Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

TELECOM ITALIA S.P.A.

(TQI1)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Telecom Italia perd son patron et va examiner l'offre de KKR

28/11/2021 | 01:44
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Ajoute réaction Vivendi et précision

ROME (awp/afp) - Plombé par de piètres résultats et des difficultés dans le numérique, l'opérateur Telecom Italia (Tim) a vu son patron Luigi Gubitosi démissionner vendredi à l'issue d'un long conseil d'administration, alors que le fonds privé américain KKR a fait une offre de 11 milliards d'euros pour le groupe.

Après plus de cinq heures, le conseil d'administration extraordinaire convoqué en début d'après-midi s'est conclu par la démission de Luigi Gubitosi, directeur général depuis novembre 2018 du plus grand groupe italien de télécoms, dont le français Vivendi détient près de 24%, selon un communiqué publié dans la soirée.

Il a été remplacé par Pietro Labriola, qui dirigeait les activités brésiliennes de la société. Le président du conseil d'administration, Salvatore Rossi, va quant à lui prendre en charge une grande partie des fonctions de M. Gubitosi, précise le texte.

En outre, le conseil d'administration de Telecom Italia a mis sur pied un comité ad hoc pour étudier la proposition faite lundi par le fonds KKR, une "manifestation d'intérêt" non contraignante d'un montant de près de 11 milliards d'euros, pour racheter la totalité du capital de Telecom Italia.

D'après des sources proches de la transaction, KKR attend la décision du conseil sur son offre.

Ce coup de théâtre n'en est pas vraiment un alors que Vivendi, actionnaire principal de Telecom Italia depuis 2015, avec aujourd'hui 23,75% du capital, se montrait très critique de la gestion de M. Gubitosi, qui n'a pas été en mesure d'inverser la baisse du cours des actions de Telecom Italia (TIM).

Le groupe contrôlé par le magnat breton des affaires Vincent Bolloré, qui jugeait l'offre de KKR sous-évaluée, "n'a aucune intention de céder sa participation" dans l'opérateur italien, avait déclaré un porte-parole de Vivendi à l'AFP mardi.

Contactée par l'AFP, la société française a refusé de commenter la démission de M. Gubitosi.

Retard dans la fibre optique

Onze des quinze administrateurs, dont ceux de Vivendi, avaient demandé cette convocation du conseil d'administration vendredi, afin d'"interpeller la direction" - qu'ils soupçonnaient même d'être allé chercher KKR - sur les résultats décevants du groupe, avait confié une source proche du géant des médias.

Les difficultés opérationnelles de Telecom Italia, qui a vu son bénéfice net s'effondrer de 98,1% sur les neuf premiers mois de l'année à 22 millions d'euros, viennent notamment d'un retard dans le déploiement de la fibre optique, divisée dans la péninsule en deux réseaux concurrents.

En août 2020, Tim avait donné son aval à un projet de réseau unique national en fibre optique afin d'accélérer le développement de l'internet haut et très haut débit.

Ce réseau devait naître de la fusion entre le réseau de fibre optique Open Fiber et la société FiberCop.

Open Fiber passera avant fin novembre sous le contrôle de la Caisse des dépôts italienne (CDP), un organisme public.

FiberCop est quant à elle une nouvelle société qui regroupe désormais les réseaux de Tim et du fournisseur d'accès à internet Fastweb, dans laquelle a d'ailleurs investi KKR.

Selon un accord conclu en 2020 entre Telecom Italia et la CDP, son deuxième actionnaire derrière Vivendi, l'opérateur italien devait détenir au moins 50,1% de ce futur réseau national unique (AccessCo).

Alors que des médias italiens évoquaient un éventuel abandon de ce projet par l'Etat italien, Tim avait assuré fin juillet "poursuivre son dialogue" avec la CDP "pour définir des initiatives stratégiques communes visant à accélérer la numérisation du pays dans différents domaines, y compris le réseau".

En Italie, Vivendi (propriétaire notamment de Canal+) avait aussi eu maille à partir avec le groupe de télévision Mediaset, contrôlé par la famille Berlusconi, à propos d'un projet de plateforme de contenus commune abandonné.

Mais les deux groupes viennent de faire la paix, après plusieurs années de contentieux.

La prise de contrôle de Tim par KKR nécessiterait le feu vert du gouvernement italien, l'activité de Telecom Italia étant considérée comme un actif stratégique national.

KKR possède déjà 37,5% de Fibercop, une co-entreprise détenue avec Tim et la société italienne Fastweb qui développe la fibre optique dans la péninsule.

ams-eb-ref-juj/dth


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
TELECOM ITALIA S.P.A. 2.55%4.02 Cours en différé.-4.85%
TELECOM ITALIA S.P.A. 3.34%0.4241 Cours en différé.-5.48%
TELECOM ITALIA S.P.A. -3.83%4.02 Cours en différé.3.70%
VIVENDI SE 1.47%11.75 Cours en temps réel.-2.61%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur TELECOM ITALIA S.P.A.
19/01Le titre Telecom Italia en berne après la présentation du nouveau plan
AW
19/01Les actions de Telecom Italia continuent de baisser alors que les doutes sur l'offre de..
ZR
18/01Le directeur général de Telecom Italia présente ses plans alors que les doutes sur l'of..
ZR
18/01Telecom Italia va examiner le plan d'un nouveau PDG potentiel dans le cadre de l'offre ..
MT
18/01L'administrateur général de Telecom Italia doit présenter ses plans alors que les doute..
ZR
18/01Vivendi investit dans le groupe de communication numérique Progressif Media
ZR
13/01L'Italie envisage la fusion des actifs de réseau fixe de Telecom Italia et d'Open Fiber
MT
12/01L'Italie veut garder le contrôle des principaux actifs de Telecom Italia en cas d'offre..
ZR
12/01Les fusions-acquisitions ont fait recettes en 2021
AW
11/01Le directeur général de Telecom Italia devrait être nommé CEO
MT
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur TELECOM ITALIA S.P.A.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 15 581 M 17 670 M -
Résultat net 2021 302 M 342 M -
Dette nette 2021 20 617 M 23 379 M -
PER 2021 35,4x
Rendement 2021 2,50%
Capitalisation 8 653 M 9 820 M -
VE / CA 2021 1,88x
VE / CA 2022 1,91x
Nbr Employés 52 177
Flottant 75,6%
Graphique TELECOM ITALIA S.P.A.
Durée : Période :
Telecom Italia S.p.A. : Graphique analyse technique Telecom Italia S.p.A. | TQI1 | US87927Y2019 | Zone bourse
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 22
Dernier Cours de Cloture 0,41 €
Objectif de cours Moyen 0,44 €
Ecart / Objectif Moyen 7,36%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Pietro Labriola General Manager
Giovanni Ronca Chief Financial Officer
Salvatore Rossi Chairman
Michele Gamberini Chief Technology & Information Officer
Stefano Siragusa Chief Revenue, Information & Media Office
Secteur et Concurrence