Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Carrefour et Casino baissent, la spéculation Amazon retombe

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
04/10/2017 | 12:10

(Easybourse.com) Les titres des deux distributeurs se replient mercredi après avoir bondi la veille sur des rumeurs d'intérêt du géant américain Amazon.

Le secteur de la grande distribution a vivement réagi aux rumeurs de rachat d'une ou plusieurs enseignes françaises par le géant américain Amazon. D'après le journal Le Monde, le groupe de Jeff Bezos a contacté les groupes Casino, Système U et Intermarché afin de nouer des partenariats, voire de "réaliser une acquisition en France". Dans un premier temps, il souhaiterait ouvrir une quinzaine de magasins d'ici deux ans.

Le titre Casino a bondi de 4% mardi, tandis que celui de Carrefour s'est adjugé 2,7%. Contactés par l'AFP, les deux groupes n'ont pas souhaité réagir à ces informations. Ils cèdent respectivement 1,3% et 1,5% mercredi à la mi-journée.

D'après un "distributeur" cité par Le Monde, le groupe américain aurait démarché toutes les enseignes tricolores mais n'aurait reçu aucun retour positif. "Amazon n’est pas notre ami : au final leur but est de nous manger et nous n’allons pas leur ouvrir la porte et leur donner le menu", a déclaré cette source.

Avec le rachat de la chaîne américaine de supermarchés bio Whole Foods Market cet été, le groupe de Jeff Bezos semble en effet vouloir s'attaquer frontalement au secteur de la grande distribution, alors qu'il se contentait jusqu'ici de livrer par colis les commandes effectuées sur sa plateforme sur une sélection de marques partenaires. Mais pour pouvoir proposer une gamme plus vaste de produits à des prix abordables, l'e-commerçant doit encore nouer des partenariats avec un ou plusieurs distributeurs en Europe.

Interrogé par Ouest France, le patron de Système U, Serge Papin, se dit "prudent" face à l'offensive du géant américain. "Ce qui inquiète, c’est que les règles du jeu ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Les acteurs du net n’ont pas nos contraintes", explique-t-il, citant notamment les pratiques d'optimisation fiscale de ces groupes. Si le lancement du "drive" (retrait de commandes par internet) a été une "première réponse", il reconnaît que le secteur français de la grande distribution "cherche à présent sa propre voie sur internet".

© Easybourse 2017
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
02:58SpaceX a lancé deux astronautes dans l'espace, direction la station spatiale
AW
30/05Plus de six millions de cas de Covid-19 dans le monde, poursuite du
AW
30/05SpaceX a lancé deux astronautes dans l'espace
AW
30/05RACISME AUX ETATS-UNIS : "Don't Do It", dit Nike, Adidas retweete
AW
30/05La fusée SpaceX prête au décollage, la météo s'améliore
AW
30/05BANK OF NOVA SCOTIA : La Banque Scotia conclut la vente de ses activités bancaires dans les îles Vierges britanniques à Republic Financial Holdings Limited
PU
30/05Le parc Astérix ouvrira le 15 juin avec des mesures de précaution sanitaire
AW
30/05KNORR-BREMSE : Kepler Chevreux toujours neutre sur le dossier
ZD
30/05Vol habité SpaceX, deuxième tentative de lancement samedi
AW
30/05INCYTE : Présentation des données intermédiaires de l'étude ouverte OPTIC de Phase 2 d'Iclusig® (ponatinib) sur la LMC en phase chronique lors des réunions virtuelles de l'ASCO et de l'EHA
BU
Dernières actualités "Sociétés"