Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

ADP, ses 100 millions de passagers, bientôt privatisé ?

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
11/08/2017 | 16:37

(Easybourse.com) Avec 10 millions de passagers accueillis en juillet, le groupe ADP-Paris Aéroport profite du rebond du tourisme en France. L'Etat actionnaire souhaiterait céder le contrôle.

Le retour du tourisme à son niveau d'avant les attentats se fait sentir dans les aéroports parisiens. En juillet, dix millions de passagers ont été accueillis à Roissy Charles de Gaulle et Orly, un chiffre en hausse de 4,3% sur un an, selon ADP-Paris Aéroport. Après une hausse de 5% au premier semestre à 48,5 millions de passagers, le gestionnaire public est bien parti pour atteindre la barre des 100 millions de voyageurs accueillis en 2017.

En juillet le nombre de voyageurs en provenance ou à destination des autres continents a bondi de 7,2% "du fait d'une croissance sur l'ensemble des faisceaux : Afrique (+ 11,5 %), DOM-COM (+ 11,0 %), Moyen-Orient (+ 8,4 %), Amérique du Nord (+ 5,3 %), Amérique Latine (+ 4,4 %) et Asie-Pacifique (+ 0,8 %)", a précisé ADP. Cette hausse du trafic international est qualifiée de "bon point" par Natixis, après un début d'année poussif au niveau du chiffre d'affaires des magasins des aéroports parisiens. Le broker maintient sa recommandation d'achat sur le titre et son objectif de cours de 150 euros, compte tenu d'un "angle spéculatif".

ADP est en effet souvent cité parmi les entreprises où l'Etat pourrait réduire sa participation (50,6% du capital), dans le cadre d'un plan de cessions de 10 milliards d'euros annoncé début juillet. Après la privatisation des aéroports de Toulouse, Nice et Lyon, ceux de Paris pourraient suivre. Le groupe français Vinci, qui détient déjà 8% du capital d'ADP et exploite une trentaine d'aéroports dans le monde, fait figure de repreneur idéal.

La bourse a déjà intégré en partie ce scénario, ainsi que les perspectives favorables de trafic qui doivent permettre une amélioration du résultat brut d'exploitation (Ebitda) cette année. Le titre ADP a pris 40% depuis le début de l'année et évolue à des plus haut historiques. Il s'inscrit toutefois en baisse vendredi (-1,2%) dans un secteur aérien secoué par les tensions internationales entre les Etats-Unis et la Corée du Nord.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
DOW JONES AFRICA TITANS 50 INDEX -0.05%428.29 Cours en différé.-20.73%
S&P AFRICA 40 INDEX -0.04%137.53 Cours en différé.-20.65%

© Easybourse 2017
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
15:33RENAULT  : JPMorgan surpondère toujours
AO
15:33ALSTOM  : Goldman Sachs toujours à l’Achat
AO
15:25HOCHTIEF AG : NorldLB maintient son opinion neutre
ZD
15:23ALSTOM : en baisse, mais un broker se veut rassurant
CF
15:08ABERCROMBIE & FITCH : déçoit le consensus et suspend ses prévisions 2020
AO
14:56FACEBOOK ET TWITTER : après les menaces, Donald Trump s'apprête à passer à l'action
AO
14:55UNDER ARMOUR : prévoit de rouvrir la moitié de ses magasins d'ici vendredi
AO
14:55MGM RESORTS : rouvre ses casinos le 4 juin
AO
14:54TOLL BROTHERS : bat le consensus
AO
14:48SALVATORE FERRAGAMO : Jefferies relève son conseil
CF
Dernières actualités "Sociétés"