Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

Le pétrole consolide après une semaine faste, le dollar n'aide pas

17/09/2021 | 22:18
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

New York (awp/afp) - Les cours du pétrole ont reculé vendredi, au terme d'une semaine où la plupart des indicateurs étaient au vert pour les prix, les opérateurs consolidant leurs gains et prenant en compte l'ascension du dollar.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre, coté à Londres, a clôturé en baisse de 0,43% ou 33 cents, à 75,34 dollars.

Quant au baril de WTI américain, pour le contrat à échéance en octobre, il a lâché 0,88% ou 64 cents, pour finir à 71,97 dollars.

Pour James Williams, du cabinet WTRG Economics, cette retraite est due à des prises de bénéfice, mais aussi au dollar, qui prend de la hauteur depuis deux semaines.

A cela s'ajoute le rétablissement progressif des capacités de pompage des installations du Golfe du Mexique, près de trois semaines après le passage de l'ouragan Ida, souligne Nishant Bhushan, analyste du cabinet Rystad Energy.

Sur la semaine, le Brent reste en hausse marquée de 3,31%, et le WTI de 3,22%.

Certaines plateformes demeurent néanmoins à l'arrêt, de même que des raffineries.

Les moindres capacité de raffinage se ressentent sur le prix de l'essence, qui a encore augmenté vendredi, pour atteindre 3,194 dollars le gallon (3,78 litres) en moyenne aux Etats-Unis, contre 2,19 dollars seulement il y a un an, soit 45% plus cher.

Côté production, James Williams a également relevé que dix nouveaux forages (hors exploitation en mer) avaient été annoncés cette semaine, contre cinq environ en moyenne ces dernières semaines.

"Il faudra attendre plusieurs mois avant que ces forages ne deviennent des puits", prévient l'analyste, "mais c'est un indicateur de production". Durant la pandémie, le rythme d'ouverture des puits s'était ralenti, au point de faire baisser, un temps, la capacité de production des Etats-Unis.

Les membres de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep), et leurs alliés de l'accord Opep+ (dont ne font pas partie les Etats-Unis), se sont jusqu'ici tenus à leur stratégie de relèvement très progressif de la production pour ne revenir au niveau d'avant la pandémie qu'en septembre 2022.

tu/jum/ngu


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LONDON BRENT OIL 1.41%85.7 Cours en différé.63.93%
WTI 2.23%84.151 Cours en différé.70.78%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
22/10Les actions canadiennes se rapprochent d'un nouveau record à la clôture, la hausse des ..
MT
22/10Les valeurs énergétiques en hausse cet après-midi
MT
22/10Le pétrole conclut une nouvelle semaine de hausse
AW
22/10Le nombre d'appareils de forage américains a diminué de deux unités cette semaine, selo..
MT
22/10Les actions du secteur de l'énergie peinent à trouver une direction malgré le rebond de..
MT
22/10L'Europe finit en hausse après des résultats jugés encourageants
RE
22/10Les actions sont mitigées à la mi-journée alors que la chute des médias sociaux pèse su..
MT
22/10MISE À JOUR DES ETF À LA MI-JOURNÉE : baisse des ETF du marché élargi, panorama des action..
MT
22/10FIRST OIL : Compte des appareils de forage Baker Hughes
MT
22/10DBRS confirme la notation de Keyera ; baisse de 1,3 %.
MT
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
Pétrole WTI (WTI) : Graphique analyse technique Pétrole WTI (WTI) | Zone bourse
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière