Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Airbus SE    AIR   NL0000235190

AIRBUS SE

(AIR)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Airbus SE (symbole boursier : AIR) a publié ses résultats consolidés pour le premier semestre clos le 30 juin 2020.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
31/07/2020 | 05:05

(La version française de ce communiqué de presse vous est communiquée uniquement à titre

d'information. Seule la version anglaise est officielle.)

Airbus publie ses résultats pour le premier semestre 2020

  • Ajustement du système industriel aux nouveaux niveaux de production, maîtrise de la trésorerie et redimensionnement en cours des activités
  • Les chiffres du premier semestre reflètent l'impact du COVID-19, compensé par les mesures d'adaptation
  • Chiffre d'affaires de 18,9 milliards d'euros ; EBIT ajusté à -0,9 milliard d'euros, dont une charge de -0,9 milliard d'euros liée au COVID-19
  • EBIT (reporté) à -1,6 milliard d'euros ; perte par action (reportée) à -2,45 euros
  • Flux de trésorerie disponible avant fusions et acquisitions et financements-clients à -12,4 milliards d'euros, dont -4,4 milliards d'euros au T2
  • Le niveau robuste des liquidités soutient la résilience et la flexibilité de l'entreprise

Amsterdam, 30 juillet 2020 -​Airbus SE (symbole boursier : AIR) a publié ses résultats consolidés pour le premier semestre clos le 30 juin 2020.

  • L'impact de la pandémie de COVID-19 sur nos résultats est aujourd'hui bien visible au deuxième trimestre, avec moitié moins de livraisons d'avions commerciaux qu'un an plus tôt sur la même période », a déclaré Guillaume Faury, Président exécutif (CEO) d'Airbus.
  • Nous avons calibré l'activité de manière à faire face au nouveau contexte de marché sur le plan industriel, et la supply chain fonctionne désormais conformément à ce nouveau plan. Notre ambition est de ne pas consommer de trésorerie avant fusions et acquisitions et financements-clients au deuxième semestre 2020. Nous sommes confrontés à une situation difficile et pleine d'incertitudes, mais grâce aux décisions que nous avons prises, nous pensons être correctement positionnés pour faire face à ce défi majeur pour notre industrie. »

Airbus a enregistré 298 commandes nettes d'avions commerciaux (S1 2019 : 88 avions), dont 8 au T2, portant le carnet de commandes à 7 584 avions commerciaux au 30 juin 2020. Airbus Helicopters a enregistré 75 commandes nettes (S1 2019 : 123 unités), dont 3 H145, 1 Super Puma et 1 H160 durant le seul deuxième trimestre. Les prises de commandes d'Airbus Defence and Space ont augmenté à 5,6 milliards d'euros.

Le ​chiffre d'affaires ​consolidé se contracte à 18,9 milliards d'euros (S1 2019 : 30,9 milliards d'euros), reflétant le contexte de marché difficile qui impacte l'activité Avions commerciaux, avec environ 50 % de livraisons en moins par rapport à l'année dernière à la même époque, mais compensé en partie par l'évolution avantageuse des taux de change. Airbus a livré un total de 196 avions commerciaux (S1 2019 : 389 avions), dont 11 A220, 157 avions de la Famille A320, 5 A330 et 23 A350. Airbus Helicopters a enregistré un chiffre d'affaires stable, la baisse des livraisons à 104 unités (S1 2019 : 143 unités) étant partiellement compensée

Page | 1

par la croissance des services. Le chiffre d'affaires d'Airbus Defence and Space a été impacté par une baisse des volumes et un mix moins favorable, notamment au sein de Space Systems, ainsi que par les retards de certains programmes induits par la situation du COVID-19.

L'​EBIT ajusté ​consolidé - une mesure alternative de la performance et un indicateur clé révélant la marge commerciale sous-jacente en excluant les charges ou bénéfices significatifs induits par les variations des provisions pour les programmes, les restructurations, les effets de change ou encore les plus-values/pertes issues des cessions et acquisitions d'activités - s'établit à -945 millions d'euros (S1 2019 : 2 529 millions d'euros).

L'EBIT ajusté de -1 307 millions d'euros (S1 2019 : 2 193 millions d'euros(1)) reflète essentiellement la baisse des livraisons d'avions commerciaux et de l'efficacité économique. Des mesures ont été prises pour adapter la structure de coûts aux nouveaux niveaux de production. Les résultats se matérialiseront au gré de l'exécution de ce plan. De même, l'EBIT ajusté comprend une charge de -0,9 milliard d'euros liée au COVID-19.

Les avions commerciaux sont désormais construits à des cadences conformes au nouveau plan de production annoncé en avril 2020, en réponse à la situation du COVID-19. Le contexte de marché actuel a conduit à légèrement diminuer la cadence de production de l'A350, qui passe maintenant de 6 à 5 appareils par mois. S'agissant de l'A220, la chaîne d'assemblage final (FAL) de Mirabel, au Canada, devrait progressivement retrouver des niveaux pré-COVID de 4 appareils par mois, tandis que la nouvelle FAL de Mobile, aux États-Unis, est entrée en service comme prévu au mois de mai. À fin juin, le nombre d'avions commerciaux ne pouvant être livrés en raison du COVID-19 s'élevait à environ 145.

L'EBIT ajusté d'Airbus Helicopters progresse à 152 millions d'euros (S1 2019 : 125 millions d'euros), en dépit d'une baisse des livraisons que compensent un mix de livraisons favorable, principalement sur le segment militaire, et la croissance des activités de services. Les hélicoptères H160 et H145 à cinq pales ont récemment reçu leur certification de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA).

L'EBIT ajusté d'Airbus Defence and Space a diminué à 186 millions d'euros (S1 2019 : 233 millions d'euros), reflétant l'impact du COVID-19, essentiellement au sein de Space Systems, en partie compensé par les mesures de réduction des coûts. Le plan de restructuration de la Division a été révisé pour également tenir compte de l'impact de la pandémie de coronavirus.

Trois avions de transport militaire A400M ont été livrés au S1 2020. Les capacités de vol automatique à basse altitude et de largage simultané de parachutistes ont été certifiées au cours du semestre, ce qui représente des avancées majeures vers le développement complet de l'avion. Les activités de rétrofit de l'A400M se poursuivent en étroite coordination avec les clients.

Page | 2

Les ​dépenses de R&D autofinancées ​consolidées s'élèvent à 1 396 millions d'euros (S1 2019 : 1 423 millions d'euros).

L'​EBIT ​(reporté) consolidé s'établit à -1 559 millions d'euros (S1 2019 : 2 093 millions d'euros) et inclut des ajustements totalisant -614 millions d'euros. Ces ajustements comprennent :

  • un impact négatif de -332 millions d'euros induit par le coût du programme A380, dont -299 millions d'euros au T2 ;
  • un impact négatif de -165 millions d'euros lié à l'écart de comptabilisation des paiements avant livraison en dollars US et aux réévaluations bilancielles, dont -31 millions d'euros au T2 ;
  • des coûts divers de -117 millions d'euros, incluant les coûts de compliance, dont -82 millions d'euros au T2.

La ​perte par action ​consolidée reportée de -2,45 euros (bénéfice par action au S1 2019 : 1,54 euro) tient compte du résultat financier de -429 millions d'euros (S1 2019 : -215 millions d'euros). Le résultat financier inclut un impact de -212 millions d'euros nets lié à Dassault Aviation et un impact de -136 millions d'euros, comptabilisé au T1 2020, lié à la dépréciation complète d'un prêt accordé à OneWeb. La ​perte nette(2)consolidée s'établit à -1 919 millions d'euros (résultat net au S1 2019 : 1 197 millions d'euros).

Le ​flux de trésorerie disponible consolidé avant fusions et acquisitions et financements-clients ​s'établit à -12 440 millions d'euros (S1 2019 : -3 981 millions d'euros), dont -4,4 milliards d'euros au T2. Le chiffre correspondant au T1 2020 excluant le paiement des pénalités - au titre de l'accord de conformité conclu en janvier 2020 avec les autorités - était également de -4,4 milliards d'euros, ce qui démontre que les mesures de maîtrise de la trésorerie, notamment l'ajustement des approvisionnements, ont commencé à porter leurs fruits. Ces mesures ont partiellement compensé la baisse des rentrées nettes de fonds induite par le plus faible nombre de livraisons d'avions commerciaux au T2.

Les dépenses d'investissement au S1 sont stables en glissement annuel à environ 0,9 milliard d'euros, et devraient toujours s'élever à environ 1,9 milliard d'euros sur l'ensemble de l'exercice 2020. Le ​flux de trésorerie disponible ​consolidé s'établit à -12 876 millions d'euros (S1 2019 : -4 116 millions d'euros). La ​dette nette ​consolidée s'élève à -586 millions d'euros au 30 juin 2020 (trésorerie nette fin 2019 : 12,5 milliards d'euros), et la ​trésorerie brute​à 17,5 milliards d'euros (fin 2019 : 22,7 milliards d'euros).

Les prévisions 2020 ont été annulées en mars. L'impact du COVID-19 sur l'activité continue d'être évalué et, compte tenu de la visibilité limitée, en particulier sur la situation des livraisons, aucune prévision n'est avancée.

Page | 3

Principaux événements postérieurs à la clôture

Dans le cadre du COVID-19, les discussions avec les partenaires sociaux se poursuivent. Une provision de restructuration devrait être déterminée dès lors que les conditions nécessaires seront réunies. Son montant devrait être compris entre 1,2 milliard d'euros et 1,6 milliard d'euros.

Le Serious Fraud Office (SFO) britannique poursuit la société GPT Special Project Management Ltd (GPT) devant le tribunal pour répondre d'un chef d'accusation de corruption. GPT est une société britannique ayant opéré en Arabie saoudite. Rachetée par Airbus en 2007, elle a cessé ses activités en avril 2020. L'enquête du SFO porte sur des accords contractuels conclus avant l'acquisition de GPT et poursuivis par la suite. Quelle que soit sa forme, une résolution liée au cas GPT n'aura pas d'impact sur l'accord signé le 31 janvier 2020 avec les autorités britanniques. Un montant a été provisionné dans les comptes d'Airbus(3).

Le 24 juillet 2020, Airbus a annoncé avoir conclu avec les gouvernements français et espagnol des amendements aux contrats RLI (Repayable Launch Investment) d'avances remboursables au titre du financement de l'A350, afin de mettre fin au différend de longue date avec les États-Unis devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et supprimer toute justification des droits de douanes américains. Après 16 ans de contentieux à l'OMC, cette ultime étape lève le dernier point litigieux en alignant les contrats français et espagnols sur ce que l'OMC considère comme les taux d'intérêt et les critères d'évaluation des risques appropriés​(3)​.

Page | 4

Point presse :Retransmission en direct sur Internet de la téléconférence avec les analystes

  • 08h15 CEST ​le 30 juillet 2020, vous pouvez écouter la ​téléconférence sur les Résultats du premier semestre 2020 avec les analystes donnée par ​Guillaume Faury, Président exécutif (CEO) et Dominik Asam, Directeur financier (CFO)​, sur le site internet d'Airbus. La présentation de la téléconférence avec les analystes peut être consultée sur le site Internet de l'entreprise. Une version enregistrée sera mise à disposition prochainement. Pour un rapprochement des indicateurs clés de performance (KPI) d'Airbus avec les normes « IFRS reportées », consultez la présentation de la téléconférence avec les analystes
  • propos d'Airbus

Airbus est un leader mondial de l'aéronautique, de l'espace et des services associés. En 2019, le groupe a publié un chiffre d'affaires de 70 milliards d'euros, avec un effectif d'environ 135 000 personnes. Airbus propose la famille d'avions de ligne la plus complète qui soit. Airbus est, en outre, le leader européen dans le domaine des avions de mission, de ravitaillement en vol, de combat, et de transport. Par ailleurs, l'entreprise est également un leader de l'industrie spatiale. Enfin, dans le domaine des hélicoptères, Airbus propose les solutions civiles et militaires les plus performantes au monde.

Contacts pour les médias :

Guillaume Steuer

Rod Stone

Justin Dubon

+33

(0)

6 7382 1168

+33

(0) 531 085 826

+33 (0) 6 7497 4951

guillaume.steuer@airbus.com

rod.stone@airbus.com

justin.dubon@airbus.com

Martin Agüera

Laurence Petiard

+49

(0)

175 227 4369

+33

(0)6 18 79 75 69

martin.aguera@airbus.com

laurence.petiard@airbus.com

Page | 5

Airbus Consolidé - Résultats du premier semestre (S1) 2020 (en euros)

Airbus Consolidé

S1 2020

S1 2019

Variation

Chiffre d'affaires​, en millions

18 948

30 866

-39 %

dont activités de défense, en millions

4 092

4 085

0 %

EBIT ajusté​, en millions

-945

2 529

-

EBIT (reporté)​, en millions

-1 559

2 093

-

Dépenses de recherche et développement,

1 396

1 423

-2 %

en millions

(2)

-1 919

1 197

-

Résultat net/Perte nette​ , en millions

Bénéfice (BPA)/Perte par action

-2,45

1,54

-

Flux de trésorerie disponible​, en millions

-12 876

-4 116

-

Flux de trésorerie disponible, avant fusions

-12 373

-3 998

-

et acquisitions​, en millions

Flux de trésorerie disponible avant fusions

et acquisitions et

-12 440

-3 981

-

financements-clients,​en millions

Airbus Consolidé

30 juin 2020

31 déc. 2019

Variation

Position de trésorerie nette/Dette nette​, en

-586

12​​534

-

millions

Effectif

135 154

134 931

0 %

Merci de vous reporter en page 11 pour les notes de bas de page.

Page | 6

Par activité

Chiffre d'affaires

EBIT (reporté)

(en millions d'euros)

S1 2020

(1)

Variation

S1 2020

(1)

Variation

S1 2019​

S1 2019​

Airbus

12 533

24 043

-48 %

-1 808

2 006

-

Airbus Helicopters

2 333

2 371

-2 %

152

124

+23 %

Airbus Defence and

4 551

5 015

-9 %

73

-15

-

Space

Éliminations

-469

-563

-

24

-22

-

Total

18 948

30 866

-39 %

-1 559

2 093

-

Par activité

EBIT ajusté

(en millions d'euros)

S1 2020

(1)

Variation

S1 2019​

Airbus

-1 307

2 193

-

Airbus Helicopters

152

125

+22 %

Airbus Defence and

186

233

-20 %

Space

Éliminations

24

-22

-

Total

-945

2 529

-

Par activité

Prises de commandes (nettes)

Carnet de commandes

S1 2020

S1 2019

Variation

30 juin

30 juin

Variation

2020

2019

Airbus, en unités

298

88

+239 %

7 584

7 276

+4 %

Airbus Helicopters, en

75

123

-39 %

666

697

-4 %

unités

Airbus Defence and

5 588

4 220

+32 %

N/A

N/A

N/A

Space, en millions

d'euros

Merci de vous reporter en page 11 pour les notes de bas de page.

Page | 7

Airbus Consolidé - Résultats du deuxième trimestre (T2) 2020 (en millions d'euros)

Airbus Consolidé

T2 2020

T2 2019

Variation

Chiffre d'affaires​, en millions

8 317

18 317

-55 %

EBIT ajusté​, en millions

-1 226

1 980

-

EBIT (reporté)​, en millions

-1 638

1 912

-

(2)

-1 438

1 157

-

Résultat net/Perte nette

, en

millions

Bénéfice (BPA)/Perte par action

-1,84

1,49

-

Par activité

Chiffre d'affaires

EBIT (reporté)

(en millions d'euros)

T2 2020

(1)

Variation

T2 2020

(1)

Variation

T2 2019​

T2 2019​

Airbus

4 964

14 346

-65 %

-1 865

1 687

-

Airbus Helicopters

1 131

1 364

-17 %

99

115

-14 %

Airbus Defence and

2 440

2 903

-16 %

126

102

+24 %

Space

Éliminations

-218

-296

-

2

8

-75 %

Total

8 317

18 317

-55 %

-1 638

1 912

-

Par activité

EBIT ajusté

(en millions d'euros)

T2 2020

(1)

Variation

T2 2019​

Airbus

-1 498

1 730

-

Airbus Helicopters

99

110

-10 %

Airbus Defence and

171

132

+30 %

Space

Éliminations

2

8

-75 %

Total

-1 226

1 980

-

Merci de vous reporter en page 11 pour les notes de bas de page.

Page | 8

Le chiffre d'affaires du T2 2020 a diminué de 55 %, essentiellement en raison des baisses de livraisons au sein d'Airbus et d'Airbus Helicopters, et d'une baisse du chiffre d'affaires d'Airbus Defence and Space.

L'EBIT ajusté du T2 2020 de -1 226 millions d'euros reflète la baisse des livraisons d'avions commerciaux et les charges liées au COVID-19.

L'EBIT (reporté) du T2 2020 de -1 638 millions d'euros inclut des ​ajustements nets de -412 millions d'euros, a​lors que les ajustements réalisés au T2 2019 s'élevaient à -68 millions d'euros.

La Perte nette du T2 2020 de -1 438 millions d'euros reflète essentiellement l'EBI​T (reporté) et un taux d'imposition effectif inférieur.

Réconciliation EBIT (reporté) / EBIT ajusté

Le tableau ci-dessous réconcilie l'EBIT (reporté) et l'EBIT ajusté.

