la barre des 46'000 morts, le Mexique est devenu le troisième pays au monde en termes de décès liés au coronavirus, selon un bilan établi par l'AFP sur la base de données officielles.

Le Mexique devance ainsi de peu le Royaume-Uni. Les deux premiers pays les plus lourdement touchés par le Covid-19 restent les Etats-Unis, avec 151'826 morts, et le Brésil, avec 91'263 morts.

Le Vietnam et les Fidji ont annoncé chacun leur premier mort vendredi.

En Floride, l'un des Etats américains où l'épidémie connaît une forte recrudescence, les habitants attendent désormais l'arrivée de l'ouragan Isaias.

De nouvelles restrictions sont aussi imposées aux habitants de certaines parties du nord de l'Angleterre, en raison d'une poussée d'infections.

Le Vietnam et les îles Fidji ont annoncé chacun leur premier mort vendredi.

les jeunes "pas invincibles"

"Il semble que les rebonds de cas dans certains pays soient en partie dus à des jeunes qui baissent la garde pendant l'été dans l'hémisphère nord", a déclaré jeudi Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l'OMS. Les jeunes "ne sont pas invincibles", a-t-il souligné.

L'OMS a en outre déclaré dans ses recommandations actualisées que les déplacements internationaux devraient prioritairement concerner les urgences humanitaires, les personnels indispensables et les rapatriements.

Malgré tout, nombreux sont ceux qui tentent de sauver l'économie. Le Népal a rouvert vendredi l'accès à ses massifs montagneux, et notamment à l'Everest, pour les expéditions automnales dans l'espoir de relancer son secteur touristique durement éprouvé par la crise.

A Paris, le taux de remplissage du restaurant Jules Verne, au deuxième étage de la Tour Eiffel, s'est ainsi établi à 90%, avec toutefois un nombre de couverts réduit de 30% pour assurer un mètre de distance entre les convives.

"Aujourd'hui la clientèle est française à 80%, avant les Américains à eux seuls en représentaient 45%", explique Jean-François Prevotat, directeur général adjoint d'Umanis, la filiale du groupe Sodexo qui gère la restauration du monument.

A La Mecque, les fidèles musulmans ont entamé vendredi le rituel de lapidation de Satan, l'un des derniers du grand pèlerinage, qui a été drastiquement réduit cette année pour éviter toute propagation du nouveau coronavirus.

En Algérie, la fête musulmane du sacrifice, a été maintenue, même si le coeur n'y est pas vraiment. "A cause du virus, il manque l'ambiance habituelle de l'Aïd. Il y a une grande différence. Pas de charme", regrette un algérois, Sid Ali.

Car les nuages sanitaires et économiques s'accumulent.

Compagnies pétrolières, avionneurs, constructeurs automobiles paient un lourd tribut à la crise, avec des pertes abyssales au deuxième trimestre. Vendredi, le constructeur de poids lourds suédois Scania a confirmé un plan de 5000 suppressions de postes dans le monde.

Les Etats-Unis ont enregistré jeudi près de 1400 morts supplémentaires en une journée, soit environ un décès toutes les minutes, et plus de 72'000 nouveaux cas.

Au Brésil, près de 60'000 nouvelles contaminations en une journée ont également été enregistrées. Michelle Bolsonaro, l'épouse du président brésilien Jair Bolsonaro, a été testée positive au Covid-19, a déclaré jeudi la présidence, quelques jours après que son mari a dit être rétabli.

Le sport impacté

Le sport mondial continue d'être lui aussi lourdement impacté par la pandémie.

En tennis, le tournoi ATP et WTA de Rome, habituellement organisé début mai et repoussé au mois de septembre à cause de la pandémie de coronavirus, se déroulera à huis clos, a annoncé la presse italienne.

La Formule 1, elle, est confrontée à son premier cas de pilote positif au coronavirus, alors que doit se disputer dimanche le quatrième Grand Prix de la saison à Silverstone, en Grande-Bretagne. Le Mexicain Sergio Perez (Racing Point) a été testé positif et ne pourra donc pas participer ni aux essais vendredi, ni aux qualifications samedi, ni à la course dimanche.

Aux Etats-Unis, la saison de la NBA a repris jeudi après quatre mois et demi d'interruption dus à la pandémie. Joueurs, entraîneurs et arbitres ont marqué cette reprise en mettant un genou à terre pour protester contre les injustices raciales.

afp/jh

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
EURO / BRAZILIAN REAL (EUR/BRL) 0.20%6.4461 Cours en différé.44.73%
MEXICO IPC 1.00%36169.11 Cours en temps réel.-17.76%
SODEXO 0.57%60.4 Cours en temps réel.-43.15%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
20:38Calida veut reprendre la totalité de Lafuma
AW
20:31ACANTHE DEVELOPPEMENT : Communiqué sur les résultats semestriels au 30 juin 2020
GL
20:25ACANTHE DEVELOPPEMENT : Communiqué sur les résultats semestriels au 30 juin 2020
PU
20:19EOS IMAGING : Mise à disposition du Rapport Financier Semestriel 2020
BU
20:17L'essentiel de l'actualité économique a 20h00 (18h00 gmt)
AW
20:15CALIDA : AG a l'intention de reprendre complètement LAFUMA SA
EQ
20:05CALIDA : annonce son intention de déposer un projet d'offre publique de retrait visant les actions de Lafuma SA
EQ
20:02A la raffinerie de Grandpuits, la CGT appelle à la grève le 6 octobre
AW
19:45Zwahlen&Mayr chute dans les chiffres rouges au 1er semestre
AW
Dernières actualités "Sociétés"