Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

WALMART INC.

(WMT)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Avant Noël, les commerçants américains se démènent pour garnir les rayons

17/10/2021 | 06:46
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

NEW YORK (awp/afp) - Avec la persistance de la pandémie, les foyers américains pourraient bien vivre une saison des fêtes moins opulente, certains produits ne parvenant pas à se frayer un chemin jusqu'aux étagères des magasins à cause des problèmes mondiaux d'approvisionnement.

Avec une demande en hausse au moment où les Etats-Unis rouvrent leur économie, les commerçants américains travaillent dur pour ne pas ternir les festivités, en faisant leur possible pour surmonter les obstacles.

Parmi les mesures les plus symboliques: Walmart et d'autres chaînes de grands magasins ont affrété leurs propres bateaux pour contourner les retards chaotiques dans les ports de la côte Ouest.

D'autres ont choisi de recevoir leurs importations plus tôt qu'à l'accoutumée, de lancer en avance leurs promotions de Noël ou d'abandonner le transport maritime pour l'aérien.

"Un grand nombre d'entreprises ont pris cette décision ces 30 derniers jours", a expliqué Neel Jones Shah, responsable du fret aérien chez Flexport, un société de transport de marchandises. "Elles sont obligées de passer par les airs, sinon elles vont complètement rater leur saison."

Mais même avec ces mesures, selon Scott Case, un vétéran de l'industrie logistique, "il y aura des manques visibles dans ce qui sera disponible cette saison des fêtes".

Les commerces travaillent ainsi également à des stratégies pour atténuer la déception des clients lorsque le choix viendra à manquer.

"Pénuries monumentales"

La demande reste forte, comme en attestent les chiffres des ventes au détail publiés vendredi, qui ont créé la surprise avec un nouveau bond en septembre.

"Ce sera une bonne saison des fêtes du point de vue de la demande", a estimé Neil Saunders, directeur chez GlobalData Retail, qui s'attend à ce que les entreprises fassent moins de promotions que par le passé pour attirer le chaland, à cause d'approvisionnements réduits.

Outre les embouteillages dans les ports, où les navires attendent de pouvoir décharger, les magasins sont aussi confrontés à des retards dans la production, à cause de confinements liés au Covid-19 en Asie dans certaines régions où se trouvent des usines-clés.

Ils font aussi face à une pénurie de main-d'oeuvre qui pourrait compliquer les recrutements de travailleurs saisonniers.

Ces goulots d'étranglement ont été un sujet central lors de la rencontre des ministres des Finances de pays industrialisés rassemblés la semaine dernière à Washington.

A la Maison Blanche, Joe Biden a annoncé que le port de Los Angeles s'était engagé à travailler 24 heures sur 24.

Saisissant l'occasion, des groupes comme la National Retail Federation ont pressé les consommateurs de faire leurs emplettes plus tôt cette année.

Mais même ainsi, "il y aura quelques pénuries monumentales", a déclaré Terry Esper, professeur de logistique au Fisher College of Business de l'Université de l'Ohio.

Les commerçants vont devoir créer de la demande chez les consommateurs pour les produits qu'ils ont en stock, ou certains de substitution, y compris plus chers. Par exemple, un client qui souhaite acheter un pull en laine pourrait se voir proposer à la place... un pull en cachemire.

Les entreprises diversifient leurs fournisseurs, et utiliseront davantage de solutions automatisées, prédit Terry Esper, en estimant que les complications dureront jusqu'en 2023.

Selon lui, "ce n'est pas un problème de Noël, c'est une transition vers un modèle commercial différent".

Prix en hausse?

La pression exercée tant sur les capacités des entrepôts que sur les avions de fret provoque aussi une augmentation des prix, déjà à la hausse. Les estimations varient, mais des responsables industriels se sont plaints de prix pour des cargaisons par bateau dix fois plus élevés qu'avant la pandémie.

Et le prix du pétrole a conduit Delta Air Lines à avertir que la flambée du prix du kérosène pourrait conduire à une perte au quatrième trimestre.

Neil Saunders s'attend à une certaine inflation, mais ajoute que dans un secteur commercial "extrêmement compétitif", "les entreprises doivent faire attention à ne pas trop la répercuter sur le prix, par peur de perdre des parts de marché."

Bryan Schreiber, qui s'occupe du développement du fret à l'aéroport international Rickenbacker dans l'Ohio, se dit surpris de ne pas avoir vu une plus forte hausse des prix.

"Peut-être les entreprises essaient-elles d'atténuer ce qu'elles répercutent sur les consommateurs", a-t-il dit à l'AFP. "Mais je pense qu'en réalité, pour beaucoup de choses -- si on arrive à se les procurer -- ce sera beaucoup plus cher."

jmb/la/iba/mlb


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WALMART INC.
07/12Walmart ouvrira un nouveau centre d'expédition dans le Tennessee à l'automne prochain
MT
02/12Wall Street clôture en forte hausse, rebond technique dans un marché toujours
AW
02/12Wall Street tente un rebond, mais manque de visibilité sur le variant Omicron
AW
01/12Le PDG d'Auchan reprend la main sur ses magasins français
AW
30/11L'inflation aux Etats-Unis risque de durer plus que prévu, prévient Powell
AW
30/11USA : l'activité manufacturière de Chicago dérape en novembre (ISM)
AW
30/11Les valeurs à suivre aujourd'hui à Wall Street Mardi 29 novembre 2021
AO
30/11AMAZON, BEST BUY, WALMART : le Cyber Monday pénalisé par les problèmes d'approvisionnement
AO
30/11WALMART, TYSON FOODS, KRAFT HEINZ : les géants de la distribution sous enquête sur les pén..
30/11PLANÈTE BOURSE : La revue de presse du mardi 30 novembre 2021
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur WALMART INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 567 Mrd - 503 Mrd
Résultat net 2022 14 332 M - 12 712 M
Dette nette 2022 28 198 M - 25 009 M
PER 2022 27,0x
Rendement 2022 1,61%
Capitalisation 384 Mrd 384 Mrd 341 Mrd
VE / CA 2022 0,73x
VE / CA 2023 0,71x
Nbr Employés 2 300 000
Flottant 50,2%
Graphique WALMART INC.
Durée : Période :
Walmart Inc. : Graphique analyse technique Walmart Inc. | WMT | US9311421039 | Zone bourse
Tendances analyse technique WALMART INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 37
Dernier Cours de Cloture 138,55 $
Objectif de cours Moyen 168,74 $
Ecart / Objectif Moyen 21,8%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
C. Douglas McMillon President, Chief Executive Officer & Director
Brett M. Biggs Chief Financial Officer & Executive Vice President
Gregory B. Penner Non-Executive Chairman
Clay Johnson Enterprise Chief Information Officer & EVP
Jerry R. Geisler Chief Information Security Officer & Senior VP
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
WALMART INC.-6.02%385 569
SYSCO CORPORATION-5.76%37 419
WOOLWORTHS GROUP LIMITED3.41%34 547
AHOLD DELHAIZE N.V.29.47%34 321
THE KROGER CO.42.03%33 291
TESCO PLC21.28%28 344