Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Renault    RNO   FR0000131906

RENAULT

(RNO)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Perte record de 7,3 milliards pour Renault, plombé par Nissan et la pandémie

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
30/07/2020 | 09:47

Paris (awp/afp) - Le constructeur automobile français Renault a subi au premier semestre la perte nette la plus lourde de son histoire, à 7,3 milliards d'euros, plombé par son partenaire japonais Nissan et la crise sanitaire.

Le groupe, déjà en difficulté avant la pandémie de coronavirus, et qui avait annoncé fin mai 15.000 suppressions d'emplois dans le monde (dont 4.600 en France), a indiqué qu'il renonçait à toute prévision de résultat financier pour 2020 face aux incertitudes liées à la pandémie de Covid-19.

"La situation est sans précédent, elle n'est pas sans appel", a commenté le nouveau directeur général, Luca de Meo, qui a pris ses fonctions au début du mois. "J'ai toute confiance en la capacité du groupe à rebondir", a-t-il ajouté.

"La crise sanitaire que nous vivons actuellement a fortement impacté les résultats du groupe sur le premier semestre et est venue s'ajouter à nos difficultés préexistantes", a expliqué la directrice générale adjointe Clotilde Delbos.

La perte historique s'explique principalement par la contribution du constructeur automobile Nissan, dont Renault possède 43% du capital. Il a pénalisé le groupe au losange à hauteur de 4,8 milliards d'euros.

Ces chiffres contrastent avec ceux du rival français PSA (Peugeot, Citroën) qui a réussi à gagner de l'argent au premier semestre malgré la crise, avec un bénéfice net de 595 millions d'euros.

Mais Renault (qui regroupe aussi les marques Dacia, Lada, Alpine et Samsung Motors) souffre de surcapacités de production au niveau mondial. Il a donc été particulièrement frappé par la chute du marché liée à la crise sanitaire.

"Nous touchons en ce moment le point bas d'une courbe négative qui a démarré il y a plusieurs années", a déclaré M. de Meo, lors d'une conférence avec les analystes, en référence à la course aux volumes attribuée à l'ancien patron Carlos Ghosn, déchu après avoir été interpelé au Japon pour des malversations présumées et qui s'est réfugié au Liban.

Des volumes vers la valeur

"Nous allons transformer tout le système des volumes vers la valeur", a expliqué M. de Meo, en annonçant "des temps meilleurs à la fin d'une route sinueuse", soulignant qu'il voulait investir "sur les segments de marchés en croissance et plus rentables" et annonçant un renouveau dans le design des modèles.

Il a souligné les points forts du plan produit de l'entreprise, louant la qualité des nouveaux modèles hybrides E-TECH et de la nouvelle plateforme électrique de l'alliance avec Nissan et Mitsubishi, au top de l'industrie selon lui.

Le prochain plan stratégique du groupe, qui sera annoncé en janvier prochain, s'étalera sur six ou sept ans. Il s'agira à la fois de réduire les coûts et de préparer la relance. "Les efforts pour alléger la compagnie doivent aussi nourrir le développement de notre potentiel futur", a-t-il dit.

"Nous ne sommes pas naïfs et nous savons qu'un redressement prend du temps", a estimé Mme Delbos, tout en espérant déjà du mieux sur la seconde partie de l'année.

Sur les six premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires a plongé de 34,3%, à 18,4 milliards d'euros.

La marge opérationnelle est tombée nettement dans le rouge, à -1,2 milliard d'euros. Renault estime à 1,8 milliard l'impact négatif de la crise sanitaire. Cette marge était positive de 1,7 milliard d'euros au premier semestre 2019.

Le constructeur a annoncé des dépréciations d'actifs pour 445 millions d'euros, afin de prendre en compte des "hypothèses de volume revues" à la baisse "pour certains véhicules", ainsi que des provisions pour charges de restructuration pour 166 millions d'euros "principalement liées au plan de départs anticipés en France".

Enfin, l'échec de la stratégie du groupe en Chine est également acté dans les comptes avec 153 millions d'euros de moins-value de cession dans ce pays, une charge liée à la cession des parts de Renault dans sa filiale commune avec Dongfeng Motor Corporation. Renault avait annoncé qu'il abandonnait la vente de voitures à motorisation thermique en Chine pour se concentrer sur les utilitaires et les véhicules électriques.

Ces charges se reflètent dans la perte d'exploitation qui atteint 2 milliards d'euros, contre un bénéfice de 1,5 milliard l'an dernier sur la même période.

aro/pn/nth

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
DONGFENG MOTOR GROUP COMPANY LIMITED -1.24%4.77 Cours en clôture.-34.92%
NISSAN MOTOR CO., LTD. -0.38%363.6 Cours en clôture.-42.84%
PEUGEOT SA -1.62%15.2 Cours en temps réel.-27.46%
RENAULT -2.35%21.565 Cours en temps réel.-47.64%
SAMSUNG ELECTRONICS CO., LTD. 0.17%57900 Cours en clôture.3.76%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur RENAULT
25/09EUROPE : Les marchés européens toujours convalescents
AW
25/09Concessions de PSA/Fiat Chrysler pour obtenir l'aval de l'UE sur leur union
AW
25/09RENAULT : AMF disclosure – Share buy-back program August 2020 - From 01st ..
PU
25/09RENAULT : AMF disclosure – Share buy-back program July 2020- From 01th to ..
PU
25/09RENAULT : vise de Fernando Alonso au Renault DP World F1 Team
CF
25/09RENAULT : Fernando Alonso et Renault DP World F1 Team commencent...
PU
25/09TOUR DU MONDE DES INDICES :  Tesla-dépendance et irréductibles danois
24/09BOURSE DE PARIS : Paris s'essouffle encore en fin de séance
AW
23/09RENAULT TRUCKS : un peu moins de postes supprimés que prévu (syndicat)
AW
23/09RENAULT : plus forte hausse du CAC 40 à la clôture du mercredi 23 septembre 2020
AO
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur RENAULT
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 43 318 M 50 382 M -
Résultat net 2020 -7 510 M -8 735 M -
Dette nette 2020 3 084 M 3 587 M -
PER 2020 -0,78x
Rendement 2020 0,08%
Capitalisation 5 806 M 6 745 M -
VE / CA 2020 0,21x
VE / CA 2021 0,17x
Nbr Employés 179 565
Flottant 62,0%
Graphique RENAULT
Durée : Période :
Renault : Graphique analyse technique Renault | RNO | FR0000131906 | Zone bourse
Tendances analyse technique RENAULT
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 22
Objectif de cours Moyen 27,44 €
Dernier Cours de Cloture 21,57 €
Ecart / Objectif Haut 280%
Ecart / Objectif Moyen 27,3%
Ecart / Objectif Bas -53,8%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Luca de Meo Chief Executive Officer
Jean-Dominique Senard Chairman
Clotilde Delbos Chief Financial Officer & Executive Vice President
Pascale Sourisse Independent Director
Benoît Ostertag Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
RENAULT-47.64%6 925
TOYOTA MOTOR CORPORATION-8.85%183 618
VOLKSWAGEN AG-22.53%83 255
DAIMLER AG-9.89%55 436
BMW AG-17.09%45 664
GENERAL MOTORS COMPANY-20.77%41 659