Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nyse  >  Boeing Company (The)    BA

BOEING COMPANY (THE)

(BA)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

L'Iran avoue avoir abattu l'avion ukrainien, tensions au Moyen-Orient

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
12/01/2020 | 00:23

Ajoute déclarations de Trump, arrestation de l'ambassadeur britannique en Iran

TÉHÉRAN (awp/afp) - L'Iran a reconnu samedi avoir abattu "par erreur" à l'aide d'un missile un avion civil ukrainien avec 176 personnes à bord, l'Agence européenne de la sécurité aérienne recommandant d'éviter le ciel iranien "jusqu'à nouvel ordre", sur fond de vives tensions dans la région.

Au Canada, dont un grand nombre de ressortissants figurent parmi les victimes, le Premier ministre Justin Trudeau a annoncé avoir demandé à l'Iran de faire "toute la lumière" sur les raisons du drame survenu mercredi et annoncé l'arrivée dans les prochaines heures à Téhéran d'une équipe d'enquêteurs canadiens. Il s'est dit "furieux".

A Téhéran, la police a dispersé des étudiants lors d'un rassemblement à la mémoire des victimes, majoritairement des Iraniens et des Canadiens dont des binationaux, selon l'agence iranienne Fars. Ils ont scandé des slogans "antirégime", selon la télévision d'Etat.

Le rassemblement s'est transformé en manifestation de colère et la foule a lancé des slogans dénonçant "les menteurs" et réclamant des poursuites contre les responsables du drame et ceux qui, selon elle, ont tenté de le couvrir, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Le président américain Donald Trump a tweeté en anglais et en farsi au peuple iranien qu'il se tenait "à ses côtés". "Nous suivons de près vos manifestations, et votre courage nous inspire", a-t-il ajouté. Il a également averti le régime iranien qu'il ne pouvait "pas y avoir un autre massacre de manifestants pacifiques", en référence au mouvement de contestation de novembre, violemment réprimé selon Amnesty International.

Tout en présentant ses "excuses" après le drame, le chef de la diplomatie Mohammad Javad Zarif a déploré une "erreur humaine en des temps de crise causée par l'aventurisme américain (qui) a mené au désastre".

Le Moyen-Orient est le théâtre de fortes tensions entre les Etats-Unis et l'Iran, ennemis jurés, surtout depuis l'élimination le 3 janvier du puissant général Qassem Soleimani, architecte de la stratégie iranienne au Moyen-Orient, dans un raid américain à Bagdad.

L'Iran a juré de venger sa mort et mercredi avant l'aube, le jour du vol fatal du Boeing 737, ses forces armées ont tiré des missiles sur des bases abritant des soldats américains en Irak, sans y faire de victimes.

"La mauvaise décision"

Le vol PS752 de la compagnie Ukraine Airlines International (UAI) s'est écrasé avant l'aube très vite après son décollage de Téhéran. Parmi les victimes figurent aussi des Afghans, des Britanniques, des Suédois et des Ukrainiens.

Dans une spectaculaire volte-face, l'Iran a reconnu avoir abattu "par erreur" le Boeing 737, après avoir catégoriquement nié des accusations de plusieurs pays dont le Canada.

"L'enquête des forces armées a conclu que de manière regrettable des missiles lancés par erreur ont provoqué le crash de l'avion ukrainien", a affirmé le président Hassan Rohani, parlant d'une "grande tragédie" et d'une "erreur impardonnable".

Le guide suprême d'Iran Ali Khamenei a été prévenu vendredi qu'une erreur humaine était à l'origine de la catastrophe et a donné l'ordre que la vérité soit révélée, selon Fars.

Dans un communiqué, les forces armées ont expliqué que l'appareil avait été pris pour une "cible hostile".

Le général de brigade Amirali Hajizadeh, commandant de la branche aérospatiale des Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique de l'Iran, a endossé la "responsabilité totale" du drame.

"J'aurais préféré mourir plutôt que d'assister à un tel accident. La nuit de l'accident (...) l'état d'alerte était au niveau guerre", à cause des menaces américaines, a-t-il déclaré à la télévision.

Le soldat chargé de tirer a pris l'avion pour un "missile de croisière", a dit le général. Il a alors cherché à contacter ses supérieurs pour "obtenir une vérification" de la cible mais il n'a pu le faire car son système de communications a "apparemment été perturbé". "Il avait 10 secondes" pour décider et il "a pris la mauvaise décision", a-t-il ajouté. Le missile a explosé près de l'appareil.

