Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Renault    RNO   FR0000131906

RENAULT

(RNO)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Manifestation pour sauver l'usine Renault de Choisy, promise à la fermeture

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
06/06/2020 | 18:18

ajoute fin de la manifestation, déclarations

CHOISY-LE-ROI (awp/afp) - "Non à la casse du moteur d'emploi": des centaines de salariés, élus et habitants de Choisy-le-Roi ont manifesté samedi dans les rues de cette ville de banlieue parisienne pour défendre son usine Renault, que le constructeur automobile prévoit de fermer, ont constaté des journalistes de l'AFP.

"On est chez nous", "Ici c'est Choisy", ont chanté en sautant des manifestants arrivés devant les grilles de l'usine fermée, après avoir parcouru 2 km depuis le centre de cette commune du Val-de-Marne de 46.000 habitants.

Le cortège a rassemblé environ un millier de personnes, selon des sources syndicales.

En présentant la semaine dernière un plan de 2 milliards d'euros d'économies à réaliser sur trois ans, le président de Renault, Jean-Dominique Senard, avait annoncé que l'usine de Choisy-le-Roi serait le seul des 14 sites industriels du groupe en France à fermer, à l'horizon 2022.

Durement touché par la crise, le constructeur, qui prévoit 15.000 suppressions d'emplois dont 4.600 en France, va bénéficier d'un prêt garanti par l'Etat de 5 milliards d'euros, validé mardi dernier par le gouvernement.

"Cet argent doit servir pour maintenir l'emploi et le développer", a tonné samedi en début de cortège le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, lui-même salarié de Renault, déjà venu manifester son soutien au personnel de Choisy mercredi lors d'une manifestation spontanée.

L'activité de cette usine inaugurée en 1949, qui emploie quelque 260 salariés à la rénovation et au reconditionnement de moteurs et boîtes de vitesses, doit être transférée dans celle de Flins (Yvelines), à environ 60 km.

"On déménagera pas!", ont scandé des salariés encartés à Force ouvrière, premier syndicat de l'usine. "Ils veulent nous déménager comme des pions. Mais ça marche pas comme ça. Ils ne voient pas le désastre chez les familles", a expliqué Samir Slim, représentant FO.

"On n'a pas eu le Covid, mais on a la rage", a confié à l'AFP Frédéric, qui travaille à Choisy depuis 20 ans. Ayant appris la nouvelle de la fermeture de son usine "à la radio, en allant au travail", il se dit "dépité" mais ne "lâchera pas": "On ne veut pas aller à Flins, Renault Choisy c'est une petite famille, y'a une histoire".

Une délégation de la direction générale du groupe, venue jeudi et vendredi dans l'usine, alors en grève, "nous a entendus, mais il va falloir se battre pour que personne ne soit laissé sur le bord de la route", estime Maud, qui travaille elle aussi pour Renault depuis deux décennies.

"Usine en bonne santé

Prenant la parole avant que le cortège ne s'élance, le maire PCF de Choisy, Didier Guillaume, a fustigé le "non-sens" qui consiste à fermer un site "hautement vertueux, qui travaille sur l'économie circulaire" et accueille des "jeunes en insertion".

Il a jugé "inacceptable" que l'Etat, premier actionnaire (15,01%) de Renault, abandonne la seule usine du groupe "en petite couronne" parisienne, soulignant qu'on ne pouvait pas "d'un revers de manche annuler 70 ans de vie" industrielle.

Sous quelques huées, le député LREM de la circonscription, Jean François Mbaye, a estimé "inconcevable" que cette "usine en bonne santé" disparaisse. Son maintien, "nous l'avons demandé et nous l'obtiendrons", a-t-il risqué.

"Non à la casse du moteur d'emploi", "Choisy choisit Renault", pouvait-on lire sur des banderoles. Et sur le gilet jaune d'un manifestant: "Senard, créateur de chômeurs".

soo-bfa/cbn

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur RENAULT
10:24L'optimisme revient avant le rapport sur l'emploi US
RE
10:21Point marchés-L'optimisme revient avant le rapport sur l'emploi US
RE
09:58BOURSE DE PARIS : Paris confiante avant des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis
AW
09:00Floride, vaccin et Fed au menu
08:35AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : Total, Legrand, UniCredit, Bayer, Repsol, Fedex...
01/07CAC40 : entame de trimestre négative malgré Nasdaq au Zénith
CF
01/07BOURSE DE PARIS : Paris navigue toujours à vue
AW
01/07L'Europe finit dans le rouge malgré les nouvelles positives
RE
01/07Point marchés-L'Europe finit dans le rouge malgré les nouvelles positives
RE
01/07RENAULT plus forte baisse du CAC 40 à la clôture du 1er juillet 2020
AO
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur RENAULT
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 43 697 M 49 095 M -
Résultat net 2020 -5 070 M -5 696 M -
Dette nette 2020 1 085 M 1 219 M -
PER 2020 -1,27x
Rendement 2020 0,43%
Capitalisation 6 086 M 6 842 M -
VE / CA 2019
VE / CA 2020 0,16x
Nbr Employés 179 565
Flottant 62,0%
Graphique RENAULT
Durée : Période :
Renault : Graphique analyse technique Renault | RNO | FR0000131906 | Zone bourse
Tendances analyse technique RENAULT
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 21
Objectif de cours Moyen 27,71 €
Dernier Cours de Cloture 21,50 €
Ecart / Objectif Haut 323%
Ecart / Objectif Moyen 28,9%
Ecart / Objectif Bas -53,6%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Clotilde Delbos Executive VP, Chief Executive & Financial Officer
Jean-Dominique Senard Chairman
Pascale Sourisse Independent Director
Benoît Ostertag Director
Eric Personne Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
RENAULT-49.03%6 519
TOYOTA MOTOR CORPORATION-12.15%171 345
VOLKSWAGEN AG-24.35%78 488
HONDA MOTOR CO., LTD.-11.28%43 377
DAIMLER AG-27.77%42 967
BMW AG-23.16%40 855