Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Nathan
Houtch

Analyste

27
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

BTC-USD : Nouveau bull run sur le Bitcoin ?

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
28/07/2020 | 15:10

Cela faisait plusieurs semaines que le Bitcoin évoluait dans un range compris entre 8 800$ et 10 200$. Lundi, la crypto-monnaie s'est affranchie de ces limites pour venir tester les 11 000$, niveau qui n’avait pas été vu depuis l’été dernier. Snapshot sur ce “crypto-actif”.


Si le Bitcoin a suivi le mouvement de baisse des marchés actions au premier trimestre, il s’est très vite repris et la récente accélération haussière permet à la crypto-monnaie d’afficher une performance de 53% depuis le début de l’année.

Source : Graphique Bloomberg - Franchissement de l’oblique baissière de long-terme et cassure de la résistance des 10 200$

Si le Bitcoin parvient à consolider au niveau de 11 000$, on pourra anticiper le seuil psychologique de 12.000$, qui constitue la résistance d'août 2019.

Du coffre-fort à la sécurité numérique

Comme à chaque envolée de la crypto, de multiples facteurs ont été évoqués. Parmi les plus sérieux, on trouve un communiqué du très officiel organisme américain - The Office of the Comptroller of the Currency (OCC) - le 22 juillet, indiquant que toutes les banques nationales des Etats-Unis peuvent détenir les crypto-actifs de leurs clients et donc leur fournir des services de garde.

L’OCC reconnaît que ce service “est une forme moderne des activités bancaires”. L’organisme ajoute que les “banques devront tirer profit des nouvelles technologies pour répondre aux besoins de leurs clients” à mesure que les marchés financiers seront de plus en plus digitalisés.

Par ailleurs, des rumeurs circulent depuis juin selon lesquelles PayPal prévoit de proposer l'achat et la vente de crypto-monnaies à partir de sa plateforme et de l'application de paiement mobile Venmo, détenue par le géant de la transaction en ligne. Aucune confirmation officielle n’a eu lieu pour le moment. Mais Paypal s’intéresse à cette classe d’actifs, même si l'Américain a quitté le projet Libra de Facebook. Le 20 mars 2020, l’entreprise de paiement en ligne a adressé une lettre à la Commission Européenne indiquant qu'elle "surveillait et évaluait en permanence ce qui se faisait dans le domaine de la crypto-monnaie et de la blockchain”. PayPal a même évoqué les principes qui lui semblent indispensables à l’élaboration d’un cadre européen pour les crypto-monnaies.

D’autres entreprises de services financiers sont déjà bien avancées dans cette démarche. Par exemple, la néo-banque britannique, Revolut, propose à ses clients la possibilité d’acheter et vendre des crypto-actifs dans une logique spéculative.

Il ne vous aura pas échappé que le dernier mouvement bull sur le Bitcoin intervient au moment même où l’or et l’argent font des nouveaux records. Alors, valeur-refuge ou pas ? 




share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader