Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Devises  >  Euro / Brazilian Real (EUR/BRL)       

EURO / BRAZILIAN REAL (EUR/BRL)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAnalyses Zonebourse

Le Club Med pourrait prendre congé de la bourse

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
16/02/2015 | 20:50

(Easybourse.com) Le chinois Fosun, qui détient déjà 92% du spécialiste des villages vacance, vient d'annoncer la réouverture de son OPA afin d'atteindre 95%. Il pourrait alors retirer le groupe de la cote.

Les jours du Club Med en bourse sont comptés. L’OPA du chinois Fosun sur le groupe de loisirs est un tel succès (92,8% du capital a été apporté) qu’elle va être rouverte afin de permettre au groupe d’atteindre le seuil de 95% au-delà duquel il peut retirer l’entreprise de la cote, en forçant les derniers actionnaires à lui vendre leurs titres.

L'offre de rachat de la société Gaillon II (détenue par Fosun) sera rouverte du 20 février au 5 mars inclus au même prix de 24,60 euros par action, a annoncé lundi l'Autorité des marchés financiers (AMF). Elle concerne également les Océanes encore en circulation, dont le prix de rachat a été fixé à 25,98 euros. Si au terme de cette nouvelle période Gaillon atteint 95% des droits de vote, il pourra lancer une offre publique de retrait (OPR) avec un rachat des minoritaires au même prix que celui fixé pour l’OPA.

Ce serait un sérieux coup de canif à l'"ancrage français" du Club que Fosun avait pourtant promis de conserver. Il faut dire que le chinois n’avait pas prévu de se retrouver seul maître à bord, après que la Caisse des dépôts et la plupart des actionnaires minoritaires ont décidé de lui apporter leurs titres. L’ancrage français n’a pas pesé lourd face au prix très alléchant de l’offre.

Un retrait de la cote donnerait au groupe dirigé par Henri Giscard d'Estaing toute latitude pour accélérer son déploiement international, notamment vers la Chine et le Brésil. En fonction de la réussite de cette stratégie un retour en bourse n'est pas exclu, mais il se fera certainement sur une autre place que celle de Paris.


© Easybourse 2015
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur EURO / BRAZILIAN REAL (EUR
06:21Prévisions du jour jeudi 28 mai
AW
25/05L'OMS suspend temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
AW
22/05VIRUS : progression alarmante en Amérique latine, drapeaux en berne aux USA
AW
15/05CORONAVIRUS : Trump croit à un vaccin rapide, l'Europe s'offre une bouffée d'air
AW
15/05CORONAVIRUS : l'Europe s'offre une bouffée d'air, la récession se confirme
AW
12/05Brésil-La justice examine une vidéo embarrassante pour Bolsonaro
RE
04/03Résumé des principales informations économiques du mercredi 4 mars 2020
AW
04/03BRÉSIL : la croissance ralentit pour la première année de Bolsonaro (+1,1%)
AW
03/03BRÉSIL : PIB décevant en vue pour la première année de Bolsonaro
AW
28/02BRÉSIL : le chômage baisse de 0,8 point sur un an, à 11,2% en janvier
AW
Plus d'actualités
Graphique EURO / BRAZILIAN REAL (EUR
Durée : Période :
Euro / Brazilian Real (EUR : Graphique analyse technique Euro / Brazilian Real (EUR | Zone bourse
Tendances analyse technique EURO / BRAZILIAN REAL (EUR
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreHaussièreHaussière