Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

BANQUE CANTONALE DE GENÈVE SA

(BCGE)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAgendaSociétéFinancesDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Banque Cantonale de Geneve : "Stock, stock, stock" on heaven's door

05/07/2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Après des semaines de hausse continue des marchés d'actions, sommes-nous à la veille d'un été orageux, ou pour paraphraser Bob Dylan dans sa chanson « Knockin' on Heaven's Door : is it getting too dark to see » ? N'avons-nous plus les repères suffisants pour alimenter la confiance dans la poursuite de l'activité des entreprises et leur capacité productive et profitable ? Une fois n'est pas coutume, parlons de la variable des stocks. Utilisés pour définir les inventaires ou les marchés d'actions (stock market), ce terme prend tout son sens pour appréhender l'entreprise et l'investisseur. Souvent négligés des analyses par manque de précision de la mesure, les inventaires/stocks occupent pourtant un rôle déterminant dans la gestion de l'activité des entreprises.

L'histoire du Toyotisme montre l'importance de cette variable. De l'après Seconde Guerre mondiale à aujourd'hui, les entreprises manufacturières ont suivi cette organisation du travail visant à réduire les gaspillages en limitant l'offre excédentaire. La production en flux tendu (« JIT ou Just In Time ») en résultait, compressant au strict minimum les stocks accumulés. Cette approche a permis à la manufacture d'optimiser sa production et d'augmenter sa productivité (méthode Kaisen). Pourtant, en 2020, les limites du modèle ont été testées : le choc de l'offre et l'interruption, pendant de longues semaines, de l'activité de certains secteurs ont ainsi empêché les entreprises d'aborder la reprise avec des inventaires suffisants pour absorber la demande liée à la reprise. Ce choc de l'offre est manifeste dans les matières premières dont le cuivre, le cobalt ou le bois, mais également dans certains équipements spécialisés manquant à la production du secteur de l'automobile, pour ne citer que lui. Répondre à la demande favorise ainsi l'accélération significative de la production et l'utilisation intensive des capacités, seuls moyens de réduire les délais de livraison.

Les marchés boursiers sont très friands de cette variable. Mesurée à travers les enquêtes des entrepreneurs (ISM & PMI), l'évaluation des inventaires confrontée à celle des commandes oriente les investisseurs dans leur dynamique de court terme sur les marchés boursiers. Actuellement, à la recherche d'indicateurs précurseurs de la fin de la montée continue des marchés, ce marqueur progresse encore, et ce depuis plus d'un an sans montrer de signe d'essoufflement. Alors, imprécision de la mesure ou phénomène atypique de cette reprise ? Le comportement des stocks est sans nul doute la variable à suivre de près tant pour capter la dynamique d'activité et de profitabilité des entreprises, que celle des investisseurs à l'affût de signaux de retournement. Si le ciel semble s'assombrir sur les marchés boursiers, l'observation de la dynamique des stocks face aux commandes permettra, comme celle de l'accumulation des nuages, d'annoncer l'arrivée de l'orage. « Stock on heaven's door ».

Disclaimer

BCGE - Banque Cantonale de Genève published this content on 05 July 2021 and is solely responsible for the information contained therein. Distributed by Public, unedited and unaltered, on 01 August 2021 00:11:08 UTC.


© Publicnow 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur BANQUE CANTONALE DE GENÈVE SA
13/10Rebond de 2,8% du PIB romand attendu en 2021 (banques cantonales)
AW
05/10BANQUE CANTONALE DE GENEVE : “Black swan”, “grey rhino” or just mo..
PU
20/09BANQUE CANTONALE DE GENEVE : BCGE L'essentiel de la finance 2021
PU
17/09BANQUE CANTONALE DE GENEVE : Au cœur des marchés
PU
10/08Forte d'un solide 1er semestre, la BCGE cajole ses actionnaires
AW
10/08Véritable bond de la rentabilité de la BCGE au 1er semestre
AW
06/08BANQUE CANTONALE DE GENEVE : La Doctrine immobilière du Groupe BCGE est disponible
PU
29/07BANQUE CANTONALE DE GENEVE : Les bienfaits de l'investissement contracyclique
PU
05/07BANQUE CANTONALE DE GENEVE : "Stock, stock, stock" on heaven's door
PU
28/06BCGE : IBM Suisse va recourir contre le verdict
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur BANQUE CANTONALE DE GENÈVE SA
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 367 M 397 M 341 M
Résultat net 2020 105 M 114 M 97,7 M
Dette nette 2020 2 028 M 2 196 M 1 888 M
PER 2020 10,9x
Rendement 2020 2,36%
Capitalisation 1 165 M 1 263 M 1 084 M
VE / CA 2019 10,2x
VE / CA 2020 8,62x
Nbr Employés 824
Flottant 25,1%
Graphique BANQUE CANTONALE DE GENÈVE SA
Durée : Période :
Banque Cantonale de Genève SA : Graphique analyse technique Banque Cantonale de Genève SA | BCGE | CH0350494719 | Zone bourse
Tendances analyse technique BANQUE CANTONALE DE GENÈVE SA
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Dirigeants et Administrateurs
Blaise Goetschin Chief Executive Officer
Frédéric Vernet Chief Financial & Risk Officer
Manuel Leuthold Chairman
Daniel Stocco Head-Information Technology
Jean-Marc Joris Head-Operations Division