Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Electricité de France    EDF   FR0010242511

ELECTRICITÉ DE FRANCE

(EDF)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

L'arrêt du réacteur n°1 de Fessenheim, "toute petite victoire" pour les

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
22/02/2020 | 13:27

opposants au nucléaire

ajoute déclarations du député Raphaël Schellenberger à la fin de la dépêche

COLMAR (awp/afp) - Les associations opposées à l'énergie nucléaire ont estimé samedi que l'arrêt du premier réacteur de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin) n'était qu'"une toute petite victoire" et sont désormais vent debout contre un projet de technocentre de recyclage de métaux radioactifs.

"C'est une toute toute petite victoire", a considéré lors d'une conférence de presse Lucien Jenny, du collectif Les Citoyens vigilants des environs de Fessenheim (CIVI), montrant symboliquement des bouteilles de champagne qui attendront encore avant d'être débouchées.

"Les antinucléaires, que ce soit les Français, les Allemands, les Suisses, n'ont jamais lâché le morceau, c'est pour cela que, même si ce n'est que le début, on est content de voir le début de la fin de Fessenheim", a estimé pour sa part Rémi Verdet, président de l'association Stop Transports-Halte au Nucléaire.

Avant un rassemblement prévu samedi après-midi dans le centre de Strasbourg, les associations antinucléaires françaises et allemandes ont déployé à côté de la gare de Colmar une banderole clamant "Vive l'Alsace... sans nucléaire!".

Porte-voix des opposants à la doyenne des centrales françaises, dont le deuxième réacteur doit être mis à l'arrêt fin juin, André Hatz, président de Stop Fessenheim, a affirmé que de toute façon "en aucun cas, cette centrale ne pouvait satisfaire aux critères post-Fukushima, et ne pouvait passer sa 4e visite décennale", l'associant plus à une "machine à cash" pour EDF et le territoire de Fessenheim.

Les associations opposées au nucléaire comptent désormais lutter contre le projet, confirmé vendredi par la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne, d'un "technocentre" de recyclage de déchets métalliques radioactifs.

"Nous nous battrons résolument contre", a affirmé André Hatz, parlant d'"erreur pour la santé des habitants" et d'"erreur politique" pour le territoire.

"Si on veut attirer des entreprises de pointe, le projet de technocentre, c'est se tirer une balle dans le pied. On fait sortir le nucléaire par la porte, on le fait rentrer par la fenêtre", s'est insurgé Daniel Reininger, président de la fédération Alsace Nature.

"C'est la première défaite en France du lobby du nucléaire mais il est encore très vaillant. (...) Penser que la bête est morte, ce serait se tromper", a voulu mettre en garde M. Reininger.

Elisabeth Borne a indiqué vendredi à Colmar que l'ouverture du technocentre serait "rendue possible par l'adaptation du cadre réglementaire qui permettra de valoriser les déchets à très faible activité radioactive".

Une annonce critiquée non seulement par les militants antinucléaires mais aussi par les opposants à la fermeture de la centrale.

"La ministre a annoncé qu'elle allait créer une dérogation pour cette activité: elle va construire une filière industrielle de pointe sur une dérogation réglementaire !", a ainsi déploré le député LR de la circonscription de Fessenheim, Raphaël Schellenberger.

"Aujourd'hui, on considère en France par une fiction légale qu'à partir du moment où un matériau a servi à l'exploitation nucléaire, c'est un déchet nucléaire", a-t-il pointé, estimant que cette question aurait dû être traitée dans le cadre du plan national de gestion des matières et des déchets radioactifs.

maj-bra/sp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ELECTRICITÉ DE FRANCE 1.18%7.032 Cours en temps réel.-29.94%
ENGIE -0.02%9.446 Cours en temps réel.-34.38%
TOKYO ELECTRIC POWER COMPANY HOLDINGS, INCORPORATED 4.72%399 Cours en clôture.6.40%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
28/03CORONAVIRUS : la production d'électricité s'organise pour tenir le coup
AW
27/03L'Etat va pousser les entreprises dont il est actionnaire à ne pas verser de ..
RE
26/03CORONAVIRUS : EDF reporte sa demande sur un projet nucléaire britannique
RE
26/03AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : Crédit Agricole, Dassault Systèmes, EDF, Engie, Socié..
26/03CORONAVIRUS : L'ASN a alerté EDF sur les prestataires du nucléaire
RE
25/03Le coronavirus n'épargnera pas les renouvelables, prévient Neoen
RE
24/03CORONAVIRUS : EDF réduit ses effectifs sur le chantier d'Hinkley Point
RE
24/03COVID-19 : EDF réduit de moitié ses effectifs sur le chantier d'Hinkley Point C
DJ
23/03EDF : l'UE a approuvé l'acquisition d'EAG
CF
23/03EDF maintient "à ce stade" ses objectifs financiers 2020
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
Plus de recommandations
Données financières (EUR)
CA 2020 73 016 M
EBIT 2020 7 320 M
Résultat net 2020 2 396 M
Dette 2020 47 115 M
Rendement 2020 5,68%
PER 2020 9,63x
PER 2021 8,38x
VE / CA2020 0,94x
VE / CA2021 1,00x
Capitalisation 21 555 M
Graphique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Durée : Période :
Electricité de France : Graphique analyse technique Electricité de France | EDF | FR0010242511 | Zone bourse
Tendances analyse technique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 18
Objectif de cours Moyen 13,04  €
Dernier Cours de Cloture 6,96  €
Ecart / Objectif Haut 188%
Ecart / Objectif Moyen 87,4%
Ecart / Objectif Bas 22,2%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Jean-Bernard Lévy Chairman & Chief Executive Officer
Xavier Rene Louise Girre Senior Executive Vice President-Group Finance
Christophe Salomon Head-Information Systems
Jacky Chorin Director
Jean-Paul Rignac Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
ELECTRICITÉ DE FRANCE-29.94%23 781
ORSTED A/S-2.03%41 880
NATIONAL GRID PLC1.04%41 525
SEMPRA ENERGY-20.79%35 084
E.ON SE0.24%27 463
ENGIE-34.38%25 159