Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  London Stock Exchange  >  AstraZeneca PLC    AZN   GB0009895292

ASTRAZENECA PLC

(AZN)
  Rapport
Cours estimé en temps réel. Temps réel estimé CHI-X - 19/01 13:21:13
7778 GBX   +1.51%
06:25VIRUS : accélération des campagnes de vaccination, le Brésil s'y met
AW
18/01ASTRAZENECA : Deutsche Bank lance une couverture à l'achat
CF
18/01CORONAVIRUS : le point sur la pandémie
AW
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Spoutnik V: pour les vaccins aussi, la Hongrie fait bande à part

28/11/2020 | 06:46
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

BUDAPEST (awp/afp) - C'est devant les caméras que l'Aeroflot porteur de doses de Spoutnik V s'est posé il y a quelques jours à Budapest: la Hongrie fait le pari du vaccin russe et le fait savoir, malgré des critiques à domicile et à Bruxelles.

"Nous sommes le premier pays de l'Union européenne (UE) à recevoir un tel échantillon", s'est félicité le ministre des Affaires étrangères, Peter Szijjarto.

La Hongrie rejoint ainsi le Bélarus, l'Inde ou les Emirats arabes unis dans la liste des pays testant ce vaccin, dont Moscou vante l'efficacité à 95%, tout en se disant aussi ouverte aux vaccins européens et américains.

Après ces dix premières doses, si les autorités donnent leur feu vert, des livraisons à plus grande échelle sont prévues avant une potentielle production par un fabricant hongrois l'an prochain.

Dans cette optique, des experts de Budapest vont être bientôt dépêchés en Russie, a expliqué vendredi M. Szijjarto, qui recevait le ministre russe de la Santé, Mikhail Murasko.

Pendant ce temps, l'UE accumule les contrats avec des sociétés occidentales - Moderna, AstraZeneca, Johnson & Johnson, Sanofi-GSK, Pfizer-BioNTech et CureVac - tandis que la Hongrie, par ailleurs engagée dans un bras de fer sur le budget avec Bruxelles, fait cavalier seul.

Mise en garde de Bruxelles

"Il serait irresponsable de la part du peuple hongrois de renoncer à l'une des options", a justifié le chef de la diplomatie hongroise, mettant en avant "la volonté d'offrir à la population un vaccin sûr le plus rapidement possible".

"C'est pour cette raison que la Hongrie doit aussi regarder vers l'est", renchérit un responsable du ministère des Affaires étrangères, Tamas Menczer, balayant les critiques alimentées selon lui par les multinationales pharmaceutiques et "le lobby bruxellois".

Des contacts ont aussi été noués avec des développeurs chinois et israéliens, précise Budapest.

Attention cependant, a prévenu la Commission européenne: "un vaccin ne pourra obtenir une autorisation de commercialisation qu'après une étude approfondie" par le régulateur, l'Agence européenne des médicaments (EMA), a souligné début novembre une porte-parole.

"Des actions seront entreprises" à l'encontre des membres de l'UE qui utiliseraient un produit non approuvé, a-t-on ajouté. Car en cas de problème, c'est la confiance de la population dans les campagnes de vaccination qui s'en trouverait ébranlée.

Coup de bluff?

En Hongrie aussi, tous ne voient pas d'un bon oeil l'arrivée de Spoutnik V.

"Il sera peut-être sûr et efficace, mais c'est surtout un moyen pour le gouvernement de faire sa propagande", estime Gabriella Lantos, experte médicale au sein du parti de l'opposition New World.

"Si nous avons des soucis, les Russes sont nos amis, ceux qui volent à notre secours, voilà le message véhiculé", dit-elle.

Le Premier ministre souverainiste Viktor Orban, 57 ans, n'a de cesse de promouvoir une approche "pragmatique" de la politique étrangère, au point d'être accusé d'être le "cheval de Troie" de Vladimir Poutine au sein de l'UE et de l'Otan.

