Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Indices  >  USA  >  S&P 500    SP500

S&P 500

(SP500)
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunautéHeatmapComposition 
SynthèseToute l'actualitéActualités des composants de l'indiceAnalyses Zonebourse

Les scénarios 2020 originaux du Crédit Suisse

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
17/01/2020 | 12:33

Où se cachent les principales surprises de 2020 sur les marchés financiers ? L'équipe de stratégie du Crédit Suisse a identifié dix événements globaux positifs et négatifs qui pourraient survenir sur les marchés financiers cette année. "Il ne s'agit pas de notre scénario central mais c'est là que le risque est tapi", précisent les analystes emmenés par Andrew Garthwaite. Nous vous présentons la liste avec quelques commentaires de ses rédacteurs. En bonus, une seconde liste de la banque suisse, celle des valeurs européennes qui se trouvent à un "point d'inflexion" : moins de surprises, mais un pari particulier.

Démarrons par quelques surprises plutôt macroéconomiques, ou au moins sectorielles, préparées par les stratèges de l'établissement. Dans les lignes qui suivent, la structure est assez répétitive : événement concerné, impact détaillé s'il y a lieu et scénario central actuel de la banque.

Les surprises du Crédit Suisse

  • Le S&P500 prend 25% (sachant que CS voit l'indice américain, dans son scénario principal, à 3425 points en fin d'année, soit 3,2% de hausse).
  • L'euro monte à 1,25 USD (scénario central 1,15 USD). 10% de hausse de l'euro coûte 6% de bénéfice par action aux sociétés et 0,3% au PIB.
  • Le Japon est la région du monde la plus performante (scénario centrale : légère surperformance).
  • Les investissements publics dans les infrastructures vertes décollent. L'impact serait un effet croissance positif, une appréciation du Bund (dans ce scénario, l'Allemagne aurait un rôle moteur sur la dépense) et une appréciation de l'euro. Pour l'anecdote, si l'on peut parler d'anecdote dans ce cas, le Crédit Suisse souligne "avec des rendements obligataires à zéro, sauver la planète ne coûte rien, en théorie".
  • Le pétrole est l'un des secteurs les plus performants (scénario central légère surperformance).
  • Les conditions de la dette italienne se détériorent brutalement (scénario central statu quo). Les banques réduisent leurs prêts, la stabilité de la zone euro refait jaser et les actions européennes subissent une dévalorisation vis-à-vis des actions américaines, jusqu'à 35%. Les banques poursuivent leur chemin de croix, les défensives surperforment (pharmacie, biens de consommation de base).
  • La croissance chinoise passe sous les 4% (scénario central 5,9%). Conséquence, la croissance mondiale passe sous les 2%, entraînant de la déflation, un marché boursier baissier (20% de baisse au moins) et la nécessité d'un gros QE. Les secteurs les plus secoués seront le luxe, les biens d'équipement exposés à la Chine, l'automobile européenne et les mines.
  • Les technologiques sousperforment (scénario central surperformance).
  • Le rendement du T-Bond monte à 3% (scénario central 2,2%). Les actions peuvent s'en sortir avec un niveau de 2,5 à 3%, mais à 2,5%, le marché immobilier commence à piquer du nez. A 3%, le coût du financement des entreprises pose problème, la prime de risque sur les actions est attaquée et les rachats d'actions perdent de leur intérêt alors qu'ils ont alimenté la progression des résultats depuis 2012. Au niveau sectoriel, cette situation est positive pour les banques, les cycliques et les petites capitalisations.
  • Le spread de crédit s'écarte considérablement (scénario central statu quo). Les secteurs les plus endettés sousperforment.

Dans une autre étude publiée ce jour, la banque suisse dresse aussi la liste des actions qui devraient connaître un "point d'inflexion" ou un catalyseur particulier cette année. Il peut s'agir de fusions & acquisitions, de cessions, de restructuration, de retournement industriel, de changement de modèle économique, de retour de cash aux actionnaires… Bref, de tout ce qui pourrait sortir de l'ordinaire. Parmi ces 16 acteurs, 14 sont suivis à surperformance (Anheuser-Busch Inbev, ArcelorMittal, AP Moller Maersk, Asos, AXA, Coca-Cola HBC, Clariant, ISS, Novo Nordisk, Sanofi, TakeAway.com, Telefonica, Unicredit and Unilever) et 2 à sous-performance (Hargreaves Lansdown et Metso).

En ce qui concerne les Françaises ou apparentées, Crédit Suisse joue ArcelorMittal pour son programme d'amélioration et la stabilisation des prix du marché. AXA pour la finalisation du programme de transformation en assureur-dommages. Et Sanofi pour l'arrivée du nouveau directeur général.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ANHEUSER-BUSCH INBEV -7.86%50.98 Cours en différé.-24.22%
ARCELORMITTAL -3.21%12.796 Cours en différé.-15.48%
ASOS PLC -2.19%2997 Cours en différé.-9.19%
AXA -4.12%20.955 Cours en temps réel.-12.96%
CLARIANT LTD -4.93%20.24 Cours en différé.-1.44%
COCA-COLA HBC AG -4.91%2478 Cours en différé.1.60%
CREDIT SUISSE GROUP AG -5.18%10.8 Cours en différé.-13.09%
DJ INDUSTRIAL -2.61%25089.57 Cours en différé.-5.54%
HARGREAVES LANSDOWN PLC -3.30%1513 Cours en différé.-19.43%
JUST EAT TAKEAWAY.COM N.V. -2.55%78.55 Cours en différé.-2.31%
METSO -1.52%29.22 Cours en différé.-15.66%
NASDAQ 100 -1.20%8334.389761 Cours en différé.1.17%
NASDAQ COMP. -1.62%8448.320887 Cours en différé.-0.08%
NOVO NORDISK AS -4.05%395.8 Cours en différé.6.69%
S&P 500 -2.21%2912.39 Cours en différé.-3.54%
SANOFI -5.10%83.93 Cours en temps réel.-1.32%
TELEFONICA S.A. -2.38%5.36 Cours en clôture.-8.40%
UNICREDIT S.P.A. -4.25%11.492 Cours en différé.-7.82%
UNILEVER PLC -3.98%4162 Cours en différé.-0.68%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Micoll - Il y a 1 semaine arrow option
effectivement , des "surprises"...
  
  
  • Publier
    loader
Toute l'actualité sur S&P 500
17:21La valeur du jour à Wall Street - DELL flanche sous le niveau de sa première ..
AO
17:00CAC40 : -12,6% hebdo, D-Jones à -1000, T-Bond 1,16%, baril 45
CF
16:48Le point hebdo de l'investisseur : Le virus de la peur
16:03Wall Street voit rouge à l'ouverture, s'orientant vers sa pire semaine depuis
AW
15:57BOURSE DE WALL STREET : Wall Street ouvre à nouveau en forte baisse, minée par l..
DJ
15:50BOURSE DE WALL STREET : La peur d'une récession économique fait encore chuter Wa..
RE
13:53BOURSE DE WALL STREET : Les valeurs à suivre à Wall Street
RE
13:21BOURSE DE WALL STREET : Pas de répit en vue dans la chute de Wall Street
RE
10:49EN DIRECT DES MARCHES : Safran, Veolia, Saint-Gobain, Lagardère, Korian, GTT,..
10:03La correction boursière s'amplifie en Europe
RE
Plus d'actualités
Graphique S&P 500
Durée : Période :
S&P 500 : Graphique analyse technique S&P 500 | SP500 | US78378X1072 | Zone bourse
Tendances analyse technique S&P 500
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreHaussière
Heatmap :