Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
46 0
MessagesAbonnés
Inscrit depuis le 31-03-2020
Nbr de réac. publiés 46
Nbr de reco. reçues 20
Nbr de reco. données 2
Qui le recommande le + Bastien Debailleul
Qui lui répond le + alix147
Il recommande le + ssylvain
Il répond le + à Ouchemil
Adresser un message à Ssylvain
Publier
loader
Il y a 4 jours
Investisseurs Français: Attention !
ssylvain et 8 autres membres participent à cette discussion
Laric - Il y a 4 jours arrow option
Toujours intéressant. Je ne loupe aucunes de vos émissions :-)
1
  
coppy18 - Il y a 4 jours arrow option
Nos PEA sont investis en valeurs françaises aux 2/3. La part étrangère augmente régulièrement (objectif 50%). Ma principale barrière est que j’ai un biais mid&sm caps, et que les résultats ne sont pas toujours accessibles (y/c sur ZB), on les trouve sur le site web des entreprises, (pas donné à tout le monde de maîtriser l’anglais financier). On est parfois « à l’aveugle », le cours varie brutalement sans avoir la moindre information, ça peut être frustrant.
Merci pour vos vidéos !
1
  
Voir les 2 réponses précédentes
ssylvain - Il y a 4 jours arrow option
Investi à +50% en actions F depuis 05/20, PEA, principalement grosses valeurs solides. Pas à me plaindre du rendement jusqu'à présent, +/- équivalent aux US, et qui devrait perdurer de mon point de vue pour 2022 (j'espère). Pas fan des ETF synthétiques. Un CTO à coté, avec qqes valeurs US. Et, pour choisir un ETF, c'est la jungle; cela prend énormément de temps pour en vérifier les éléments ( positions complètes, frais de gestion, et frais entrée-sortie, capitalisation, nbre transactions journalières, éligibilité PEA, disponibilté à la vente sa banque ou à son broker, etc... )
  
  
anoustous - Il y a 4 jours arrow option
On ne peut avoir une performance avec une fiscalité confiscatoire ou des charges diverses et variées en tous genres, et un défaut d'inovation, le taux de 3% est le poids boursier FR , on peut le porter à 10 ou 15% par affection societatis, en Europe les premiers de la classe sont les SW FIN ET DK devant l'Allemagne. Pour ma part j'ai 35 % de nordic depuis de nombreuses années et je le conseille à vos lecteurs. Il est clair que cela nécessite un interet et des recherches, le retour sur % se passe de toute compraison. Je ne suis pas résident FR.
  
  
VONMISES - Il y a 4 jours arrow option
4% sur des firmes françaises, ce qui correspond au poids de la France dans l'économie mondiale, c'est bien suffisant compte tenu des risques politiques et sociaux, ainsi que des risques d'attentats et de guerre civile. Les Libanais qui avaient un portefeuille d'actions internationales détenu depuis la Suisse n'ont rien perdu. Ceux qui investissaient tout au Liban ont quasiment tout perdu. A vous de voir !
1
1
MYCKEL - Il y a 4 jours arrow option
Perso , mon portefeuille c'est 85% dans une multi nationale bien Française mais qui travaille et a des usines et des sites de production dans le monde entier ...le tout en $...Alors la diversification hors de France ne me souci pas ...et le tout avec une fiscalité douce car sur mes 2 PEA.
  
  
Lapaly28 - Il y a 3 jours arrow option
Je dispose d'un PEA et d'un compte titre ordinaire dans la proportion 40/60. Le compte titre ordinaire me donne la possibilité de l'accès au SRD sur les titres domestiques et seulement eux. Quand je suis investi à 100/100 de mon cash (+/- 120K€), l'accès au SRD c aussi l'utilisation de l'accès au crédit et à la VAD en protection, pour un montant important (70000X2.5)X0.60 = 105000). Voici la raison qui fait que je suis plus domestique dans mes choix.
J'ai moi aussi une question concernant la rentabilité entre un investissement actions française et actions US. De quoi parlons nous exactement ? Que signifie "rentabilité" ? Est-ce la somme du rendement et de la croissance de la valorisation ?
  
  
J2M86 - Il y a 3 jours arrow option
En effet, Dans mon PEA le manque de diversité me tracasse depuis longtemps, d'autant plus que depuis quelques décennies je classe la France dans les pays en voie de sous développement ! Vos tableaux et chiffres vont dans ce sens. Pour résoudre ce problème j'ai ouvert un Compte Titre 0% chez Boursorama et j'y ai mis une dizaine de fonds (FCP) diversifiés (frais d'entrée/sortie 0%).

Plus récemment je me suis penché sur les ETF, un outil formidable, simple qui m'a permis d'avoir de la capitalisation usa dans mon PEA, fabuleux non ?
Je continue à désinvestir sur les valeurs françaises et votre présentation renforce mon choix, merci.

Quant à la fiscalité ce n'est pas mon problème, même pas pour mon compte titre car étant non résident fisca en France l je suis dispensé des prélèv sociaux sur PEA et CTO !
1
  
J2M86 - Il y a 3 jours arrow option
En effet, Dans mon PEA le manque de diversité me tracasse depuis longtemps, d'autant plus que depuis quelques décennies je classe la France dans les pays en voie de sous développement ! Vos tableaux et chiffres vont dans ce sens. Pour résoudre ce problème j'ai ouvert un Compte Titre 0% chez Boursorama et j'y ai mis une dizaine de fonds (FCP) diversifiés (frais d'entrée/sortie 0%).

Plus récemment je me suis penché sur les ETF, un outil formidable, simple qui m'a permis d'avoir de la capitalisation usa dans mon PEA, fabuleux non ?
Je continue à désinvestir sur les valeurs françaises et votre présentation renforce mon choix, merci.

Quant à la fiscalité ce n'est pas mon problème, même pas pour mon compte titre car étant non résident fisca en France l je suis dispensé des prélèv sociaux sur PEA et CTO !
1
  
J2M86 - Il y a 3 jours arrow option
En effet, Dans mon PEA le manque de diversité me tracasse depuis longtemps, d'autant plus que depuis quelques décennies je classe la France dans les pays en voie de sous développement ! Vos tableaux et chiffres vont dans ce sens. Pour résoudre ce problème j'ai ouvert un Compte Titre 0% chez Boursorama et j'y ai mis une dizaine de fonds (FCP) diversifiés (frais d'entrée/sortie 0%).

Plus récemment je me suis penché sur les ETF, un outil formidable, simple qui m'a permis d'avoir de la capitalisation usa dans mon PEA, fabuleux non ?
Je continue à désinvestir sur les valeurs françaises et votre présentation renforce mon choix, merci.

Quant à la fiscalité ce n'est pas mon problème, même pas pour mon compte titre car étant non résident fisca en France l je suis dispensé des prélèv sociaux sur PEA et CTO !

Pour répondre à ssylvain, oui les ETF sont une jungle et faire le trie prend du temps. Retraité, j'y ai passé des heures, mais le temps c'est de l'argent ! Cependant li y a des outils/simulateurs efficaces et gratuits.
1
  
PHIL63 - Il y a 1 jour arrow option
J'ai un PEA qui représente 40% de mes investissements, et qui ne comporte que des valeurs françaises, car les frais sont bien plus élevés pour les valeurs étrangères, même européennes sur ce PEA . Pour cette année, le rendement est plutôt bon...
  
