Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Bourse de Paris : Biden cherche à reprendre la main

10/09/2021 | 09:02
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Recevoir par email

Les marchés actions sont partis un peu dans tous les sens hier, en particulier en Europe où la réunion de la BCE a accouché d'un verdict sans grande surprise, dont nous reparlerons un peu plus bas. A Wall Street, l'indice large S&P500 enchaîne une 4e séance de baisse modérée, alimentée par les doutes sur la vigueur de la croissance aux Etats-Unis. Les investisseurs semblaient jusque-là craindre par-dessus tout une réduction du généreux soutien monétaire de la Fed dans un contexte de forte croissance et d'inflation marquée. Ils se rendent compte que se retrouver avec une croissance chancelante dans un contexte inflationniste est peut-être le pire des scénarios.

Peut-être Joe Biden a-t-il senti qu'il fallait occuper le terrain et secouer un peu tout le monde. Le président américain n'a pas vraiment pris de pincettes en interpelant ses compatriotes non vaccinés. "Nous avons été patients. Mais notre patience a des limites, votre refus nous a tous coûté", a-t-il lancé hier, en parallèle de l'annonce de mesures plus strictes pour contenir la pandémie et favoriser l'activité économique. Biden a aussi discuté au téléphone avec son homologue chinois Xi. La teneur réelle des débats est bien sûr inconnue, mais les communiqués publiés par les deux camps par la suite s'emploient à montrer que le dialogue a été franc et "profond". La télévision d'Etat chinoise a indiqué que Xi a appelé à un retour à des relations normales entre les deux pays.

Pour terminer la semaine, je propose de parler de la Fed. Je sais, je sais, tout le monde parle tout le temps de la Fed sur les marchés. Mais le sujet du jour est plus sulfureux. Vous avez peut-être lu cette semaine que les médias américains ont brocardé, certains avec plus de virulence que d'autres, les investissements boursiers d'Eric Rosengren et Robert Kaplan. Les deux hommes sont des investisseurs plutôt actifs sur les marchés, ne serait-ce que par les sommes engagées. Le problème, c'est que le premier préside la Fed de Boston et le second la Fed de Dallas, et que l'on est en droit de penser qu'ils disposent de certaines informations avant les autres. En réalité, ces investissements ne contreviennent pas aux règles d'éthique de la banque centrale et sont rendus publics. Mais ils créent malgré tout un malaise. A tel point que Kaplan et Rosengren ont annoncé qu'ils allaient céder d'ici la fin du mois leurs positions en actions individuelles. Leurs communiqués respectifs expliquent que leurs investissements ont respecté le code de déontologie de la Fed, mais qu'ils jugent préférable de solder les positions afin je cite "d'éviter ne serait-ce que l'apparence d'un conflit d'intérêts". Les deux hommes ont utilisé cette même expression un peu alambiquée, qui montre qu'ils ne sont pas vraiment à l'aise. Personnellement, je ne suis pas tellement à l'aise non plus avec l'idée que les banquiers centraux aient si peu de restrictions statutaires, sans même parler d'une certaine forme de bon sens moral. Un historien cité par le New York Times souligne que c'est sans doute le système d'éthique de la Fed qui est à revoir, car il est construit sur une conception très étroite du rôle d'une banque centrale. Maintenant qu'elles font la pluie et le beau temps sur les marchés, il serait peut-être temps de dépoussiérer le règlement. En tout cas cette affaire n'est pas de nature à atténuer les critiques qui visent ces institutions.

Christine Lagarde n'a pas eu hier à évoquer son patrimoine boursier, mais elle a entériné un rythme de rachat d'actifs moins élevé pour la Banque centrale européenne. "Cette annonce est déjà observée en pratique car la BCE a réduit de 80 à 65 milliards d’euros ses rachats d’actifs PEPP depuis début août", note le stratégiste d'Oddo BHF Arthur Jurus. Par conséquent, elle n'a pas vraiment troublé les investisseurs. La banque a aussi relevé ses prévisions de croissance et d'inflation. S'il y a eu quelques mouvements sur les marchés autour de l'annonce hier, aucun gros déséquilibre n'a finalement perduré. La réaction du marché s'est révélée plutôt positive.

Le CAC40 gagne 0,3% peu après l'ouverture et repasse les 6700 points. Les indicateurs avancés de Wall Street sont bien ancrés dans le vert pour l'instant, tandis que l'Asie a terminé la semaine sur une note positive. La statistique la plus en vue du jour est attendue à 14h30 avec les prix à la production d'août aux Etats-Unis, qui apporteront de l'eau au moulin du débat sur l'inflation.

Les temps forts économiques du jour

Une nouvelle estimation de l'inflation allemande d'août (8h00) et la production industrielle française de juillet (8h45) précéderont les prix à la production d'août (14h30) et les stocks des grossistes de juillet (16h00) aux Etats-Unis.

