Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Toute l'info

Actualités : Toute l'info
 Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
L'article demandé n'existe plus. Nous vous proposons l'article suivant :

Haut-Karabakh-La France appelle à cesser immédiatement les hostilités

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
27/09/2020 | 11:55

PARIS/BAKOU, 27 septembre (Reuters) - La France s'est dite dimanche vivement préoccupée par les affrontements au Haut-Karabakh et a appelé les deux camps à cesser immédiatement les hostilités et à reprendre le dialogue, a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

"La France est vivement préoccupée par les affrontements d'ampleur en cours au Haut-Karabakh et les informations faisant état notamment de victimes parmi la population civile. Elle appelle à cesser immédiatement les hostilités et à reprendre le dialogue", a dit la porte-parole du Quai d'Orsay.

"En sa qualité de coprésidente du groupe de Minsk, la France, avec ses partenaires russe et américain, réitère son engagement en vue de parvenir à un règlement négocié et durable du conflit du Haut-Karabakh, dans le respect du droit international", a-t-elle ajouté.

La France fait partie du group de Minsk chargé de la médiation entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan.

Les deux anciennes républiques soviétiques s'opposent depuis des décennies au sujet du Haut-Karabakh, région d'Azerbaïdjan peuplée majoritairement d'Arméniens ayant proclamé son indépendance avec l'effondrement de l'URSS en 1991.

Dimanche, le Haut-Karabakh, puis l'Arménie, ont décrété la mobilisation générale après une montée des tensions, l'Arménie et l'Azerbaïdjan s'accusant mutuellement de tirs d'obus.

Arménie accuse les forces azéries d'avoir tiré des obus sur la région, tandis que l'Azerbaïdjan accuse les forces arméniennes de bombarder des positions militaires et civiles azéries.

Selon l'agence Interfax, les autorités militaires d'Azerbaïdjan ont jugé pour leur part qu'il n'était pas nécessaire de procéder à une mobilisation militaire totale, l'effectif de l'armée du pays étant actuellement au complet. (Nailia Bagirova, Nvard Hovhannisyan et Gabrielle Tetrault-FarberJohn Irish, avec Gilles Guillaume)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Toute l'info"
11:55Haut-Karabakh-La France appelle à cesser immédiatement les hostilités
RE
11:51Combats meurtriers au Karabakh, l'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre
AW
11:45SUEZ : Veolia offre un prix plus haut et des clarifications sur l'emploi
RE
11:30Haut-karabakh-la france reitère avec ses partenaires russe et américain son engagement en vue de parvenir à un règlement négocié et durable du conflit-quai d'orsay
RE
11:30Haut-Karabakh-La France appelle à cesser immédiatement les hostilités
RE
11:29La france est vivement préoccupée par les affrontements d’ampleur en cours au haut-karabakh et appelle à cesser immédiatement les hostilités et à reprendre le dialogue-quai d'orsay
RE
10:42Revue de presse du dimanche 27 septembre 2020
AW
10:28Combats meurtriers entre l'Azerbaïdjan et les séparatistes arméniens du Nagorny
AW
10:12Le Haut-Karabakh décrète la loi martiale et la mobilisation
RE
09:58Biélorussie-Le président Loukachenko doit partir-Macron au JDD
RE
Dernières actualités "Toute l'info"