Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Jordan Dufee

Analyste Senior
Suivre
Suivre sur
Grand amateur de l'or, féru des questions pétrolières, enthousiaste des métaux rares et inconditionnel du cuivre, Jordan Dufee est sans surprise le spécialiste des matières premières sur ZoneBourse.
Expert de nos process d'investissements techniques et fondamentaux, véritable couteau suisse de l'équipe, il met sa vaste culture financière à votre disposition.

Bourse de Paris : C’est jour de Fed

03/11/2021 | 07:55
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

La belle dynamique entrevue lundi sur les marchés financiers s'est poursuivie hier, permettant aux indices d’inscrire de nouveaux zéniths ou de tutoyer leurs meilleurs niveaux récents. Même le CAC40 s’approche d’une terra incognita puisqu’il ne lui manque que quelques points pour rejoindre son record du 4 septembre 2000, à précisément 6944.77 points. Mais comme vous le savez si vous êtes un(e) habitué(e) de cette chronique, en comptabilisant les dividendes, l'indice phare de la bourse de Paris vole déjà de plus hauts en plus hauts.

Tous les regards sont désormais braqués sur la Fed, puisque la banque centrale américaine doit se prononcer ce soir sur sa politique monétaire et fournir des indications que les investisseurs espèrent les moins dérangeantes possibles. Le verdict tombera à 19h00, donc hors séance européenne. Le courant dominant pense que la banque centrale des Etats-Unis va réduire ses achats mensuels d’obligations. Celui-ci atteint chaque mois 80 milliards de dollars en bons du Trésor et 40 milliards en titres adossés à des prêts hypothécaires. C’est le fameux "Tapering" tant attendu. Finalement, le patron de la Réserve Fédérale, Jerome Powell, a bien préparé le terrain à ce changement de cap afin de ne pas trop brusquer les marchés. A moins d’un revirement majeur de stratégie, le comité de politique monétaire devrait également réaffirmer qu’une éventuelle hausse des taux d’intérêt dépendra de l’évolution des indicateurs macroéconomiques. A ce titre, la teneur du discours de Jerome Powell sera analysée en profondeur pour tenter de découvrir si la première hausse de taux de la Fed interviendra avant mi 2022 comme ce qui est prévu par le consensus.

Car si la Réserve Fédérale a longtemps martelé que la hausse des prix n’est que temporaire, on voit mal comment les tensions inflationnistes pourraient se dissiper rapidement, surtout si vous jetez un coup d’œil au graphique de prix de certaines matières premières. On a beaucoup parlé de l’explosion des frais de logistique à cause de manque de capacités dans le fret maritime, des pénuries de puces électroniques qui font le malheur des industries consommatrices ou encore de la flambée des prix de l’énergie avec le trio infernal pétrole, charbon et gaz naturel, et gardons à l’esprit que ces chocs de prix se répandent dans d’autres pans de l’économie, une diffusion qui peut prendre la forme d’un véritable effet boule de neige. Je vous donne un exemple en vous interrogeant sur le lien qui peut unir le gaz naturel et le blé, voire une baguette de pain. A première vue, pas grand-chose, mais si vous êtes agriculteur, vous devriez savoir ou je veux en venir, surtout si vous n’avez pas encore passé votre commande d’engrais azoté. Le marché de l’engrais subit de plein fouet l’augmentation des prix du gaz en Europe, un intrant essentiel dans la production d’engrais. L’inflation des prix de l’énergie pourrait ainsi resserrer l’offre de certaines denrées alimentaires dont la production est relativement gourmande en engrais, comme le blé par exemple, dont le cours atteint des niveaux élevés à Chicago, avec une hausse de plus de 30% en glissement annuel. J’emprunte évidemment des raccourcis puisque d’autres facteurs entrent en jeu, mais vous avez compris l’idée de la boule de neige.

Revenons à la séance du jour qui sera marquée par les indices PMI des services du mois d’octobre, ainsi que les chiffres de l’emploi aux Etats-Unis selon les données du rapport ADP et les stocks pétroliers. Outre ces indicateurs macroéconomiques, il reste quelques publications de résultats aujourd'hui, comme Costco Wholesale et Qualcomm aux Etats-Unis et Novo Nordisk et BMW en Europe.

L’Asie emprunte le chemin de la baisse cette nuit, en attestent les parcours du Shanghai Composite (-0.2%) et du Hang Seng (-0.39%) à l’heure où j’écris ces lignes tandis que la bourse de Tokyo est fermée pour cause de jour férié. L’Europe devrait également reprendre son souffle aujourd’hui, jour de Fed oblige. Le CAC40 est attendu autour de l’équilibre selon les données de préouverture.

Les temps forts économiques du jour

Les PMI des services du mois d’octobre seront publiés aux Etats-Unis cet après-midi. Toujours outre-Atlantique, grosse journée avec en sus l'étude ADP sur l'emploi (13h15), les commandes d’usines (15h00) l'ISM des services (15h00) et les stocks pétroliers (15h30). Le PMI chinois des services reste en phase d'expansion et augmente par rapport à la lecture de septembre.

La paire EUR/USD est stable à 1,158 USD. L'once d'or s’échange à 1781 USD. Le pétrole se stabilise à 83.6 USD pour le Brent et 82.6 USD pour le WTI. Le rendement de l'obligation d'État américaine s'affiche à 1.55 % sur 10 ans. Le Bitcoin poursuit son ascension à 63100 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • ABB : Jefferies passe de sous-performance à neutre et augmente sa cible de 25 à 29 CHF.
  • Ams AG : Barclays ajuste son objectif qui passe de 15 à 14.50 CHF. Deutsche Bank abaisse le sien de 20 à 18 CHF.
  • Antin Infrastructure Partners : Citigroup entame le suivi à l’achat avec un objectif de cours de 42.20 EUR. JP Morgan entame le sien avec un conseil neutre et un objectif de 35 EUR. Morgan Stanley est à « pondération en ligne » et un objectif de 35.50 EUR.
  • Chegg : Morgan Stanley passe d’achat à neutre et abaisse son objectif de 88 à 53 USD.
  • Idorsia : Jefferies revoit à la baisse son objectif de cours qui passe de 34 à 30 CHF.
  • Orange : Jefferies est toujours à l’achat mais abaisse sa cible qui passe de 12.30 à 11.70 EUR.
  • Roche : Julius Bär rehausse son objectif de cours de 375 à 390 CHF.
  • Schindler : Stifel passe de neutre à achat mais abaisse son objectif de 315 à 295 CHF.
  • Under Armour : JP Morgan est à l’achat et revoit à la hausse sa cible de 30 à 32 USD.
  • Unibail-Rodamco-Westfield : Deutsche Bank abaisse son objectif de 75 à 68 EUR.
  • Worldline : Jefferies revoit à la baisse sa cible de 101 à 70 EUR. De même pour JP Morgan, dont l’objectif de cours passe de 91 à 73 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Résultats

  • Imerys vise un Ebitda compris entre 735 et 755 millions d’euros en 2021.
  • Nexans confirme ses objectifs annuels, sur les neuf premiers mois de l’année, les ventes ont progressé de 27.2% grâce à l’inflation des prix du cuivre.

Annonces

  • Bouygues a fait une offre engageante à Engie en vue de racheter Equans.
  • Air Liquide lance une augmentation de capital réservée aux salariés du groupe.
  • Airbus est en pourparlers avec AirAsia au sujet d’une commande d’A321neo.
  • Danone réalise un placement obligataire de 700 millions d’euros.
  • Eramet rembourse des obligations par anticipation.
  • Genfit présente de nouvelles données cliniques concernant l’elafibranor.
  • Poxel annonce sa participation à plusieurs conférences investisseurs et scientifiques en novembre.
  • Noxxon Pharma annonce un retard pour ses deux prochains essais cliniques de phase 2.
  • M2i, AST Groupe et Cast SA ont dévoilé leurs comptes.

Dans le monde

Annonces

  • Netflix se lance dans les jeux mobiles, pour le moment réservés à ses abonnés.
  • Pfizer relève sa prévision de ventes de vaccin anti-Covid-19.  
  • Amgen dévoile un chiffre d’affaires de 6.7 milliards de dollars au troisième trimestre, en hausse de 4% et abaisse la fourchette haute de ses objectifs annuels.
  • Facebook met fin à la reconnaissance faciale sur sa plateforme.
  • Novo Nordisk relève ses prévisions pour l'ensemble de l'année.
  • BMW confirme ses prévisions annuelles et dévoile un bénéfice de 2.56 milliards d'euros au T3.
  • Volkswagen prend une participation dans un fonds soutenu par l’UE, EIT InnoEnergy.
  • Lufthansa réalise son premier bénéficie opérationnel depuis le début de la pandémie.
  • Zalando annonce une baisse de ses revenus au T3, malgré une augmentation de ses ventes de 23%.
  • Geberit réalise des ventes de 855 millions de francs suisses au T3, en hausse de 7.6% en glissement annuel.
  • Vontobel déclare que le rythme de la collecte a ralenti durant l’été mais confirme ses objectifs.

