Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Profil Communauté
Inscrit depuis le 01-05-2012
Nbr de mess. publiés 22
Nbr de réac. publiés 0
Nbr de Suiveurs 0
Nbr de reco. reçues 2
Nbr de reco. données 0
Qui le recommande le + rogin
Qui lui répond le + bubu70
Il recommande le +
Il répond le + à bubu70
Membres favoris (0)
- Aucun membre favoris -
Tous les membres favoris
Membres suiveurs (0)
- Aucun membre suiveurs -
Tous les membres suiveurs
Adresser un message à Arminius
Publier
loader
Arminius
Le 04/04/2019 22:03
arrow option
Ymagis m'a tué !
Et non ! je ne suis pas pressé !
  
  
Arminius
Le 23/03/2019 14:27
arrow option
Donc faut casser 2,30 et c'est gagné
  
  
Arminius
Le 22/03/2019 22:22
arrow option
Svp qui peut me faire une analyse graphique sur Ymagis
Un truc un peu sérieux, pas de la voyance..lol
  
  
Arminius
Le 16/03/2019 07:13
arrow option
Ça commence à frémir
  
  
Il y a 39 jours
bubu70 a recommandé son message Ymagis s'accorde un répit
Arminius
Le 09/03/2019 07:44
arrow option
Ymagis s'accorde un répit
Ymagis s’accorde un répit

La société de technologies pour le cinéma doit convaincre de la pérennité de sa stratégie.

Par Antoine Landrot le 04/03/2019

Valider Valider Valider
Ymagis dispose d’un mois pour élaborer une stratégie et une trajectoire financière qui convaincront ses créanciers. La société de technologies numériques pour le cinéma, qui a annoncé mardi la signature d’un moratoire avec les porteurs de son obligation Euro PP 2015, étudie différentes solutions de financement pour multiplier ses chances. Selon un connaisseur du dossier, elle vise plus large que le public des investisseurs en Euro PP, tout en excluant des solutions dilutives pour les actionnaires. L’évolution du titre depuis un an disqualifie en effet le recours à une solution en capital – ce d’autant plus que l’annonce a fait plonger le titre de 32% hier, à 1,12 euro.

Avant tout, «il s’agit de quantifier les besoins financiers de l’entreprise en fonction d’un business plan, indépendamment du refinancement de 21,1 millions d’euros», précise la source. Ymagis est présente sur des activités aux avenirs très divers. Eclair Cinema, qui réunit les activités de postproduction et de restauration, a été placée en redressement judiciaire en novembre. Les activités de services aux exploitants de salles de cinéma et de réalité virtuelle sont en revanche identifiées comme des relais de croissance.



Bon profil de crédit

Or, c’est cela qu’Ymagis, qui se fait épauler par la banque Degroof Petercam, veut expliquer à ses créanciers et aux investisseurs de dette. Car si la PME n’a pas pu rembourser l’échéance du 23 février, ce serait davantage lié à un problème de timing qu’à une situation financière subitement dégradée. Lancer un refinancement en fin d’année et moins de six mois avant une échéance n’est pas un gage de succès, affirme la source, d’autant plus que le discours stratégique de la société n’était pas encore suffisamment étayé – le placement d’Eclair Cinema est intervenu en novembre. C’est pourquoi Ymagis va mandater un cabinet de conseil en stratégie.

«La société n’a rompu aucun de ses covenants et jouit d’un bon profil de crédit», affirme en revanche la source. «Le profil cash-cow des VPF [frais de copies virtuelles] à horizon 2021, le rebond attendu sur CinemaNext et la restructuration du pôle Eclair pourraient ‘soutenir’ les discussions sur un éventuel rééchelonnement de la dette actuelle», soulignent les analystes d’Oddo BHF.

Il n’en reste pas moins que la marge de manœuvre d’Ymagis est étroite. S’il a renoué avec un bénéfice net en 2017, son résultat opérationnel courant a chuté de 20% et a encore perdu 35% au premier semestre 2018. La société a également manqué son objectif de 170 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel, qui a atteint 167,1 millions (-7%).
1
  
Arminius
Le 08/03/2019 21:50
arrow option
C'est toujours la misère. J'y comprends plus rien.
  
  
Il y a 42 jours
rogin a recommandé son message Regardez donc Ymagis les amis!
Arminius
Le 05/03/2019 15:16
arrow option
Si ça m'énerve de voir sa capitalisation a 8M€ c'est a vo....mir
  
  
Arminius
Le 05/03/2019 13:43
arrow option
Regardez donc Ymagis les amis!
C'est cadeau
1
  
Arminius
Le 02/03/2019 09:55
arrow option
Et le bubu -10% en 1 jour quel patate !
2
  
  
Arminius
Le 02/03/2019 09:54
arrow option
Et le bibi déjà moins 20% on va tous mourir !
  
  
Arminius
Le 02/03/2019 09:53
arrow option
Ymagis m'a tuée! La s......!
  
  
Arminius
Le 27/02/2019 21:59
arrow option
Et voilà -30% en 1 jour
  
  
Arminius
Le 23/02/2019 08:50
arrow option
Ymagis cotation suspendu, maman j'ai peur !
...
  
  
Arminius
Le 17/02/2019 22:03
arrow option
Et bien quils la vendent a la casse on s'en fout ça vaudra toujours plus que maintenant
  
  
Arminius
Le 17/02/2019 21:58
arrow option
Et voilà vous avez raté le coche... bien fait !


  
  
Arminius bubu70
Le 10/02/2019 14:04
arrow option
N'y allez pas ...sans moi !
  
  
Arminius
Le 09/02/2019 21:51
arrow option
Ce sera THE valeur 2019
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
1
  
  
Arminius
Le 01/05/2012 09:38
arrow option
50 MD€ pour la Relance Française :
La France, si elle le veut bien, peut disposer de 50MD€ pour assurer la relance de son économie. Cela en réactivant les privatisations .

Sans se séparer des participations stratégiques (ou des minorités de blocage),nous pouvons réduire les participations de l'Etat d'environ 50M€. Cette somme permettra à notre économie de reprendre son souffle et de retrouver un peu de croissance.

Valeur estimés des participations importantes et part de l'Etat (directe ou indirecte) :


1) GDF-Suez = 55 MD€ / Etat 40% = 22 MD€
2) EDF = 40 MD€ / Etat 84% = 33 MD€
3) France Telecom = 50 MD€ / Etat 27% = 15MD€
4) Française des Jeux = 30MD€ / Etat 72% = 22 MD€
5) Areva = 10 MD€ / Etat 85% = 8 MD€
6) CNP = 10 Md€ / Etat 58% = 6 MD€
7) Aeroport de Paris = 7 MD€ / Etat 61% = 4 MD€
8) Safran = 13 MD€ / Etat 30% = 4 MD€
9) EADS = 30 MD€ / Etat 10% = 3 MD€
10) Renault = 15 MD€ / Etat 15% = 2 MD€

Total 270 MD€ / part de l'Etat = 120 MD€ .

  
  
Suite du fil d'actualité