Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Futures  >  Chicago Mercantile Exchange - Globex  >  RANDOM LENGTH LUMBER?FUTURES (LBS) - CMG (ELECTRONIC)/C1       

RANDOM LENGTH LUMBER?FUTURES (LBS) - CMG

Cours en clôture. Cours en clôture Chicago Mercantile Exchange - Globex - 22/05
367.5 USD   -0.76%
20/05ENTRETIEN Marchés-L'Europe condamnée à la solidarité budgétaire-Candriam
RE
26/01Coronavirus-La Chine interdit le commerce d'animaux sauvages
RE
23/01Bugatti ne connaît pas la crise et s'essaye au vert
AW
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAnalyses Zonebourse

Resume de l'actualite a 03H00 GMT (10/11)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
10/11/2018 | 04:00

AUTHUILLE, Somme - Emmanuel Macron et la Première ministre britannique Theresa May ont rendu hommage hier aux combattants tués dans la bataille de la Somme, considéré comme le "Verdun britannique", deux jours avant la cérémonie du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale.

Cet hommage donne le coup d'envoi du volet international des commémorations de l'armistice 1918.

Aujourd'hui, Emmanuel Macron doit retrouver la chancelière allemande Angela Merkel à la clairière de Rethondes à Compiègne (Somme) où fut signé l'armistice, avant de présider la cérémonie traditionnelle du 11-Novembre à Paris en présence d'une soixantaine de chefs d'Etat et de gouvernement, dont Vladimir Poutine.

WASHINGTON - Donald Trump a jugé "très insultant" que son homologue français Emmanuel Macron ait proposé la création d'une armée européenne pour que l'Union puisse se protéger, selon les termes du président américain, "face aux Etats-Unis, à la Chine et à la Russie".

"Très insultant, mais peut-être l'Europe devrait-elle payer sa part (du budget) de l'Otan, que les Etats-Unis assument largement", a-t-il écrit sur Twitter à son arrivée à Paris, où il doit assister aux commémorations de la fin de la Première Guerre mondiale.

Emmanuel Macron a prôné mardi la création d'une "vraie armée européenne" pour que l'Union ne dépendre pas seulement des Etats-Unis face à une Russie "menaçante".

Il reçoit aujourd'hui Donald Trump à l'Elysée pour un entretien suivi d'un déjeuner en présence de leurs épouses. Les deux hommes se retrouveront demain matin pour la cérémonie du 11 novembre sous l'arc de Triomphe. Le président américain n'assistera pas en revanche au "forum pour la paix" programmé dans l'après-midi.

---

WASHINGTON - Donald Trump a signé hier un décret interdisant aux immigrés arrivés clandestinement aux Etats-Unis d'y demander l'asile, mais le texte a été aussitôt contesté en justice.

A compter de ce samedi, les demandes d'asile ne pourront être formulées que par des étrangers dont l'arrivée a été enregistrée aux postes frontières. Les mouvements de défense des droits des immigrés reprochent à l'administration américaine d'avoir délibérément ralenti le traitement des entrées aux points de passage, ce qui contraint les prétendant au statut de réfugié à attendre des jours voire des semaines pour formuler leurs demandes.

"Je viens de signer le décret sur l'asile - très important. Les gens peuvent venir mais ils doivent le faire par les points d'entrée", a déclaré le président des Etats-Unis, s'adressant à la presse avant de partir pour Paris.

D'autres mesures restreignant le droit d'asile avaient été annoncée jeudi.

Trump a fait de la lutte contre l'immigration l'un des thèmes-phare des élections de mi-mandat qui se sont déroulées mardi. A quelques jours du scrutin, il a notamment fait appel à l'armée pour assurer la sécurité à la frontière sud des Etats-Unis, vers laquelle se dirigent plusieurs milliers de marcheurs partis d'Amérique centrale.

---

PARADISE, Californie - Neuf personnes sont mortes dans un violent incendie dans le nord de la Californie, ont annoncé hier les autorités, alors que plusieurs feux de forêt ravagent également le sud de l'Etat, où des milliers de foyers ont été évacués.

Auparavant, le bilan était de cinq morts, dont les corps ont été retrouvés dans leurs véhicules, après le passage du "Camp Fire", l'incendie qui a dévasté Paradise, ville de 26.000 habitants proche de Sacramento.

Trois pompiers ont été blessés lors des opérations visant à maîtriser l'incendie. Plus de 6.700 foyers et bureaux ont été détruits.

Huit cent kilomètres plus au sud, la station balnéaire de Malibu a dû être évacuée en raison de l'incendie baptisé "Woolsey Fire", qui menace également Thousand Oaks, dans le comté de Ventura, au nord-ouest de Los Angeles, où une fusillade a coûté la vie à 12 personnes mercredi soir.

---

DUBAI - Les forces yéménites soutenues par la coalition conduite par l'Arabie saoudite ont lancé hier une "vaste offensive" destinée à reprendre la ville portuaire d'Hodeïda, annonce le gouvernement reconnu par la communauté internationale dans un communiqué.

"Une opération militaire a commencé et les forces armées nationales ont avancé vers le nord et l'ouest de la ville d'Hodeïda, progressant sur tous les fronts avec le soutien de la coalition arabe", dit le communiqué. "D'intenses combats ont lieu en ce moment."

L'alliance arabe menée par Ryad a massé ces derniers jours des milliers de soldats autour de la ville défendue par les rebelles houthis appuyés par l'Iran, piégeant des milliers de civils.

WASHINGTON - Les Etats-Unis vont mettre fin au ravitaillement en vol des avions de la coalition militaire au Yémen, menée par Ryad, a annoncé aujourd'hui l'Arabie saoudite.

Dans un communiqué diffusé par l'agence de presse saoudienne, Ryad précise qu'elle a demandé à Washington de mettre un terme au ravitaillement car la coalition arabe était en mesure de le faire de manière indépendante.

Plus tôt, un responsable américain, qui s'exprimait sous le sceau de l'anonymat, a dit à Reuters que les Etats-Unis soutenaient cette décision.

Cette annonce intervient dans un contexte de tensions autour du royaume saoudien, montré du doigt par la communauté internationale après le meurtre du journaliste et opposant saoudien Jamal Khashoggi le 2 octobre au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul.

---

MARSEILLE - Une huitième personne décédée a été trouvée dans les décombres des immeubles qui se sont effondrés lundi à Marseille, ont annoncé hier les marins-pompiers.

Cette huitième victime est une femme, ont-ils précisé.

Le nombre d'immeubles évacués dans ce quartier du centre-ville, où deux puis un troisième bâtiment se sont effondrés, a été augmenté par mesure de sécurité, a précisé le préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Pierre Dartout, lors d'un point de presse.

---

PARIS - Emmanuel Macron a confirmé hier vouloir la création d'un bonus-malus pénalisant les entreprises abusant des contrats courts, mesure à laquelle s'opposent les organisations patronales.

Le ministère du Travail avait exprimé l'intention de mettre en oeuvre cette promesse de campagne du chef de l'Etat mais elle n'était pas mentionnée dans la lettre de cadrage envoyée aux partenaires sociaux avant la négociation sur l'assurance-chômage, qui a débuté hier.

Le gouvernement se bornait à leur demander de trouver un "mécanisme réellement incitatif pour responsabiliser les entreprises". Craignant l'enterrement du dispositif sous la pression du patronat, les syndicats avaient dénoncé cette omission.

---

PARIS - Le gouvernement dévoilera en début de semaine prochaine son plan de bataille élaboré en urgence pour répondre au mécontentement suscité dans l'opinion par la hausse tendancielle du prix des carburants, a-t-on appris à Matignon.

L'exécutif réfléchit en particulier aux moyens d'étendre et de rendre plus avantageux son "chèque énergie" et la prime à la conversion versée aux automobilistes qui changent de véhicule, deux dispositifs censés rendre du pouvoir d'achat aux Français.

Les ministres et conseillers mis à contribution sont contraints de travailler prestement sur ce sujet, qui a démontré en quelques semaines à quel point il pouvait être inflammable.

---

PARIS - Le parquet de Paris a annoncé hier l'ouverture de deux informations judiciaires distinctes portant sur les comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle de 2017 et sur les assistants parlementaires européens de son parti.

L'enquête sur le financement de la présidentielle est ouverte notamment des chefs d'escroquerie et tentative d'escroquerie, abus de confiance et recel d'abus de confiance, blanchiment et tenue non conforme par un candidat de son compte de campagne, précise le parquet dans un communiqué.

La seconde porte entre autres sur les chefs de détournements et recel de détournements de fonds publics, blanchiment de détournements de fonds publics.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur RANDOM LENGTH LUMBER?FUTUR
20/05ENTRETIEN Marchés-L'Europe condamnée à la solidarité budgétaire-Candriam
RE
26/01Coronavirus-La Chine interdit le commerce d'animaux sauvages
RE
23/01Bugatti ne connaît pas la crise et s'essaye au vert
AW
23/01Australie-Trois morts dans l'accident d'un avion bombardier d'eau
RE
23/01Australie-Les autorités perdent le contact avec un avion bombardier d'eau
RE
21/01L'Australie paie cher le réchauffement climatique
18/01Australie-Une tempête provoque des inondations, des feux toujours actifs
RE
17/01Australie-La côte Est balayée par la pluie, un répit face aux incendies
RE
16/01Les enjeux climatiques restent sans réponse, souligne Evli
AO
09/01Brésil-Les feux de forêt en Amazonie en hausse de 30% en 2019
RE
Plus d'actualités
Graphique RANDOM LENGTH LUMBER?FUTUR
Durée : Période :
RANDOM LENGTH LUMBER?FUTUR : Graphique analyse technique RANDOM LENGTH LUMBER?FUTUR | Zone bourse
Tendances analyse technique RANDOM LENGTH LUMBER?FUTUR
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreNeutre