Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Alexis
Colardelle

Analyste

32
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse : quand les banques américaines écrasent les banques européennes

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
24/01/2020 | 08:52

Crise des subprimes de 2008 ou pas, les banques américaines dominent toujours le monde. Elles n’ont pas traîné pour retrouver la forme et continuent d’afficher des performances boursières exceptionnelles. On ne peut pas en dire autant de leurs homologues européennes. Un décalage qui repose sur plusieurs facteurs, tant structurels que réglementaires.

Afin d’illustrer le fossé en matière de performance, nous avons choisi deux indices : le S&P Banks Index pour les banques américaines et le Stoxx 600 Banks Index pour les banques européennes. A noter que chaque indice regroupe l’ensemble des acteurs bancaires côtés au sein de leur continent respectif.

Résultat ? La différence est flagrante. Les banques européennes peinent à suivre le rythme effréné des établissements américains. Sur les 5 dernières années, le cours des banques américaines a progressé de 55% alors que celui des banques européennes a, tenez-vous bien, affiché une performance négative de -25% !

 

A l'heure actuelle, les banques européennes sont dans l’ensemble moins bien valorisées que les banques américaines, notamment au regard des ratios de Cours / Chiffre d’affaires (Price/Sales), Cours / Valeur comptable (Price/Book) mais aussi de Cours / Bénéfices (Price-to-Earnings). Plusieurs facteurs sont à l'origine de ces écarts. En Europe, les taux directeurs sont beaucoup plus bas et ce depuis plus longtemps qu'aux Etats-Unis, ce qui pèse sur les marges. De plus, la croissance a été relativement continue outre-Atlantique depuis 2010. En Europe, elle a été entrecoupée par la crise de la dette en zone euro, la remise en question de la monnaie unique, mais aussi les incertitudes politiques (Brexit, Italie...).  

 

Et les banques françaises dans tout ça ?

En comparant les performances de Natixis, BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole au S&P Banks Index, le décalage est lui aussi très marqué. Malheureusement, les banques françaises ne dérogent pas à la règle et l’écart est encore plus significatif sur 5 ans, avec une performance moyenne pour les quatre banques françaises de -2,1%, contre le gain déjà évoqué de 55% pour l’indice des banques américaines.

 

Seul élément positif : les banques françaises comblent timidement leur retard boursier sur les six derniers mois (depuis le 18 août 2019). Mais seront-elles capables de maintenir la cadence ?

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BANCO SANTANDER, S.A. -4.27%3.6205 Cours en clôture.1.39%
BANK OF AMERICA CORPORATION -4.74%32.73 Cours en différé.-2.44%
BARCLAYS PLC -5.34%170.02 Cours en différé.-0.01%
BNP PARIBAS -3.80%51.2 Cours en temps réel.0.74%
CITIGROUP INC. -5.12%72.53 Cours en différé.-4.32%
COMMERZBANK AG -6.04%6.126 Cours en différé.18.18%
CRÉDIT AGRICOLE -3.35%12.7 Cours en temps réel.1.66%
DEUTSCHE BANK AG -6.13%8.94 Cours en différé.37.69%
JPMORGAN CHASE & CO. -2.69%132.16 Cours en différé.-2.58%
LLOYDS BANKING GROUP -4.05%53.11 Cours en différé.-11.44%
MORGAN STANLEY -5.23%49.68 Cours en différé.2.54%
NATIXIS -0.79%4.247 Cours en temps réel.8.16%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE -3.64%29.94 Cours en temps réel.0.18%
UBS GROUP -4.89%12.065 Cours en différé.3.76%
UNICREDIT S.P.A. -4.13%12.64 Cours en différé.1.26%
WELLS FARGO & COMPANY -2.75%46.39 Cours en différé.-11.34%

Alexis Colardelle
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader