Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nasdaq  >  Facebook    FB

FACEBOOK

(FB)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Rouvrir l'Amérique: un débat enflammé, de la rue aux réseaux sociaux

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
24/05/2020 | 06:46

WASHINGTON (awp/afp) - Quand l'Illinois a ordonné la fermeture des commerces non essentiels pour freiner l'avancée du nouveau coronavirus, Josh Ellis a estimé que cela menaçait sa liberté et les Etats-Unis, alors il a appelé à manifester contre le confinement.

"C'est devenu tout de suite viral", explique-t-il à l'AFP, et ce succès l'a poussé à créer début avril une page Facebook, Révolution Américaine 2.0, pour coordonner l'organisation de manifestations.

La page a été fermée pour violation du règlement du réseau social, mais son organisation a grandi et rassemble opposants au confinement, milices locales et militants religieux.

"Facebook est utile, mais ce n'est pas notre seul outil", dit Josh Ellis, 40 ans, qui gère aussi des comptes Twitter et Telegram, et un site internet.

Il a aussi pris en charge le site internet My Militia (Ma Milice), qui se décrit comme un "réseau de patriotes américains". C'est "comme une recherche Google des milices locales" qui viennent grossir les rangs des manifestants, dit-il.

La contestation et les manifestations se sont multipliées du Michigan au Texas, de la Californie au Massachusetts.

Et la pression semble avoir payé: les 50 Etats ont rouvert une partie de leurs activités économiques, même si des restrictions sont toujours en place.

Mais pour Josh Ellis, c'est encore insuffisant. Il veut une réouverture totale "immédiatement" pour reprendre son activité de rénovation d'intérieur et de petits travaux.

La mise en sommeil de l'économie a fait beaucoup de mal, souligne-t-il. Le restaurant de son beau-père "a pratiquement mis la clé sous la porte", et un autre proche, dentiste, a fermé son cabinet.

Pour lui, les restrictions sont des "violations extrêmes de la Constitution" et les gouverneurs les ayant décrétées ont commis une "trahison".

Les groupes comme ceux de Josh Ellis essaiment depuis deux mois sur les réseaux sociaux, un casse-tête démocratique pour les plateformes.

"Les événements allant à l'encontre des consignes gouvernementales sur la distanciation physique ne sont pas autorisés sur Facebook", a indiqué à l'AFP un porte-parole. Twitter supprime les contenus "nuisibles" ou les messages contraires aux recommandations des autorités sanitaires.

"Lorgnette partisane"

Cory Hedgepeth, fondateur du groupe Facebook Rouvrir l'Amérique qui compte plus de 30.000 membres, a choisi une approche totalement différente de celle de Josh Ellis.

"Nous voulons donner aux gens, libéraux et conservateurs, qui souffrent de la perte d'un emploi ou de revenus, un endroit pour s'exprimer", dit cet habitant de Pennsylvanie qui travaille dans le marketing numérique.

"Nous sommes une plateforme où les gens échangent des idées et des concepts", assure-t-il, soulignant qu'il n'organise pas de manifestation. "Mais nous soutenons ceux qui protestent en toute sécurité et avec de bonnes intentions".

Cory Hedgepeth s'inquiète toutefois de la position dominante de Facebook, qui est "troublante". Le réseau social devrait "nous aider à faire prendre conscience des difficultés des travailleurs américains", dit-il.

Les divisions sur une réouverture de l'économie alors que la pandémie n'est pas encore maîtrisée restent fortes aux Etats-Unis, jusqu'au sein du gouvernement.

Le président Donald Trump fait pression pour une relance économique, appelant des gouverneurs démocrates à "libérer" leur Etat, au mépris des avertissements de ses conseillers scientifiques.

L'expert en chef du gouvernement américain sur la pandémie, Anthony Fauci, a mis en garde contre l'apparition de nouveaux foyers de contagion incontrôlables et d'une "deuxième vague" de contamination si le déconfinement était précipité.

Pour le politologue Darrell West, la contestation émane "d'un groupe assez réduit de gens mécontents de perdre leurs libertés individuelles", dit-il à l'AFP.

"Ils voient le Covid-19 à travers leur lorgnette partisane" et "puisque M. Trump s'en prend aux experts, ils ont du mal à faire confiance aux scientifiques".

Mais pour Josh Ellis, dire qu'une réouverture prématurée pourrait entraîner des morts inutiles revient à dire que "les Américains sont idiots et incapables" de s'occuper de leur santé.

"Notre société doit s'adapter à de nouvelles conditions et le confinement a en réalité retardé cela de plusieurs mois", explique-t-il.

Il organise d'ailleurs lundi de nouvelles manifestations.

wd/cyj/ico/am

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALPHABET INC. 1.34%1539.01 Cours en différé.13.38%
FACEBOOK 0.23%245.07 Cours en différé.19.12%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur FACEBOOK
00:45ELECTIONS À SINGAPOUR : le parti au pouvoir victorieux, score historique pour
AW
00:35Taxe Gafa-Les US annoncent des droits de douane supplémentaires sur les produ..
RE
00:08TAXE GAFA : Washington annonce des représailles contre Paris mais les gèle
AW
10/07FACEBOOK : pourrait interdire les publicités politiques avant la présidentielle ..
RE
10/07Fin de la promotion des "thérapies de conversion" sur Facebook
AW
10/07FACEBOOK : pourrait interdire les publicités politiques avant la présidentielle ..
RE
10/07Wall Street : regain de prudence après les records du Nasdaq
CF
09/07Taxe Gafa-La France fera l'objet de sanctions, mais leur exécution sera suspe..
RE
09/07Wall Street s'inquiète du virus, mais se rassure avec les géants de la tech
AW
09/07Wall Street hésite après les chiffres des inscriptions au chômage
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur FACEBOOK
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 77 167 M - 68 313 M
Résultat net 2020 20 982 M - 18 575 M
Tréso. nette 2020 63 761 M - 56 445 M
PER 2020 33,7x
Rendement 2020 -
Capitalisation 699 Mrd 699 Mrd 619 Mrd
VE / CA 2019
VE / CA 2020 8,23x
Nbr Employés 48 268
Flottant 83,8%
Graphique FACEBOOK
Durée : Période :
Facebook : Graphique analyse technique Facebook | FB | US30303M1027 | Zone bourse
Tendances analyse technique FACEBOOK
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 50
Objectif de cours Moyen 248,41 $
Dernier Cours de Cloture 245,07 $
Ecart / Objectif Haut 22,4%
Ecart / Objectif Moyen 1,36%
Ecart / Objectif Bas -51,0%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Mark Elliot Zuckerberg Chairman & Chief Executive Officer
Sheryl Kara Sandberg Chief Operating Officer & Director
David M. Wehner Chief Financial Officer
Michael Todd Schroepfer Chief Technology Officer
Atish Banerjea Chief Information Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
FACEBOOK19.12%697 152
TWITTER11.45%27 973
LINE CORPORATION2.80%12 374
SINA CORPORATION0.68%2 628
NEW WORK SE-4.62%1 769
GREE, INC.-5.48%986