  
Voir les 8 réponses suivantes
  • Publier
    loader
Il y a 1 semaine
Pourquoi la bourse ne "krach" pas ?
ssylvain et 5 autres membres participent à cette discussion
ssylvain - Il y a 1 semaine arrow option
Bon analyse générale, merci. Je n'étais pas loin de penser à être seul au monde à avoir cet avis.
2
  
GG64 - Il y a 1 semaine arrow option
et moi aussi !!!!!!!!!
1
  
anoustous - Il y a 1 semaine arrow option
une excellente analyse, sans doute la meilleure depuis que je suis le Xav, il serait intéressant de faire en suite une vision des secteurs et titres surachetés et vulnerable.
3
1
eurystee - Il y a 1 semaine arrow option
merci pour ces de xavier.
personnellement pour investir, je reste concentrer sur des valeurs dont le business model a fait ses preuves et qui restent valables sur plusieurs années:
des valeurs technologiques de croissance tant que ce business model n'est pas remis en cause par des évolutions:
les semiconducteurs (asml, asm,soitec,stm), les logiciels européens (dassault système, alten, capgemini)
question: quand un business model est en déclin? et pourquoi? intel?atos?
quand un nouveau business model? pourquoi?
j'utilise la psychanalyse appliquée à l'innovation
  
  
alix147 - Il y a 1 semaine arrow option
Bonjour Xavier, merci pour ce podcast très intéressant. Je suis d'accord avec votre analyse, mais je me pose une question. Les valorisations sont en ligne avec les résultats des entreprises et les taux bas, ok. Mais comme vous le dites, 95% des gens pensent que la bourse est surévaluée et sont de plus en plus nerveux. Psychologiquement cela pourrait provoquer un gros crack à la moindre : qu’en pensez-vous ? Autre chose : quid de la diminution inéluctable des ressources naturelles à tous les niveaux (énergie, matières premières, nourriture…) et de la décroissance associée, avec pour conséquence de facto la fin de la bourse ? Merci pour votre éclairage.
  
  
alix147 - Il y a 1 semaine arrow option
Bonjour Xavier,

J’aimerais faire un commentaire général, qui n’est pas lié à cette vidéo. J’aimerais avoir votre avis sur comment investir en bourse quand on est mère de famille débordée et qu’on n’a pas le temps d’analyser et de suivre les valeurs. A titre d’exemple je vous partage ma méthode personnelle.

J’ai un profil investisseur long terme passif et je pratique l’investissement progressif programmé. J’investis un montant chaque mois, sans jamais vendre.

D’une part j’ai un ETF qui suit le SP500 car il présente de grands avantages : diversification sectorielle et géographique (les big caps US sont internationales), et liste des meilleures entreprises du monde. J’entends beaucoup que le SP500 est surévalué, mais je comprends que ce n’est pas le cas en suivant vos podcasts, et de toute façon en cas de crack la bourse US entraînera tout le marché avec elle. Chaque mois j’achète des parts d’ETF SP500.

D’autre part j’ai un portefeuille concentré de 12 big caps européennes, leaders mondiaux dans leur secteur (type LVMH…). Je ne les analyse pas par faute de temps, mais je considère que ce sont des Moats qui progressent sur le long terme, même si elles ont parfois des creux. Chaque mois j’achète une des 12 big caps, chacune à son tour pour maintenir la diversification sectorielle, et en profitant des creux du marché, du secteur ou de l’entreprise en question.

Ce double investissement me prend 5 minutes par mois. En parallèle j’écoute les podcasts éco, dont le vôtre, afin de suivre l’économie et les tendances générales. Bien évidemment cela rapporte moins que la gestion active et passionnante que vous pratiquez. Toutefois j’aimerais beaucoup avoir votre feedback sur ma méthode.
2
  
yvesgiraud - Il y a 1 semaine arrow option
perso, j'ai une belle valeur : flatexgiro !
  
  
Voir les 6 réponses suivantes
  • Publier
    loader
Amelisa et 1 autre membre a aimé ce message- Il y a 1 semaine
ssylvain
Ok, et ?
TOTALENERGIES SE - Il y a 1 semaine
TotalEnergies : la valeur la plus attractive pour Oddo
ssylvain participe à cette discussion
ssylvain - Il y a 1 semaine arrow option
Pour rappel, les prévisions de budget pour Total en début d'année 2021 étaient de 40$/b. !!
  
  
  • Publier
    loader
Voir la suite