Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Toute l'info

Actualités : Toute l'info
 Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

BFT IM rappelle les avantages des obligations convertibles, notamment européennes

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
17/07/2019 | 16:51
Dans un contexte de volatilité des marchés actions et de taux d’intérêts particulièrement bas, les obligations convertibles offrent des opportunités aux investisseurs désireux de maintenir une exposition aux actions, assure Jean-Philippe Hervieu, gérant actions et obligations convertibles chez BFT Investment Managers. Ce marché bénéficie d’une solide dynamique d’émissions, alimentée par le retour de grands emprunteurs.

Jean-Philippe Hervieu indique que la sensibilité des obligations convertibles aux actions demeure relativement modérée, se situant au milieu de la fourchette idéale comprise entre 25 % et 45 % de sensibilité actions.

Ce profil est de nature à offrir aux investisseurs la possibilité de bénéficier à plein de l'accélération des marchés actions.

Ce niveau de sensibilité aux actions signifie avant tout que les obligations convertibles devraient être particulièrement protectrices en cas de coup de tabac sur les marchés actions, précise le gérant.

Mieux ajoute-t-il, les obligations convertibles continuent d'offrir des performances comparables à celle des actions sur une longue période (+12,62 % sur 5 ans contre 15,25 % pour les actions) avec une volatilité deux à trois fois inférieure. La promesse de convexité des obligations convertibles est donc plus que jamais au rendez-vous, souligne Jean-Philippe Hervieu.

Par ailleurs précise ce dernier, le gisement des obligations convertibles en Europe présente l'avantage d'être très bien diversifié, notamment avec le retour d'émetteurs provenant de différents secteurs d'activités et de tailles très variées.

Autre fait notable de nature à rassurer selon lui l'investisseur : depuis deux ou trois ans, de grandes entreprises sont venues gonfler les rangs des émetteurs d'obligations convertibles, à l'instar de LVMH, Kering, Total ou encore Michelin.

A cet égard, le gérant souligne que plus de la moitié des émetteurs d'obligations convertibles en Europe sont aujourd'hui notés "investment grade 3" ou équivalent, contre 25 % seulement en 2015.

L'univers offre donc à la fois une plus grande diversité et une meilleure qualité que par le passé, de quoi susciter un regain d'intérêt auprès des investisseurs.

Pour Jean-Philippe Hervieu, d'un point de vue géographique, la zone euro reste d'ailleurs le marché à privilégier à l'heure d'investir dans les obligations convertibles en comparaison avec le marché nord-américain.

Ce dernier est en effet nettement moins diversifié du fait de la présence forte d'émetteurs provenant des secteurs de la technologie, de la santé ou des biotechnologies.

La concentration des risques y est donc plus importante alors même que la sensibilité des obligations convertibles aux actions reste particulièrement élevée, autour de 55 % à 60 %.

Copyright 2019 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
KERING -1.98%524.5 Cours en temps réel.-8.56%
MICHELIN -2.83%101.45 Cours en temps réel.-4.31%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Toute l'info"
20:25Coronavirus-L'Irlande pour l'annulation du match de rugby contre l'Italie
RE
20:10"Pensez que le virus va apparaître demain", conseille un expert de l'OMS
RE
20:05CYBERGUN : Remboursement de la dette obligataire et des autres créances financières de cybergun // ouverture de la période d’adhésion à compter du 2 mars 2020 jusqu’au 1er avril 2020 // convocation des actionnaires en assemblée générale le 18 mars 2020
AN
19:55DEVISES : le $ recule, L.Kudlow tente de rassurer, sans succès
CF
19:53DXC TECHNOLOGY : contribue aux déploiements des technologies de réalité augmentée, virtuelle et mixte pour entreprise dans les environnements de travail connectés et numériques
BU
19:46MAUREL & PROM : Résultats du puits Kama-1 au Gabon
BU
19:45CORONAVIRUS : trois nouvelles régions touchées en Italie
AW
19:40CORONAVIRUS : un traitement contre le paludisme montre des signes d'efficacité
AW
19:35CORONAVIRUS EN AUTRICHE : un hôtel d'Innsbruck en quarantaine
AW
19:31CORONAVIRUS : Lufthansa et Swiss envisagent des mesures d'économies
AW
Dernières actualités "Toute l'info"