Les annonces de la BCE hier n'ont eu qu'une brève influence sur la paire euro / dollar, qui évolue à 1,1829 ce matin. L'once d'or remonte doucement vers 1800 USD. Le pétrole regagne du terrain, à 71,86 USD le baril de Brent et à 68,46 USD le baril WTI. Sur le marché de la dette souveraine, les rendements se détendent, avec une OAT française qui repasse à -0,04% sur 10 ans, un Bund qui évolue à -0,36% et un T-Bond rémunéré 1,31%. Le Bitcoin navigue entre 46 500 et 47 100 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Aker Biomarine: Arctic Securities passe d'acheter à conserver en visant 50 NOK.
  • ASM International : Oddo BHF reste à surperformance avec un objectif relevé de 320 à 450 EUR.
  • ASML : Oddo BHF reste à surperformance avec un objectif relevé de 760 à 900 EUR.
  • BNP Paribas : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 61 EUR.
  • Cerved : Equita passe de conserver à alléger en visant 10,50 EUR.
  • Chargeurs : Midcap Partners reste acheteur avec un objectif relevé de 32 à 35 EUR.
  • Dermapharm : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 82,50 à 94 EUR.
  • Dormakaba : Research Partners passe de conserver à acheter en visant 780 CHF.
  • ESI Group : Midcap Partners reste à la vente avec un objectif relevé de 33 à 50 EUR.
  • Fluidra : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 41 à 42,50 EUR.
  • Fresenius Medical Care : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer en visant 60,80 EUR.
  • Italgas : Société Générale passe de conserver à acheter en visant 6,40 EUR.
  • LVMH : HSBC passe de conserver à acheter en visant 760 EUR.
  • Merck KGaA : Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 167 à 185 EUR.
  • Norma : HSBC passe de conserver à acheter en visant 49 EUR.
  • SGL Carbon : Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 3 à 9,50 EUR.
  • SMA Solar : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 55 à 46 EUR.
  • Snam : Société Générale passe d'acheter à conserver en visant 5,20 EUR.
  • Somfy : Société Générale passe d'acheter à conserver en visant 180 EUR.
  • U-Blox : Research Partners passe de conserver à vendre en visant 55 CHF.
  • Vossloh : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 50 à 58 EUR.

En France

Annonces importantes (et moins importantes)

  • Eurofins remplace Atos au sein du CAC40. Derichebourg fait son entrée dans le SBF120. Les changements seront effectifs le 17 septembre après la clôture.
  • Danone devrait réduire ses suppressions d'emploi en France à environ 300, selon Les Echos.
  • L'objectif de réduction du CO2 d'Eramet validé par le SBTi.
  • Icade Santé (Icade) a reçu le visa AMF à son document d'enregistrement en vue d'une IPO à Paris.
  • GTT lance une nouvelle solution de Smart Shipping afin d'optimiser les performances opérationnelles et environnementales des navires.
  • Eurazeo et Arax acquièrent Trinity Trading Estate au Royaume-Uni.
  • La Compagnie des Alpes va financer Eurostar pour la mise en place de la ligne Londres / Bourg Saint-Maurice pour la prochaine saison de ski, baptisée "Travelski Express".
  • Methanor cède ses titres détenus dans la centrale biomasse de Novillars dans le Doubs.
  • Alpha MOS lance la vente de licences d’utilisation de sa base de données en signant un premier deal avec Shimadzu.
  • La CAPEB et Herige signent un partenariat pour accompagner la montée en compétences des entreprises artisanales du bâtiment sur les problématiques RSE.
  • Poxel annonce le lancement commercial deTWYMEEG au Japon pour le traitement du diabète de type 2.
  • Adocia fera une présentation lors de l'évènement H.C. Wainwright Global Investment Conference.
  • TheraVet lance une l'étude clinique pivot multicentrique européenne évaluant VISCO-VET dans l'arthrose canine.
  • Theranexus et la Fondation Beyond Batten Disease ont reçu le feu vert de la FDA pour lancer un essai clinique de phase I/II avec BBDF 101 dans la forme juvénile de la maladie de Batten.
  • Miliboo, Jacquet Metals, Fermentalg, Vranken, Fleury Michon, Altamir, Lanson, TFF Group, PCAS, i2S, ESI Group, Savencia et Samse ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Annonces importantes (et autres)

  • Toyota réduit sa prévision de production mondiale en 2021.
  • Selon des sources concordantes, l'auteur de l'offre de rachat non sollicitée, et repoussée, sur EasyJet, est Wizz Air.
  • Affirm flambe de 20% post-séance après ses trimestriels.
  • Reliance Industries et Google s'apprêtent à lancer un smartphone de conception commune d'ici novembre.
  • JPMorgan Chase va acquérir la plateforme de découverte de restaurants The Infatuation.
  • Les États-Unis ouvrent une enquête sur 18 compagnies aériennes qui traînent les pieds pour traiter les demandes de remboursement de leurs passagers.
  • Royal Dutch Shell déclare la force majeure sur ces contrats après le passage de la tempête Ida.
  • Top Gloveflambe après la levée de l'embargo sur les importations États-Unis.
  • Holcim vend ses activités au Brésil.
  • Wells Fargo écope d'une amende de 250 M$ pour des défauts de contrôle dans son activité de prêt hypothécaire.
  • Chez Apple, promotion interne de Kevin Lynch (Apple Watch) comme patron du programme Apple Car.
  • L'introduction en bourse de Nio à Hong Kong pourrait être reportée à la fin de 2022.
  • SoftwareOne reprend Helecloud.
  • Le groupe italien de cosmétiques Intercos veut s'introduire en bourse cette année, selon Reuters.
  • Principales publications de résultats. The Kroger, J D Wetherspoon, EL.EN