Principales publications de résultats. Novo Nordisk, Costco Wholesale, Qualcomm, CVS Health, Booking, Equinix, BMW

Lectures et vidéos

Les Marchés en Extension : Emission du 2 Novembre 2021 (Nicolas Chéron)

Shiba Inu aux portes de Robinhood ? (Laurent Pignot)

Attention aux “Value Trap" : L'exemple d’Atos (Louis Lefeuvre)


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ABBOTT LABORATORIES -1.15%128.16 Cours en différé.-8.94%
AIR LIQUIDE 0.39%155.44 Cours en temps réel.0.93%
AIRBUS SE 0.65%118.12 Cours en temps réel.4.43%
AMGEN INC. 1.95%235.36 Cours en différé.4.62%
AMS AG 1.15%16.315 Cours en différé.-2.74%
AST GROUPE -1.12%5.32 Cours en temps réel.13.50%
BAYERISCHE MOTOREN WERKE AG -0.27%98.87 Cours en différé.12.24%
BOOKING HOLDINGS INC. -0.33%2450.95 Cours en différé.2.16%
BOUYGUES 0.58%32.88 Cours en temps réel.3.78%
CAST SA -2.25%4.34 Cours en temps réel.-1.55%
CHEGG, INC. -0.86%28.94 Cours en différé.-5.73%
COSTCO WHOLESALE CORPORATION -2.69%502.99 Cours en différé.-11.40%
CVS HEALTH CORPORATION 0.84%106.22 Cours en différé.2.97%
DANONE 0.29%58.07 Cours en temps réel.6.01%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG -0.22%7.223 Cours en différé.17.17%
ENGIE -0.09%13.872 Cours en temps réel.6.70%
EQUINIX, INC. -0.18%746.76 Cours en différé.-11.71%
ERAMET 3.12%87.6 Cours en temps réel.18.00%
GEBERIT AG 0.80%658.2 Cours en différé.-12.56%
GENFIT -1.09%4.158 Cours en temps réel.-2.60%
IDORSIA LTD 2.09%20.56 Cours en différé.7.83%
IMERYS 2.63%39.02 Cours en temps réel.4.05%
M2I 0.00%5.65 Cours en temps réel.5.61%
META PLATFORMS, INC. 1.66%331.9 Cours en différé.-1.32%
NETFLIX, INC. 1.25%525.69 Cours en différé.-12.74%
NEXANS -0.51%87.4 Cours en temps réel.2.27%
NOVO NORDISK A/S 0.86%629.6 Cours en différé.-15.01%
NOXXON PHARMA N.V. -0.30%0.264 Cours en temps réel.13.16%
ORANGE 0.14%9.979 Cours en temps réel.5.89%
PFIZER, INC. -1.06%54.95 Cours en différé.-6.94%
POXEL -1.15%4.646 Cours en temps réel.-4.39%
QUALCOMM, INC. 2.61%188.69 Cours en différé.3.18%
ROCHE HOLDING AG 0.77%367.8 Cours en différé.-3.72%
SCHINDLER HOLDING AG 2.92%233 Cours en différé.-7.37%
UNDER ARMOUR, INC. -2.28%18.86 Cours en différé.-11.00%
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD SE -0.29%65.44 Cours en temps réel.6.46%
VOLKSWAGEN AG -0.38%192.04 Cours en différé.8.80%
VONTOBEL HOLDING AG 0.72%83.8 Cours en différé.4.13%
WORLDLINE -0.24%47.375 Cours en temps réel.-3.14%
ZALANDO SE 0.58%66 Cours en différé.-7.84%
Plus d'actualités
Les investisseurs ont encore faim !
Les investisseurs ont encore faim !
Dernière ligne droite avant 2022
Dernière ligne droite avant 2022
Séance écourtée avant Noël
Séance écourtée avant Noël
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader