Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Castex rend hommage à Samuel Paty, "serviteur de la République"

16/10/2021 | 11:24
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1

PARIS, 16 octobre (Reuters) - Le Premier ministre, Jean Castex, a rendu hommage samedi à la mémoire de Samuel Paty, un an après l'assassinat du professeur d'histoire-géographie par un radical islamiste, en appelant à la défense des valeurs républicaines et à la lutte contre le terrorisme.

La mort de Samuel Paty, décapité près du collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) où il enseignait, quelques jours après avoir montré des caricatures de Mahomet dans le cadre d'un cours sur la liberté d'expression, avait provoqué une grande émotion dans tout le pays.

"Voilà qu'un homme qui voulait faire son métier, un métier exigeant et parfois ingrat, un homme qui n'aspirait qu'à transmettre les valeurs de liberté, de laïcité, de tolérance, de libre-arbitre (...) ; voilà que pour ces motifs un serviteur de la République a été assassiné", a dit Jean Castex après avoir dévoilé une plaque commémorative au ministère de l'Éducation nationale.

"C'est pourquoi (...) rendre hommage à Samuel Paty, c'est rendre hommage à la République. Et rendre hommage à la République, et avec elle à nos libertés fondamentales dont elle est la garantie autant que la condition, c'est d'abord la défendre avec une inébranlable volonté", a ajouté le Premier ministre, aux côtés du ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer.

"Les institutions et le gouvernement de la République (...), la nation toute entière, doivent lutter pied à pied dans le monde, en Europe, et bien sûr à l'intérieur du territoire national, contre le terrorisme islamiste, contre le terrorisme sous toutes ses formes."

Le meurtrier de Samuel Paty, un jeune homme de 18 ans d'origine tchétchène, avait été abattu par la police peu après l'attaque.

Une série de cérémonies à la mémoire de Samuel Paty étaient organisées vendredi et samedi, notamment au sein des établissements scolaires. (Reportage Benjamin Mallet)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Réagir à cet article
VONMISES - Il y a 1 mois arrow option
Et pourtant, si Samuel n'avait pas été décapité, il aurait été sanctionné par l'Education nationale ! Sa récupération par Blanquer est répugnante.
  
  
  • Publier
    loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
01:39Reprise des discussions sur le nucléaire iranien jeudi, la France découragée
RE
01:05Nestlé va céder sa participation dans L'Oréal pour un montant de 10 milliards de dollars.
ZR
00:57La banque centrale d'Australie voit un potentiel dans la monnaie numérique de gros.
ZR
00:51JO de Pékin-L'Australie n'enverra pas de représentants officiels-Premier ministre
RE
00:30Coronavirus-Un nouveau couvre-feu instauré en Martinique
RE
07/12Ukraine-Poutine et Biden conviennent de consultations sur les "questions sensibles"-Kremlin
RE
07/12DEVISES : le $ profite peu de l'accord sur le déficit fédéral
CF
07/12BOURSE DE WALL STREET : Wall Street finit en forte hausse, portée par les "tech"
RE
07/12L'industrie met en garde le Congrès contre le risque de réglementation "paralysante" des crypto-monnaies aux États-Unis
ZR
07/12Le prix total payé à nestlé s'élèvera ainsi à 8.904 millions d'euros - communiqué
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"