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AFFIRM HOLDINGS, INC. -0.08%155.21 Cours en différé.0.00%
AKER BIOMARINE AS 0.11%46 Cours en temps réel.-60.85%
ALPHABET INC. -3.04%2751.33 Cours en différé.56.98%
ALTAMIR 1.24%24.915 Cours en temps réel.24.89%
APPLE INC. -0.53%148.69 Cours en différé.12.06%
ASML HOLDING N.V. 3.63%690.5 Cours en temps réel.73.69%
ATOS SE 3.48%45.83 Cours en temps réel.-38.71%
BNP PARIBAS 0.21%57.71 Cours en temps réel.33.88%
CERVED GROUP S.P.A. 0.19%10.48 Cours en différé.40.67%
CHARGEURS 1.01%25.88 Cours en temps réel.47.05%
COMPAGNIE DES ALPES 0.94%15.08 Cours en temps réel.11.54%
DANONE -0.16%56.13 Cours en temps réel.4.41%
DERICHEBOURG 0.88%10.37 Cours en temps réel.76.36%
DERMAPHARM HOLDING SE 0.46%87.9 Cours en différé.54.32%
EASYJET PLC -0.53%596.6 Cours en différé.-14.62%
EL.EN. S.P.A. -1.68%17.58 Cours en différé.959.44%
ERAMET 1.22%82.7 Cours en temps réel.92.68%
ESI GROUP 1.78%68.6 Cours en temps réel.49.78%
EURAZEO SE 0.00%81.45 Cours en temps réel.46.76%
EUROFINS SCIENTIFIC SE -1.06%102.9 Cours en temps réel.49.93%
FERMENTALG -0.53%2.79 Cours en temps réel.92.95%
FLEURY MICHON 0.00%22.9 Cours en temps réel.-17.03%
FLUIDRA, S.A. 1.10%36.9 Cours en différé.76.13%
FRESENIUS MEDICAL CARE AG & CO. KGAA -0.87%61.26 Cours en différé.-10.18%
GTT COMMUNICATIONS, INC. -28.57%0.05 Cours en différé.-98.04%
HERIGE 0.62%48.7 Cours en temps réel.76.45%
HOLCIM LTD 0.27%45.04 Cours en différé.-7.36%
ICADE 1.40%68.95 Cours en temps réel.9.62%
ICADE SANTÉ SAS 0.00%0.01 Cours en temps réel.0.00%
ITALGAS S.P.A. 0.21%5.6 Cours en différé.7.69%
JACQUET METALS 1.23%20.5 Cours en temps réel.47.48%
JPMORGAN CHASE & CO. 1.35%171.78 Cours en différé.33.39%
LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE 1.15%667.3 Cours en temps réel.30.61%
MERCK KGAA -0.49%202.4 Cours en différé.44.21%
MILIBOO -6.97%5.34 Cours en temps réel.36.57%
MÉTHANOR 0.86%4.7 Cours en temps réel.-5.24%
PCAS -2.81%12.1 Cours en temps réel.21.00%
POXEL 0.00%6 Cours en temps réel.-5.66%
SAMSE 0.48%209 Cours en temps réel.38.41%
SAVENCIA -0.93%64.2 Cours en temps réel.6.29%
SGL CARBON SE 0.13%7.81 Cours en différé.117.25%
SMA SOLAR TECHNOLOGY AG -2.20%41.82 Cours en différé.-25.25%
SOMFY SA 0.37%165 Cours en temps réel.19.05%
TFF GROUP 3.25%25.4 Cours en temps réel.-4.87%
THE KROGER CO. 2.37%40.23 Cours en différé.26.67%
THERANEXUS -0.56%7.14 Cours en temps réel.-61.72%
THERAVET 1.21%6.7 Cours en temps réel.0.00%
U-BLOX HOLDING AG -0.08%65.35 Cours en différé.11.05%
VOSSLOH AG 1.79%45.4 Cours en différé.9.79%
VRANKEN-POMMERY MONOPOLE 1.71%17.8 Cours en temps réel.21.09%
WELLS FARGO & COMPANY 0.66%50.66 Cours en différé.67.86%
WIZZ AIR HOLDINGS PLC 0.13%4465 Cours en différé.-2.17%
Réagir à cet article
maxx34000 - Il y a 1 mois arrow option
et pendant ce temps l'administration de la Maison Blanche n'est pas soumise a l'obligation vaccinale ( tout comme les salaries de Pfizer ) ...
  
  
  • Publier
    loader