Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  NASDAQ OMX STOCKHOLM  >  Ericsson AB    ERIC B   SE0000108656

ERICSSON AB

(ERIC B)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Pas de "bannissement total" de Huawei dans la 5G en France, dit le patron de l'Anssi aux Echos

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
05/07/2020 | 22:39

(Actualisé avec contexte)

PARIS, 5 juillet (Reuters) - Il n'y aura pas de bannissement total de Huawei dans le déploiement de la 5G en France mais les opérateurs qui n'utilisent pas le géant chinois des équipements télécom devraient continuer sur la même voie, annonce le directeur général de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi) dans une interview à paraître lundi dans le quotidien Les Echos.

"Ce que je peux dire, c'est qu'il n'y aura pas un bannissement total", déclare Guillaume Poupard, ajoutant cependant qu'"il y aura des refus" et qu'ils ne concerneront pas Nokia et Ericsson, les concurrents européens du groupe chinois dans les équipements nécessaires à cette nouvelle norme de téléphonie mobile.

"Les opérateurs qui n’utilisent pas Huawei, nous les incitons à ne pas y aller car c’est un peu le sens naturel des choses. Ceux qui l’utilisent déjà, nous délivrons des autorisations dont la durée varie entre trois et huit ans", poursuit-il.

"Nous ne sommes pas dans du Huawei bashing, ni dans du racisme anti-chinois", se défend-il. "Nous disons juste que le risque n’est pas le même avec des équipementiers européens, qu’avec des non-européens. Il ne faut pas se mentir."

Huawei est au coeur d'un bras de fer aux allures de Guerre froide entre les Etats-Unis et la Chine, Washington soupçonnant l'équipementier de se livrer à des opérations d'espionnage pour le compte de Pékin et s'inquiétant de l'avancée technologique prise par le groupe chinois.

Le déploiement de la 5G, avec le rôle qu'y joue Huawei, est devenu un enjeu géopolitique international, Washington réclamant de ses alliés qu'ils en excluent le géant chinois, lequel dément de son côté que Pékin puisse utiliser ses structures pour des missions d'espionnage.

En mars, des sources avaient déclaré à Reuters que la France autoriserait les opérateurs télécoms à utiliser une partie des équipements de Huawei mais seulement pour les parties non sensibles du réseau, comme les antennes, qui posent moins de risques en termes de sécurité que les "coeurs de réseau", équipés de logiciels traitant de données sensibles dont celles des usagers.

Dans l'interview qu'il a accordée aux Echos, Guillaume Poupard ne précise pas sur quels types d'équipements s'appliqueront les refus.

"A partir de la semaine prochaine, certains opérateurs qui n’auraient pas reçu de réponse peuvent considérer que c’est un refus, conformément à ce que prévoit la loi", souligne Guillaume Poupard.

Orange a annoncé fin janvier qu'il avait choisi Nokia et Ericsson au détriment de Huawei.

Free (Iliad) avait pour sa part opté dès septembre 2019 pour un partenariat avec Nokia pour construire son réseau 5G en France et en Italie.

Bouygues Telecom et SFR en revanche ont des équipements Huawei. "La vraie question en cas de refus, c’est comment on rend cette décision absorbable par l’opérateur (...) L'objectif n’est évidemment pas de les tuer !", dit le patron de l'Anssi.

Interdire aux opérateurs télécoms déjà équipés d'infrastructures Huawei de recourir à l'équipementier chinois pour la 5G pourrait engendrer une distorsion de la concurrence sur le marché français, estimait en février Martin Bouygues, dont le groupe n'excluait pas de porter si nécessaire l'affaire en justice. (Henri-Pierre André)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALTICE EUROPE N.V. 1.04%3.971 Cours en différé.-31.63%
BOUYGUES 1.04%32.2 Cours en temps réel.-15.87%
ERICSSON AB -1.12%101.2 Cours en différé.25.49%
ILIAD S.A. -0.30%167.8 Cours en temps réel.45.65%
NOKIA OYJ -1.84%4.25 Cours en différé.31.36%
ORANGE -1.29%9.98 Cours en temps réel.-22.94%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ERICSSON AB
05/08ABB : l'actionnaire Cevian passe sous la barre des 5%
AW
03/08La guerre de la Tech aura bien lieu
31/07RAJEEV SURI : Nokia grimpe en Bourse après une hausse surprise du bénéfice au de..
RE
31/07Nokia repasse dans le vert au 2e trimestre
AW
30/07Malgré Trump, Huawei devient leader mondial des smartphones
AW
27/07ERICSSON : contrat 5G auprès de l'américain U.S. Cellular
CF
22/07ERICSSON : commande de réseau 5G avec Deutsche Telekom
CF
21/07NOKIA ET ERICSSON : la Chine envisage des représailles si Huawei est banni de la..
AO
21/07AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : Bayer, Delivery Hero, Ericsson, HelloFresh, Grifols, ..
21/07Fumée blanche à Bruxelles
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ERICSSON AB
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 234 Mrd 26 995 M 22 745 M
Résultat net 2020 14 407 M 1 664 M 1 402 M
Tréso. nette 2020 16 190 M 1 870 M 1 575 M
PER 2020 23,6x
Rendement 2020 1,52%
Capitalisation 339 Mrd 39 169 M 32 975 M
VE / CA 2020 1,38x
VE / CA 2021 1,29x
Nbr Employés 99 800
Flottant 88,9%
Graphique ERICSSON AB
Durée : Période :
Ericsson AB : Graphique analyse technique Ericsson AB | ERIC B | SE0000108656 | Zone bourse
Tendances analyse technique ERICSSON AB
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 24
Objectif de cours Moyen 107,29 SEK
Dernier Cours de Cloture 101,20 SEK
Ecart / Objectif Haut 23,5%
Ecart / Objectif Moyen 6,02%
Ecart / Objectif Bas -15,0%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Erik Börje Ekholm President, Chief Executive Officer & Director
Ronnie Leten Chairman
Carl Mellander CFO, Senior VP & Head-Group Function Finance
Erik Ekudden Chief Technology Officer & Senior Vice President
Torbjörn Nyman Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
ERICSSON AB25.49%39 202
CISCO SYSTEMS, INC.-0.60%201 277
FOXCONN INDUSTRIAL INTERNET CO., LTD.-20.03%41 836
NOKIA OYJ31.36%28 649
ZTE CORPORATION10.60%23 745
MOTOROLA SOLUTIONS, INC.-14.63%23 396