Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nyse  >  Walt Disney Company (The)    DIS

WALT DISNEY COMPANY (THE)

(DIS)
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurRecommandations des analystes

Disney: synergies et monétisation au sein du royaume enchanté

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
08/11/2019 | 06:30

San Francisco (awp/afp) - Accords de distribution, synergies entre les services et tests techniques: Disney a mis toutes les chances de son côté pour assurer le succès de Disney+, sa plateforme de streaming vidéo qui sera en concurrence directe avec le leader du secteur, Netflix, à partir du 12 novembre aux Etats-Unis.

"Nous sommes confiants que nous sommes prêts à un lancement à grande échelle", a déclaré jeudi le patron du groupe, Bob Iger, lors d'une conférence aux analystes, après la publication de résultats trimestriels meilleurs qu'attendus et salués en Bourse.

Disney+ sera disponible à partir de 6,99 dollars par mois, un prix largement inférieur à celui de Netflix, et proposera un impressionnant catalogue, avec 500 films (des collections "Star Wars", Pixar, Marvel...) et 7500 épisodes de séries, dont les 30 saisons des "Simpson".

La plateforme du royaume enchanté va commencer son expansion par le Canada, les Pays-Bas, l'Australie et la Nouvelle-Zélande ce mois-ci, suivis par les Européens (dont la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, le Canada, l'Italie, l'Espagne...) le 31 mars 2020.

Le groupe espère attirer entre 60 et 90 millions d'abonnés d'ici 2024. Il va se mesurer à Netflix (près de 160 millions d'abonnés), Amazon Prime Video, Apple TV+ (en ligne depuis une semaine), et bientôt Peacock (NBCUniversal) et HBO Max (WarnerMedia).

Monétisation

Bob Iger a annoncé avoir conclu un accord de distribution avec Amazon pour que Disney+ soit présent sur les télévisions "Fire TV". "Nous avons des accords avec Apple, Samsung, Microsoft, LG et Google. Donc nous avons fait des progrès significatifs en terme d'accords de distribution, et Amazon est le dernier d'entre eux", a-t-il détaillé sur la chaîne américaine CNBC.

Il a ajouté que la plateforme Hulu, dont Disney a pris le contrôle, proposerait bientôt des programmes de 21 Century Fox (21 CF), racheté en décembre 2017. Aux Etats-Unis, le groupe va aussi proposer aux membres du club Disney D23 de s'abonner simultanément à Disney+, Hulu et ESPN+ (sports) pour 12,99 dollars.

Le groupe du royaume enchanté renforce ainsi les synergies entre ces multiples actifs pour assurer le succès de son nouveau service, que Bob Iger considère comme le plus important produit lancé par le groupe depuis près de 15 ans qu'il est en poste.

Le PDG a expliqué qu'il ne considérait les différentes applications (Hulu, ESPN+) ou Fox comme des entités séparées, mais comme les acteurs d'un ensemble plus large de "production, créativité, distribution et monétisation", avec la possibilité, par exemple, de diffuser des films au cinéma, puis à la télévision et sur les plateformes.

"C'est une manière extraordinaire d'atteindre plus de consommateurs et de générer des revenus", a-t-il assuré. "Cela nous donne un avantage compétitif par rapport à nos concurrents qui n'ont pas autant de fenêtres de diffusion ou de façons de monétiser leurs contenus".

"Au-delà des enfants"

Disney compte avoir la même approche avec ESPN et les droits sportifs, notamment en diffusant plus de sport sur sa chaîne ABC, "car la valeur des compétitions sportives en direct sur les chaînes traditionnelles augmente".

Bob Iger s'est aussi dit satisfait des tests menés sur Disney+ aux Pays-Bas ce weekend. "La plateforme et robuste et tous les éléments sont en place pour gérer le passage à échelle", a-t-il promis.

