Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Chine: l'inflation ralentit en mars mais reste forte (+4,3%)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
10/04/2020 | 10:54

Pékin (awp/afp) - L'inflation en Chine a ralenti en mars après une hausse record le mois précédent, à mesure que le pays redémarre et que les prix retrouvent un rythme comparable à celui d'avant la pandémie de Covid-19.

Les prix à la consommation ont bondi de 4,3% le mois dernier sur un an, après une progression de 5,2% en février, a indiqué vendredi le Bureau national des statistiques (BNS).

Cette hausse est inférieure aux prévisions d'analystes interrogés par l'agence d'informations financières Bloomberg (+4,9%).

"En mars, le redémarrage de la production s'est accéléré, le transport et la logistique ont progressivement repris et les mesures pour maintenir l'offre et stabiliser les prix se sont poursuivies", a relevé Dong Lijuan, statisticien au BNS.

Les mesures drastiques de confinement adoptées par la Chine depuis fin janvier pour endiguer la propagation du Covid-19 avaient largement désorganisé les réseaux de distribution de biens alimentaires à travers le pays. Mais les mesures anti-épidémie ont depuis été progressivement levées.

Par conséquent, les prix de l'alimentaire ont grimpé à un niveau élevé en mars par rapport à un an auparavant (+18,3%) mais ils sont en repli par rapport au mois précédent (-21,9%).

Très surveillés, les prix du porc - la viande la plus consommée dans le pays - ont bondi de 116,4% sur un an. En revanche, ceux des fruits frais ont baissé sur cette période (-6,1%) tout comme les légumes frais (-0,1%).

L'inflation en Chine était déjà dopée ces derniers mois par une flambée des prix du porc du fait d'une offre restreinte, le cheptel chinois étant décimé depuis août 2018 par une épidémie de peste porcine africaine.

En dépit d'une amélioration des conditions sanitaires ces dernières semaines, des centaines de millions de Chinois continuent à limiter leurs déplacements par peur d'être contaminés.

En mars, les prix des carburants ont ainsi baissé de 14,6% sur un an.

De leur côté, les prix à la production (sortie d'usine) ont accru leur baisse sur un an en mars, à -1,5% contre -0,4% le mois précédent.

Il s'agit d'une diminution bien plus prononcée que les prévisions d'analystes (-1,1%).

Pour les entreprises confrontées à un ralentissement de l'activité du fait de l'épidémie "cela pèsera sur les bénéfices et leur capacité à payer à la fois les salaires et leurs dettes", a relevé Bloomberg.

afp/rp

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
10:53UNION PATRONALE SUISSE : Un long chemin pavé d'incertitudes
PU
10:43La Chine menace à son tour les USA de représailles sur Hong Kong
RE
10:37Allemagne-Le climat des affaires rebondit plus que prévu en mai-Ifo
RE
10:20Coronavirus-Le bilan dépasse les 350.000 contaminations en Russie
RE
10:01ZONE EURO : IFO allemand meilleur qu'attendu à 79,5
09:56ALLEMAGNE : pire trimestre depuis la crise de 2008/2009 en début d'année
AW
09:44Vivendi détient 16,48% du capital de lagardère au 21 mai - amf
RE
09:42Vivendi a l’intention de poursuivre ses achats d'actions lagardère sous réserve des conditions de marché - amf
RE
09:41Vivendi détient 15,2% du capital de lagardère - amf
RE
09:30Le recul de la consommation plonge l'Allemagne en récession
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"