Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

Les marchés mondiaux en pause après les montagnes russes

08/12/2021 | 16:19
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Paris (awp/afp) - Les marchés boursiers s'essoufflaient mercredi après deux séances de fortes hausses, leur ayant permis de revenir proches de leur niveau avant la découverte du variant Omicron.

Wall Street évoluait en ordre dispersé dans les premiers échanges: vers 15H00 GMT, le Dow Jones prenait 0,11%, le S&P500 0,06% mais le Nasdaq perdait 0,19%.

Dans le même temps, en Europe, Paris reculait de 0,32%, Milan de 0,92% et Francfort de 0,67%, le jour de la prise de pouvoir du social-démocrate Olaf Scholz. Seul Londres prenait 0,15% et en Suisse l'indice vedette SMI accélérait de 0,77%.

"Les perspectives pour les actions restent très positives", assure Chris Beauchamp, analyste chez IG. "Les trois séances précédentes ont fermement remis les marchés sur pied, les inquiétudes de l'Omicron s'étant presque entièrement évaporées", a-t-il poursuivi.

Il reste encore toutefois des questions sur l'efficacité des vaccins et la dangerosité du variant, qui nécessitent des études plus approfondies.

"Attention avant de tirer trop de conclusions des premières études", prévient aussi Carol Kong, analyste de la Commonwealth Bank of Australia.

Mercredi, les laboratoires Pfizer et BioNTech ont déclaré que leur vaccin était "toujours efficace" après "trois doses" contre le variant Omicron et souhaitent toutefois finaliser un vaccin adapté "d'ici mars".

Cependant, l'Europe continue de faire face à une cinquième vague de contaminations, et sur d'autres tableaux, l'inflation reste très élevée, ce qui pousse la banque centrale américaine à accélérer la réduction de son soutien monétaire.

Dans ce contexte, il se peut que les investisseurs attendent aussi fébrilement la publication vendredi des chiffres de l'inflation aux États-Unis, avant les réunions des banques centrales dans de nombreuses zones économiques mondiales la semaine prochaine.

Le voyage européen en berne

Le numéro un mondial du tourisme TUI perdait 1,61% à 2,14 euros à Francfort. Il s'attend à retrouver un niveau normalisé de réservations d'ici à l'été 2022, après un deuxième exercice d'affilée en lourde perte en raison de la pandémie.

Le secteur du voyage était mal orienté, avec par exemple Easyjet qui lâchait 3,46% à 535 pence, IAG (British Airways et Iberia) qui perdait 3,04% à 138 pence à Londres, ou Amadeus qui cédait 1,55% à 58,36 euros à Madrid.

A Wall Street, le secteur résistait à cette tendance, dans la lignée des gains des derniers jours: United Airlines gagnait 1,80% à 44,19 euros et American Airlines de 1,26% à 18,12 dollars.

Nestlé grimpe

L'action du géant de l'alimentation Nestlé grimpait de 1,77% à 124,06 francs suisses suisses à la Bourse suisse, après l'annonce d'une réduction de sa participation dans L'Oréal (+0,25% à 425,75 euros à Paris). Les investisseurs saluent le vaste programme de rachat d'actions que le groupe suisse va lancer dans la foulée, et l'action s'est rapprochée de son plus haut niveau historique, atteint mi-novembre.

Du côté du pétrole, de l'euro et du bitcoin

Les prix du pétrole affichaient une petite hausse mercredi, dans le sillage du fort rebond du début de semaine alimenté par l'affaiblissement des craintes autour du variant Omicron sur la demande à venir d'or noir.

Vers 14H00 GMT le prix du baril américain de WTI pour le mois de janvier s'effritait de 0,32% à 71,82 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février perdait 0,13% à 75,35 dollars.

L'euro s'appréciait de 0,40% à 1,1312 dollar.

Le bitcoin prenait 0,57% à 50.832 dollars, effaçant ses pertes après l'ouverture des marchés américains.

afp/al


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 1.07%6858.94 Cours en temps réel.-5.11%
DAX 0.56%15096.22 Cours en différé.-5.50%
DJ INDUSTRIAL 0.29%34364.5 Cours en différé.-5.70%
FTSE 100 0.95%7366.8 Cours en différé.-1.18%
LONDON BRENT OIL -0.98%86.3 Cours en différé.13.75%
NASDAQ 100 0.49%14509.5818 Cours en temps réel.-11.09%
S&P 500 0.28%4410.13 Cours en différé.-7.73%
WTI -1.27%83.119 Cours en différé.13.90%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
13:55L'Ukraine et la Fed pèsent encore lourd sur la tendance
RE
13:48Les Bourses mondiales sur les nerfs à cause de la Fed et de l'Ukraine
AW
13:16BMO se souvient de la réaction du marché à l'incursion de la Russie en Ukraine en 2014.
MT
12:41Les bourses européennes progressent à la mi-journée malgré les tensions en Ukraine
MT
12:29Shell fait une importante découverte de pétrole et de gaz en mer en Namibie
MT
12:25L'aversion au risque fait baisser les prix du pétrole, mais les risques d'approvisionne..
MT
12:07Wall Bourse se détend avant la cloche ; Futures rouges, Europe en hausse, Asie en baiss..
MT
11:54Le pétrole remonte, dopé par les tensions sur la Russie et l'Ukraine
AW
11:26Les prix du pétrole brut chutent alors que les investisseurs se mettent en mode " De-Ri..
MT
11:25La volatilité se poursuit sur les marchés, l'Europe tente un rebond
AW
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
Pétrole WTI (WTI) : Graphique analyse technique Pétrole WTI (WTI) | Zone bourse
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreHaussière