Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Swiss Exchange  >  UBS Group AG    UBSG   CH0244767585

UBS GROUP AG

(UBSG)
  Rapport
Cours en différé. Temps Différé Swiss Exchange - 10/07 17:31:35
11.135 CHF   +1.23%
10/07Bourse Zurich: nettement dans le vert pour la dernière séance de la semaine
AW
10/07BNP PARIBAS : UBS à l'achat
ZD
10/07SOCIETE GENERALE : UBS maintient son opinion neutre
ZD
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

UBS: et si la récession touchait durement la zone euro?

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
11/04/2019 | 15:10

Zurich, 11 avril 2019 - Alors même que l'euro célèbre son 20e anniversaire, les investisseurs s'inquiètent de son comportement face à la prochaine récession. Le Brexit, les conflits commerciaux internationaux et le protectionnisme accroissent encore l'incertitude.

Dans sa nouvelle étude, UBS Global Wealth Management analyse en profondeur comment l'économie de la zone euro, les marchés des capitaux et la monnaie unique pourraient résister à une crise économique grave.
L'étude examine plus particulièrement trois scénarios de mise à l'épreuve, qui vont d'une récession modérée jusqu'à sévère. Ceci afin d'identifier les risques majeurs pour les marchés obligataires, pour les principales monnaies, dont l'euro, et pour les banques européennes.

Christine Novakovic, responsable de Wealth Management EMEA chez UBS, déclare: «Les clients en Europe, mais aussi du monde entier nous font part de leur inquiétude quant aux risques d'une future récession. Nous sommes convaincus que les investisseurs peuvent affronter presque n'importe quelles turbulences s'ils disposent de la bonne planification financière. Dans le même temps, nous prenons et traitons ces inquiétudes très sérieusement. C'est en suivant avec constance les questions liées à l'Europe que nous pouvons aider nos clients à décider de façon réfléchie et, en conséquence, à protéger leurs investissements.»

Selon Mark Haefele, Global Chief Investment Officer, UBS Wealth Management, «Un voile d'incertitude plane sur l'union monétaire. Son avenir dépendra d'une nouvelle génération de dirigeants, en particulier du prochain président de la BCE. Nous pensons que les investisseurs ont raison d'intégrer les risques de récession dans la gestion de leurs portefeuilles.»

Et Themis Themistocleous, responsable de l'EMEA Investment Office, d'ajouter: «Afin de garantir un soutien à long terme de l'euro, nous sommes d'avis qu'il est vital et urgent pour les gouvernements de poursuivre leurs projets visant à assurer l'union bancaire et des marchés des capitaux, tout en élargissant leur marge de manœuvre budgétaire.»

D'après Ricardo Garcia, éditeur en chef et économiste en chef pour la zone euro: «Une récession pourrait clairement compromettre la cohésion de la zone euro mais nous estimons que l'euro devrait pouvoir la surmonter. Cependant les investisseurs doivent s'attendre à ce que l'austérité et le populisme menacent sérieusement l'euro, avec potentiellement une fuite de capitaux vers d'autres devises comme la livre sterling ou le franc suisse.»

Par le passé, la montée des mouvements populistes a conduit à des récessions. Selon les conclusions de l'étude, les risques se concentreraient plutôt dans certains des pays membres de la zone euro. L'Italie, par exemple, où la pression du marché et la dégradation des notes de crédit pourraient obliger à des ajustements budgétaires extrêmement impopulaires. La Grèce également, qui devrait probablement à nouveau recevoir un soutien financier.

Les résultats de l'étude démontrent que les investisseurs feraient bien de se préparer en conséquence, car les impasses dans lesquelles se sont trouvées la Grèce (en 2015) et l'Italie (en 2018) ont conduit à des crises économiques.

Plus généralement, une récession induirait probablement des changements structurels significatifs pour la zone euro, qui affecteraient même ses membres les plus solides.

Les rendements négatifs du Bund pourraient mettre en difficulté le secteur bancaire allemand, faire basculer les taux d'intérêt de la clientèle privée en territoire négatif et provoquer un regain d'attrait pour les partis populistes du type Alternative pour l'Allemagne (AfD), ce qui compliquerait encore la formation du futur gouvernement du leader de l'économie européenne.

A quelques semaines seulement des élections européennes et avec la prise de fonction de quatre présidents sur cinq au sein de l'Union européenne d'ici la fin de l'année, dont le successeur de Mario Draghi à la tête de la BCE, il convient de prendre en compte de nouveaux facteurs de risques et d'incertitude pour investir en Europe.

En ce qui concerne la BCE en particulier, le scénario de grave récession présenté par l'étude signifierait un revirement de situation de sa politique monétaire. Les leviers tels que les achats d'actions ou les mesures encore plus draconiennes (hélicoptère monétaire ou taux d'intérêt fortement négatifs) doivent inciter les investisseurs à ne pas considérer le seuil du taux zéro comme acquis.

UBS Group SA

La Sté UBS Group AG a publié ce contenu, le 11 avril 2019, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées.
Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le11 avril 2019 13:09:05 UTC.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur UBS GROUP AG
10/07Bourse Zurich: nettement dans le vert pour la dernière séance de la semaine
AW
10/07BNP PARIBAS : UBS à l'achat
ZD
10/07SOCIETE GENERALE : UBS maintient son opinion neutre
ZD
10/07COVESTRO : UBS maintient sa recommandation neutre
ZD
10/07VODAFONE : Opinion positive de UBS
ZD
10/07BAYER AG : UBS maintient sa recommandation à l'achat
ZD
10/07BARCLAYS : UBS toujours positif
ZD
10/07LLOYDS BANKING GROUP : Opinion positive de UBS
ZD
10/07HSBC HLDGS : UBS confirme sa recommandation neutre
ZD
10/07ADYEN : UBS favorable sur le dossier
ZD
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur UBS GROUP AG
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 28 236 M 29 981 M 26 533 M
Résultat net 2020 4 076 M 4 327 M 3 830 M
Tréso. nette 2020 3 724 M 3 955 M 3 500 M
PER 2020 9,82x
Rendement 2020 6,12%
Capitalisation 39 909 M 42 453 M 37 502 M
VE / CA 2019
VE / CA 2020 1,28x
Nbr Employés 69 437
Flottant 92,8%
Graphique UBS GROUP AG
Durée : Période :
UBS Group AG : Graphique analyse technique UBS Group AG | UBSG | CH0244767585 | Zone bourse
Tendances analyse technique UBS GROUP AG
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 22
Objectif de cours Moyen 12,09 CHF
Dernier Cours de Cloture 11,14 CHF
Ecart / Objectif Haut 39,2%
Ecart / Objectif Moyen 8,57%
Ecart / Objectif Bas -25,8%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Sergio P. Ermotti Group Chief Executive Officer
Axel A. Weber Chairman
Sabine Keller-Busse Group Chief Operating Officer
Kirt Gardner Group Chief Financial Officer
Reto Francioni Independent Non-Executive Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
UBS GROUP AG-8.92%42 453
BLACKROCK, INC.10.22%84 461
BANK OF NEW YORK MELLON CORPORATION (THE)-26.19%33 983
T. ROWE PRICE GROUP INC.0.81%28 960
STATE STREET CORPORATION-22.05%22 567
AMERIPRISE FINANCIAL INC.-10.81%18 177