TOTALENERGIES SE

(TTE)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

En quittant la Birmanie, TotalEnergies se retire une épine du pied à bon compte

22/01/2022 | 07:01

PARIS (awp/afp) - En quittant la Birmanie et le champ gazier de Yadana, le géant français TotalEnergies fait une bonne affaire: il renonce à une part marginale de ses activités tout en soignant son image, estiment plusieurs experts interrogés par l'AFP.

"Dans le business de TotalEnergies, comme dans le business de la plupart des grandes majors occidentales, la Birmanie est de facto un acteur négligeable", explique ainsi Nicolas Mazzucchi, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) et spécialiste en énergie.

"Je pense que d'un point de vue économique et de trésorerie, c'est un actif relativement petit dans le périmètre" du groupe, renchérit à propos de la Birmanie, Anish Kapadia, du cabinet de conseil Palissy Advisors.

"Les considérations financières n'ont jamais été déterminantes dans ce dossier" et dans la décision de TotalEnergies de se retirer, a assuré un porte-parole du groupe interrogé par l'AFP.

Il indique cependant que "les opérations en Birmanie représentent 105 millions de dollars en 2021, soit moins de 1% des résultats de l'entreprise".

A en croire plusieurs analystes, le maintien dans le pays des groupes énergétiques devenait compliqué à défendre en termes d'image.

"Il faut noter la concordance des deux annonces du départ de deux sociétés importantes (TotalEnergies et son partenaire Chevron), et d'ailleurs Shell a aussi fait un communiqué pour dire qu'il n'avait pas d'activité en Birmanie", souligne un spécialiste du marché international du gaz.

"Il y a 2, 3, 4, 5 ans, c'était moins une préoccupation pour les investisseurs et donc moins pour les entreprises, alors que maintenant, c'est au premier plan, en termes de décisions d'investissement de certains investisseurs", a commenté M. Kapadia.

Pas un virage stratégique

Si la politique RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) d'un groupe n'est pas à la hauteur, certains investisseurs "n'investiront pas dans l'entreprise, quelle que soit la qualité de l'aspect financier" de cette dernière, insiste M. Kapadia.

De là à y voir un virage stratégique du géant pétrolier français? Sans doute pas, selon la plupart des analystes interrogés par l'AFP.

"Ils sont clairement impliqués, et beaucoup de leurs pairs sont impliqués, dans beaucoup de pays où il y a des problèmes géopolitiques. Cela signifie-t-il que (le groupe) va simplement se retirer dans des pays sûrs de l'OCDE ? Non, je ne pense pas que ce soit le cas", résume M. Kapadia.

Le retrait de TotalEnergies avait d'autant plus de sens que le groupe ne manque pas de projets par ailleurs, avec "des découvertes très importantes, notamment au large du Sénégal/Mauritanie il y a quelques temps", selon M. Mazzucchi.

En revanche, cette décision pourrait renforcer la dépendance géopolitique de la Birmanie vis-à-vis de la Chine : pour cette dernière, elle est "un acteur stratégique", rappelle M. Mazzucchi.

Non pas pour des raisons d'exploitation des hydrocarbures, mais parce qu'elle permet à la Chine, par un réseau d'oléoducs et de gazoducs, d'aller "chercher des hydrocarbures dans la région du golfe arabo-persique et d'en décharger une partie en Birmanie", souligne-t-il.

ngu-im/mhc/alc


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CHEVRON CORPORATION 0.59%174.03 Cours en différé.48.30%
TOTALENERGIES SE 0.86%52.78 Cours en temps réel.17.25%
Toute l'actualité sur TOTALENERGIES SE
09:39TotalEnergies et New Hope Energy vont collaborer à un projet de recyclage
MT
09:08TOTALENERGIES : projet de recyclage avec New Hope Energy
CF
09:06Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris - Mercredi 18 mai 2022
AO
09:04RECYCLAGE DES PLASTIQUES : TotalEnergies et New Hope Energy s'associent pour un projet de ..
BU
08:16TOTALENERGIES : A suivre aujourd'hui
AO
08:12TOTALENERGIES : s'associe aux Etats-Unis dans le recyclage des plastiques
AO
07:57Partenariat aux USA entre Totalenergies et New Hope Energy dans le recyclage chimique
RE
17/05TOTALENERGIES SE : Déclaration au titre de l'article 223-16 du Règlement Général de l'Auto..
BU
17/05TotalEnergies cherche à vendre sa participation de 10% dans la SPDC au Nigeria
17/05TOTALENERGIES : nouvelle exploitation dans le Golfe du Mexique début 2025
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur TOTALENERGIES SE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 263 Mrd - 250 Mrd
Résultat net 2022 27 276 M - 25 896 M
Dette nette 2022 21 167 M - 20 096 M
PER 2022 5,28x
Rendement 2022 5,46%
Capitalisation 143 Mrd 143 Mrd 136 Mrd
VE / CA 2022 0,62x
VE / CA 2023 0,71x
Nbr Employés 101 309
Flottant 93,5%
Graphique TOTALENERGIES SE
Durée : Période :
TotalEnergies SE : Graphique analyse technique TotalEnergies SE | TTE | FR0000120271 | Zone bourse
Tendances analyse technique TOTALENERGIES SE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 23
Dernier Cours de Clôture 55,12 $
Objectif de cours Moyen 62,74 $
Ecart / Objectif Moyen 13,8%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Patrick Pouyanné Chairman & Chief Executive Officer
Jean-Pierre Gerard Claude Sbraire Vice President-Crude Acquisitions
Marie-Noëlle Séméria Chief Technology Officer
Marie-Christine Coisne-Roquette Lead Independent Director
Patricia Barbizet-Dussart Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
TOTALENERGIES SE17.25%142 779
SAUDI ARABIAN OIL COMPANY26.59%2 415 227
SHELL PLC44.93%219 912
PETROCHINA COMPANY LIMITED10.09%135 956
EQUINOR ASA40.40%109 995
PETROBRAS20.07%94 875