"Nous avons constaté que la palette démographique de nos publics est plus large que ce à quoi les gens s'attendent, ça va bien au-delà des enfants et des familles", a-t-il ajouté. "Toutes les marques ont suscité de l'intérêt, c'est de bon augure."

En plus des catalogues historiques, Disney + va proposer à sa mise en service 10 films originaux et des séries, dont The Mandalorian, la nouvelle série Star Wars de Lucasfilm. La société promet 620 films et plus de 10.000 épisodes de séries d'ici 5 ans.

Disney a engrangé 19,1 milliards de dollars de chiffre d'affaires au quatrième trimestre de son exercice décalé (+34%) pour un bénéfice par action de 1,07 dollar, des résultats supérieurs aux attentes des analystes.

Pour l'ensemble de l'exercice, il a réalisé un chiffre d'affaires de 69,57 milliards de dollars en progression de 17%. Ces fortes progressions s'expliquent notamment par l'intégration de 21 CF.

Le titre Disney prenait plus de 5% en Bourse lors des échanges électroniques après la clôture de Wall Street.

afp/al

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALPHABET 0.27%1342.99 Cours en différé.28.52%
APPLE INC. -1.40%266.92 Cours en différé.71.62%
MICROSOFT CORPORATION -0.26%151.36 Cours en différé.49.02%
NETFLIX -1.58%302.5 Cours en différé.13.02%
WALT DISNEY COMPANY (THE) -0.98%146.21 Cours en différé.33.34%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WALT DISNEY COMPANY (THE)
02/12Wall Street dans le rouge, fragilisée par le commerce et le secteur
AW
02/12DISNEY : 'Frozen II' en tête du box-office sur la 2ème semaine
CF
27/11EN DIRECT DES MARCHES : Natixis, Alstom, Vivendi, Pierre & Vacances, Quadient..
27/11Les actions européennes prudentes après de nouveaux plus hauts
RE
27/11BOURSE DE PARIS : Y-aura-t-il un accord commercial sous le sapin ?
26/11BOURSE DE WALL STREET : L'Europe finit sur de faibles écarts, records à Wall Str..
RE
26/11Point marchés-L'Europe finit sur de faibles écarts, records à Wall Street
RE
26/11BOURSE DE WALL STREET : Wall Street marque le pas, attentisme sur le commerce
RE
25/11Wall Street, scrutant toujours les discussions commerciales, ouvre en hausse
AW
14/11Wall Street quasi-stable à l'ouverture après avoir battu des records
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur WALT DISNEY COMPANY (THE)
Plus de recommandations
Données financières (USD)
CA 2020 81 852 M
EBIT 2020 15 230 M
Résultat net 2020 8 711 M
Dette 2020 35 513 M
Rendement 2020 1,30%
PER 2020 30,8x
PER 2021 25,8x
VE / CA2020 3,65x
VE / CA2021 3,55x
Capitalisation 264 Mrd
Graphique WALT DISNEY COMPANY (THE)
Durée : Période :
Walt Disney Company (The) : Graphique analyse technique Walt Disney Company (The) | DIS | US2546871060 | Zone bourse
Tendances analyse technique WALT DISNEY COMPANY (THE)
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 30
Objectif de cours Moyen 157,50  $
Dernier Cours de Cloture 146,21  $
Ecart / Objectif Haut 19,7%
Ecart / Objectif Moyen 7,72%
Ecart / Objectif Bas -11,1%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Robert A. Iger Chairman & Chief Executive Officer
Christine M. McCarthy Chief Financial Officer & Senior Executive VP
Susan E. Arnold Lead Independent Director
Maria Elena Lagomasino Independent Director
Mark G. Parker Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
WALT DISNEY COMPANY (THE)33.34%263 529
COMCAST CORPORATION28.90%199 667
THE LIBERTY SIRIUSXM GROUP27.88%14 977
VIACOMCBS INC.-11.62%14 543
FORMULA ONE GROUP45.93%10 292
ITV PLC14.86%7 543