Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

BCE: six banques en zone euro ont des fonds propres insuffisants

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
28/01/2020 | 09:57

Francfort (awp/afp) - La Banque centrale européenne (BCE) a indiqué mardi que six banques sous sa surveillance présentaient en 2019 un niveau de fonds propres inférieurs aux recommandations, et s'est inquiétée de la faible rentabilité du secteur.

Six parmi 109 banques en zone euro passées sous les fourches caudines du superviseur logé au sein de la BCE affichaient l'an dernier un matelas de fonds propres "inférieur à la recommandation" dite du "pilier 2", fixée par le superviseur pour chaque banque, selon un communiqué. Le nom de ces banques doit être communiqué lors d'une conférence de presse à 10H00 GMT.

"Des actions correctrices, assorties d'un calendrier précis, ont été prescrites aux banques qui n'ont pas pris de mesures satisfaisantes au dernier trimestre 2019", a ajouté la BCE.

Le superviseur, amené à noter les banques sur plusieurs éléments clés pour jauger de leur solidité, a par ailleurs relevé "des détériorations notables", en particulier des bénéfices qui demeurent "inférieurs au coût de leur capital" chez la majorité des établissements importants.

S'y ajoutent des lacunes dans la gouvernance, à cause desquelles "les organes de direction manquent d'efficacité et les contrôles internes sont insuffisants".

Enfin, les banques semblent plus exposées à divers risques opérationnels, la BCE citant ceux liés à l'informatique et à la cybercriminalité.

Un point de satisfaction concerne la baisse continue du volume des prêts en souffrance, qui ont représenté 543 milliards d'euros à fin septembre 2019 au sein de l'échantillon, soit un ratio de 3,4%, contre environ 1.000 milliards d'euros et un ratio de 8% en 2014, quand la BCE a commencé à assumer ses missions de surveillance des banques.

Après les avoir relevées plusieurs années d'affilée, les exigences totales de fonds propres, rapportés aux actifs à risques, vont-elles rester stables à 10,6% en 2019, par rapport à 2018, a précisé la BCE.

afp/al

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
panor - Il y a 1 mois arrow option
oui lesquelles ?
  
  
  • Publier
    loader
Dernières actualités "Sociétés"
06:46Bloomberg achète sa popularité sur les réseaux et teste leurs limites
AW
06:01Le paquet de Marlboro, le plus vendu en France, passe à 10 euros dimanche
AW
04:09CANADA : enquête sur l'usage de la reconnaissance faciale par la police
AW
04:00Jack Dorsey, patron de Twitter, contesté par le fonds Elliott (presse)
AW
00:37FROMAGERIES BEL : Information financière du 4ème trimestre 2019 - Chiffre d'affaires
PU
28/02Corona USA critiquée pour une pub semblant faire référence au coronavirus
AW
28/02La justice confirme que Tapie doit plus de 400 millions d'euros
AW
28/02SANOFI : accepte de payer 11,85 millions de dollars pour régler un litige aux USA
RE
28/02Accablées par le coronavirus, les Bourses mondiales encaissent leur pire
AW
28/02Fitch confirme le triple A de la Suisse et la perspective "stable"
AW
Dernières actualités "Sociétés"