Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Anatomie d'un raid : comment les Américains ont eu Baghdadi

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
27/10/2019 | 20:52

par Katanga Johnson

WASHINGTON, 27 octobre (Reuters) - Le président américain Donald Trump a annoncé dimanche la mort d'Abou Bakr al Baghdadi, chef du groupe État islamique, lors d'un raid nocturne mené la nuit précédente par l'armée américaine en Syrie.

Voici une description détaillée de l'opération conformément au récit de Donald Trump, qui a pris la parole devant la presse à la Maison Blanche.

* Les Etats-Unis ont commencé à recevoir des informations sur les allées et venues de Baghdadi il y a environ un mois et ont eu accès à des éléments "utiles" fournis par les Kurdes, a déclaré Donald Trump.

Les services de renseignements américains ont été en mesure de déterminer sa position exacte il y a deux semaines, et le président a été mis au courant du raid trois jours avant son déclenchement.

Dans le cadre de cette opération, les États-Unis devaient obtenir de la Russie, de l'Irak et de la Turquie la permission de survoler les espaces aériens placés sous leurs contrôles respectifs, selon Donald Trump et le conseiller à la sécurité nationale, Robert O'Brien.

Le président américain a déclaré que la Maison Blanche n'avait pas révélé la nature de l'opération à la Russie, mais laissé entendre aux responsables russes qu'ils "l'apprécieraient".

* Samedi, Trump est rentré à la Maison Blanche vers 16h30 heure locale (22h30 en Syrie) après une partie de golf en Virginie, selon son agenda officiel.

Vers 17h00, il s'est réuni dans la "Situation room", la salle de crise de la Maison Blanche, avec le vice-président Mike Pence, le secrétaire à la Défense Mark Esper, le conseiller à la Sécurité nationale Robert O'Brien et d'autres responsables du renseignement. Ils ont pu assister au raid en direct "comme si vous regardiez un film", a dit le président.

* Des soldats américains accompagnés par des chiens sont montés à bord de huit hélicoptères, au départ d'une base militaire non identifiée du Moyen-Orient, selon Donald Trump.

Les militaires appartiennent à la Delta Force, unité spécialisée dans la lutte contre le terrorisme.

Un responsable américain a déclaré à Reuters que l'opération avait été organisée depuis une base aérienne située dans l'ouest de l'Irak. L'opération de terrain dans la région syrienne d'Idlib a été appuyée par des avions et des navires militaires, selon Donald Trump. Les soldats étaient munis d'un robot militaire qu'ils n'ont finalement pas utilisé.

* En approchant de l'endroit où se trouvait Baghdadi, les hélicoptères ont essuyé des coups de feu, mais les forces américaines ont pu atterrir sans encombre.

Redoutant que la porte principale du complexe soit piégée, ils se sont frayé un chemin en quelques secondes en faisant exploser un mur, a raconté Donald Trump. "Nous recevions des comptes rendus complets minute par minute", a-t-il dit.

* Les forces américaines ont découvert dans le complexe des personnes "qui se sont soit rendues, soit fait tirer dessus et ont été tuées", a raconté le président. Onze enfants ont été récupérés indemnes et pris en charge par un tiers que le président a refusé d'identifier. Les soldats américains ont capturé plusieurs combattants de l'État islamique, qu'ils ont ensuite emprisonnés.

* Baghdadi a pris la fuite en empruntant une zone souterraine du complexe et un tunnel, entraînant avec lui trois de ses jeunes enfants. Sur CNN, Mark Esper a déclaré que les forces américaines avaient invité Baghdadi à se rendre, mais l'homme le plus recherché au monde n'a pas obtempéré.

Poursuivi par les chiens, il s'est retrouvé dans une impasse et, "gémissant, pleurant et criant", selon le récit de Donald Trump, il a déclenché son gilet explosif, entraînant ses enfants avec lui dans la mort et provoquant l'effondrement du tunnel. Aucun soldat de l'armée américaine n'a été blessé ; un chien a été grièvement touché.

*Grâce au corps de Baghdadi "mutilé par les explosions", les forces américaines ont procédé à un test ADN sur place pour confirmer son identité, ce qui a été chose faite environ 15 minutes plus tard.

"Les résultats du test ont permis une identification certaine, immédiate et totalement positive. C'était lui", a dit Donald Trump. Sur NBC News, Robert O'Brien a raconté : "Nous étions dans la 'Situation room'. Et le commandant de la mission a appelé et dit :" Sûr à 100%, jackpot. "

* Les soldats ont procédé à une fouille du complexe, où ils ont récupéré du "matériel extrêmement sensible" contenant des informations sur les origines et les projets de l'État islamique. En tout, les forces américaines sont restées sur place pendant environ deux heures avant de reprendre les airs, empruntant le même itinéraire qu'à l'aller.

* Le corps de Baghdadi sera "éliminé de manière appropriée", a déclaré Robert O'Brien, ajoutant qu'il s'attendait à ce que le protocole soit le même que celui suivi en 2011 pour Oussama ben Laden. La dépouille du chef d'Al Qaïda avait été jetée à la mer, après consultation par des responsables américains d'experts en rites musulmans. (Avec Lindsay Dunsmuir, version française Elizabeth Pineau)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) -0.07%70.681 Cours en différé.14.29%
US DOLLAR / TURKISH LIRA (USD/TRY) 0.07%6.77703 Cours en différé.13.19%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
mirinn77 - Il y a 7 mois arrow option
Le roi est mort, vive le roi.
  
  
  • Publier
    loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
04:00L'essentiel de l'actualite a 02h00 gmt (28/05)
RE
03:55La Corée du Sud abaisse son taux directeur à un plus bas de 20 ans
RE
03:43COPA COGECA : COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Le Copa et la Cogeca appellent à l'adoption d'un cadre financier pluriannuel et d'un programme de relance économique ambitieux, reflétant les leçons tirées de la crise du Covid-19 et reconnaissant le rôle clé de l'agriculture et de la sylviculture
PU
03:30Hong Kong ne peut plus bénéficier d'un statut spécial des USA-Pompeo
RE
02:47Hong Kong ne peut plus disposer d'un statut spécial des USA - Pompeo
RE
02:15Coronavirus-La Chine fait état de deux nouveaux cas
RE
02:01Brexit-Boris Johnson se rendra en juin à Bruxelles - presse
RE
01:42Xinjiang-Le Congrès US appelle à des sanctions contre des représentants chinois
RE
01:30M6 - jp morgan relève sa recommandation à "surperformance" contre "neutre", objectif de cours à 12,90 euros contre 11,70 euros
RE
01:27Tf1 - jp morgan relève sa recommandation à "surperformance" contre "neutre", objectif de cours à 7 euros contre 6,10 euros
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"