"Il est difficile de ne pas y voir une décision politique", admet Tamas Denes, porte-parole du syndicat des médecins Reszasz, mais "refuser le vaccin Spoutnik V juste parce qu'il a été développé en Russie n'est pas une bonne idée non plus".

Il va cependant falloir convaincre les Hongrois, parmi les plus réticents en Europe à se faire vacciner. Or le fait de défendre un produit pas validé peut "nourrir ce scepticisme et générer des risques de santé publique élevés", avance l'analyste Peter Kreko, responsable du groupe de réflexion Political Capital.

Au final, selon lui, la Hongrie va sans doute finir par opter pour les millions de doses de vaccins commandées par l'UE.

Dans ce cas, l'expérience Spoutnik V "restera du domaine du bluff et de la rhétorique domestique", juge M. Kreko.

A moins d'un délai du côté de l'UE qui pousserait Budapest dans les bras des Russes: "le gouvernement se présenterait alors en sauveur de la population".

mg-pmu/bg/ahe


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ASTRAZENECA PLC 1.58%7784 Cours en différé.4.62%
BIONTECH SE -4.02%101.59 Cours en différé.24.62%
EURO / DIRHAM (EUR/AED) 0.41%4.4524 Cours en différé.-1.23%
JOHNSON & JOHNSON -0.22%160.3 Cours en différé.1.86%
MODERNA, INC. -0.05%129.65 Cours en différé.24.10%
PFIZER INC. -0.14%36.7 Cours en différé.-0.30%
SANOFI 2.38%83.54 Cours en temps réel.3.72%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) -0.13%73.778 Cours en différé.-0.05%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ASTRAZENECA PLC
06:25VIRUS : accélération des campagnes de vaccination, le Brésil s'y met
AW
18/01ASTRAZENECA : Deutsche Bank lance une couverture à l'achat
CF
18/01CORONAVIRUS : le point sur la pandémie
AW
18/01VACCINS ANTICOVID : plus de 40 millions de doses administrées dans le monde
AW
18/01ASTRAZENECA : la FDA approuve un nouveau médicament
CF
18/01SINOVAC BIOTECH : Coronavirus-Le bilan au Brésil approche les 210.000 décès
RE
17/01COVID-19 : près de 200.000 vaccinés en Inde, accélération des campagnes en Europ..
AW
16/01INDE : coup d'envoi de la méga-campagne de vaccination contre le Covid-19
AW
16/01INDE : sa superlative campagne de vaccination en chiffres
AW
16/01ASTRAZENECA : Coronavirus-L'Inde s'apprête à débuter sa campagne de vaccination
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ASTRAZENECA PLC
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 26 400 M - 21 799 M
Résultat net 2020 2 970 M - 2 452 M
Dette nette 2020 13 217 M - 10 914 M
PER 2020 40,8x
Rendement 2020 2,71%
Capitalisation 137 Mrd 137 Mrd 113 Mrd
VE / CA 2020 5,67x
VE / CA 2021 4,92x
Nbr Employés 70 600
Flottant 95,7%
Graphique ASTRAZENECA PLC
Durée : Période :
AstraZeneca PLC : Graphique analyse technique AstraZeneca PLC | AZN | GB0009895292 | Zone bourse
Tendances analyse technique ASTRAZENECA PLC
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 25
Objectif de cours Moyen 126,16 $
Dernier Cours de Cloture 104,06 $
Ecart / Objectif Haut 50,0%
Ecart / Objectif Moyen 21,2%
Ecart / Objectif Bas -19,2%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
Pascal Soriot Chief Executive Officer & Executive Director
Leif Valdemar Johansson Non-Executive Chairman
Pam P. Cheng Executive VP-Operations & Information Technology
Marc Pierre Jean Dunoyer Chief Financial Officer & Executive Director
Menelas N. Pangalos EVP-Biopharmaceuticals Research & Development
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
ASTRAZENECA PLC4.62%136 529
JOHNSON & JOHNSON1.86%421 997
ROCHE HOLDING AG1.93%303 276
NOVARTIS AG1.65%217 178
MERCK & CO., INC.1.93%210 954
PFIZER INC.-0.30%203 993