Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Alcatel-Lucent réduit de moitié le chèque promis à son ancien patron

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
11/09/2015 | 18:20

(Easybourse.com) Michel Combes ne recevra que 7,9 millions d'euros suite à son départ du groupe au lieu des 14 millions initialement prévus.

Après plusieurs jours de polémiques, et sous la pression combinée du patronat, de l'AMF et du gouvernement, Alcatel-Lucent a décidé vendredi de réduire de près de moitié les primes versées à son ex-patron, Michel Combes, ramenées d'environ 14 millions d'euros sur trois ans à 7,9 millions. L'intéressé devrait ainsi percevoir 4,8 millions d'euros correspondant à sa « rémunération variable pluriannuelle », et ce dans le cas unique de la « réussite de l'opération de rapprochement avec Nokia », et 3,1 millions d'euros au titre de sa clause de non concurrence, a détaillé l'équipementier en télécoms dans un communiqué.

Cette clause, accordée cet été par le conseil d'administration d'Alcatel à son patron, se situe «dans la moyenne de ce qui se pratique en France», précise le groupe. Mais elle est contestée par le cabinet de défense des actionnaires Proxinvest. « L’annonce tardive de cette indemnité de non-concurrence ne modifie-t-elle pas les conditions de l’opération de rapprochement avec Nokia telles qu’annoncées au marché et à l’Autorité de Marché en avril 2015?», s'interroge-t-il. L'AMF a d'ailleurs annoncé son intention d'examiner de possibles "irrégularités" dans la communication d'Alcatel-Lucent au sujet de la rémunération de M. Combes.

Interrogé sur les nouvelles modalités de départ annoncées aujourd'hui, le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a estimé que «50% du chemin a(vait) été fait» tout en demandant «un nouvel effort» au groupe et à son ex patron. Le vice-président du Medef, Thibaut Lanxade, souhaite quant à lui s’assurer que «l'ensemble des points proposés» respectent le code Afep-Medef sur la rémunération des dirigeants d’entreprise.

Quoiqu’il en soit, les questions concernant la rémunération de M. Combes ne sont pas totalement levées puisque, désormais, c'est le montant de la prime qu'il aurait reçue lors de son arrivée à la tête de l'opérateur téléphonique Numericable-SFR qui suscite des réactions. Le Nouvel Obs évoque le chiffre de 100 millions d'euros sous forme de stock-options du groupe Altice. Un montant « totalement incroyable » pour Thibaut Lanxade. « Je n'ai pas envie d'apporter de la surenchère à la rumeur », a-t-il précisé. Le groupe de Patrick Drahi n’a ni confirmé ni infirmé cette information.

© Easybourse 2015
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
15:33RENAULT  : JPMorgan surpondère toujours
AO
15:33ALSTOM  : Goldman Sachs toujours à l’Achat
AO
15:25HOCHTIEF AG : NorldLB maintient son opinion neutre
ZD
15:23ALSTOM : en baisse, mais un broker se veut rassurant
CF
15:08ABERCROMBIE & FITCH : déçoit le consensus et suspend ses prévisions 2020
AO
14:56FACEBOOK ET TWITTER : après les menaces, Donald Trump s'apprête à passer à l'action
AO
14:55UNDER ARMOUR : prévoit de rouvrir la moitié de ses magasins d'ici vendredi
AO
14:55MGM RESORTS : rouvre ses casinos le 4 juin
AO
14:54TOLL BROTHERS : bat le consensus
AO
14:48SALVATORE FERRAGAMO : Jefferies relève son conseil
CF
Dernières actualités "Sociétés"