Selon l'état-major, "le coupable" doit être traduit "immédiatement" en justice.

L'Ukraine réclame les corps

Dans ce contexte, l'Agence européenne de la sécurité aérienne a recommandé aux compagnies européennes de ne plus survoler l'Iran "jusqu'à nouvel ordre". Une nouvelle évaluation sera faite en début de semaine.

De nombreuses compagnies aériennes, dont Air France et Lufthansa, avaient déjà annoncé la suspension de leur survol des espaces aériens iranien et irakien voisin.

Un haut responsable de l'administration américaine a déploré samedi "un terrible tragédie", résultat d'une "épouvantable erreur".

L'Ukraine a indiqué que M. Rohani, qui s'est excusé auprès de son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky, avait promis de punir les coupables. Le président ukrainien a dit attendre "le paiement de compensations" et "le retour des corps des victimes".

L'ambassadeur du Royaume-Uni en Iran a été brièvement arrêté, a annoncé le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab, qui a dénoncé "une violation flagrante de la législation internationale". Selon le Daily Mail, l'ambassadeur a été interpellé pour avoir prétendument "incité" les manifestants à Téhéran qui exprimaient leur colère.

Les Etats-Unis ont appelé l'Iran à s'excuser pour cette arrestation.

bur-mj/tp/mdz/cls/hh

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIR FRANCE-KLM -2.26%3.976 Cours en temps réel.-59.01%
BOEING COMPANY (THE) -3.57%173.96 Cours en différé.-45.09%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG -3.28%8.722 Cours en différé.-45.05%
EURO / CANADIAN DOLLAR (EUR/CAD) 0.07%1.53328 Cours en différé.5.38%
TWITTER 0.52%35.6377 Cours en différé.10.48%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur BOEING COMPANY (THE)
15:37Safran réduit ses effectifs mais évite les licenciements en France
AW
12:28Rolls-Royce a consommé plus de 3 milliards d'euros de trésorerie au premier s..
RE
08/07BOURSE DE WALL STREET : Les valeurs à suivre à Wall Street
RE
08/07Les valeurs à suivre aujourd'hui à Wall Street Mercredi 8 juillet 2020
AO
08/07BOEING : a conclu des accords pour une majorité de plaintes liées au crash d'un ..
AO
08/07Quand les minières aurifères volent la vedette à la Tech US
08/07EN DIRECT DES MARCHES : TechnipFMC, ADP, Air Liquide, Figéac Aero, Uber, Boei..
08/07BOEING : Accord trouvé pour nombre de plaintes liées au crash de Lion Air
RE
08/07Boeing-Accord trouvé pour nombre de plaintes liées au crash de Lion Air
RE
07/07FIGEAC AÉRO : les annuels impactés par le covid et le 737
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur BOEING COMPANY (THE)
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 67 064 M - 59 353 M
Résultat net 2020 -1 538 M - -1 361 M
Dette nette 2020 34 066 M - 30 149 M
PER 2020 -61,9x
Rendement 2020 0,69%
Capitalisation 102 Mrd 102 Mrd 89 938 M
VE / CA 2019
VE / CA 2020 2,02x
Nbr Employés 161 100
Flottant 55,6%
Graphique BOEING COMPANY (THE)
Durée : Période :
Boeing Company (The) : Graphique analyse technique Boeing Company (The) | BA | US0970231058 | Zone bourse
Tendances analyse technique BOEING COMPANY (THE)
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 24
Objectif de cours Moyen 191,18 $
Dernier Cours de Cloture 180,08 $
Ecart / Objectif Haut 56,0%
Ecart / Objectif Moyen 6,16%
Ecart / Objectif Bas -38,9%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
David L. Calhoun President, Chief Executive Officer & Director
Lawrence W. Kellner Non-Executive Chairman
Jenette E. Ramos Senior Vice President-Supply Chain & Operations
Gregory D. Smith CFO, EVP-Enterprise Performance & Strategy
Theodore Colbert Executive Vice President
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
BOEING COMPANY (THE)-45.09%101 624
AIRBUS SE-49.55%58 348
DASSAULT AVIATION-29.27%7 785
TEXTRON-29.39%7 213
AVIC ELECTROMECHANICAL SYSTEMS CO.,LTD.46.25%5 197
AVICOPTER PLC2.62%4 121