Airbus Consolidé ​(en

S1 2020

millions d'euros)

EBIT (reporté)

-1 559

Dont :

Coût du programme A380

-332

Écart de paiement avant livraison en

-165

dollars et réévaluation bilancielle

Autres

-117

EBIT ajusté

-945

Page | 9

Glossaire

KPI

DÉFINITION

EBIT

L'Entreprise continue d'employer le terme EBIT (Résultat opérationnel avant intérêts et

impôts, écarts d'acquisition et éléments exceptionnels). Il est identique au Bénéfice avant

résultat financier et impôts, tel que défini par les Normes IFRS.

Ajustements

Ajustements - une ​mesure alternative de la performance ​- est un terme employé par

l'Entreprise qui inclut les charges ou bénéfices significatifs induits par les variations des

provisions pour les programmes ou les restructurations, les effets de change ou encore

les plus-values/pertes issues des cessions et acquisitions d'activités.

EBIT ajusté

L'entreprise utilise une ​mesure alternative de la performance​, l'EBIT ajusté, en tant

qu'indicateur clé reflétant la marge opérationnelle sous-jacente excluant les charges ou

bénéfices significatifs induits par les variations des provisions pour les programmes ou la

restructuration, les effets de change ou encore les plus-values/pertes issues des cessions

et acquisitions d'activités.

BPA ajusté

Le BPA ajusté est une ​mesure alternative de la performance ​du bénéfice de base par

action tel que reporté, où le résultat net, en tant que numérateur, inclut des Ajustements.

Pour la réconciliation, voir la présentation des Analystes.

Position de

L'entreprise définit sa trésorerie brute consolidée comme la somme de (i) sa trésorerie et

trésorerie brute

équivalents de trésorerie et (ii) de ses titres (le tout comptabilisé dans le bilan consolidé

de la position financière).

Position de

Pour la définition de cette ​mesure alternative de la performance ​(trésorerie nette), voir

trésorerie nette

le Document d'Information, MD&A section 2.1.6.

Flux de trésorerie

Pour la définition de cette ​mesure alternative de la performance ​(flux de trésorerie

disponible

disponible), voir le Document d'Information, MD&A section 2.1.6.1. Il s'agit d'un indicateur

clé permettant à l'Entreprise de mesurer le montant du flux de trésorerie généré par les

opérations, déduction faite des liquidités engagées dans les activités d'investissement.

Flux de trésorerie

Le flux de trésorerie disponible avant fusions et acquisitions désigne le flux de trésorerie

disponible avant

disponible tel que défini dans le Document d'Information, MD&A section 2.1.6.1., ajusté

fusions et

des produits nets issus des cessions et acquisitions d'activités. Cette ​mesure alternative

acquisitions

de la performance ​est un indicateur clé pour mesurer le flux de trésorerie disponible en

excluant les flux issus des cessions et acquisitions d'activités.

Flux de trésorerie

Le Flux de trésorerie disponible avant fusions et acquisitions et ​financements-clients

disponible avant

s'entend comme le flux de trésorerie disponible avant fusions et acquisitions, ajusté des

fusions et

flux de trésorerie liés aux activités de financement d'achat d'avions. Il est une ​mesure

acquisitions et

alternative de la performance ​et un indicateur pouvant parfois être employé par

financements-

l'Entreprise dans ses prévisions financières, notamment en cas de forte incertitude

clients

concernant les activités de financements-clients, par exemple lorsque les Agences de

crédit à l'export suspendent leur soutien.

Page | 10

Notes de bas de page :

  1. Les chiffres de l'exercice précédent ont été reformulés afin de refléter l'adoption d'une nouvelle structure de reporting par segment pour les activités « Transversales » à compter du 1er​ janvier 2020. Les activités liées à l'innovation et la transformation digitale, qui étaient auparavant rapportées dans le segment « Transversal »,

figurent désormais dans le segment d'activité « Airbus », au titre de la nouvelle structure par segment. Les « éliminations » continuent d'être rapportées séparément.

  1. Airbus SE continue d'employer le terme « résultat net/perte nette ». Celui-ci est identique au bénéfice/aux pertes pour la période imputable aux propriétaires de la société mère, selon les normes IFRS.
  2. Pour de plus amples détails sur l'évolution de ce différend, veuillez vous référer aux états financiers, en particulier à la note 24 « Litiges et Réclamations » des Informations financières intermédiaires condensées non auditées IFRS d'Airbus SE pour la période des six premiers mois, au 30 juin 2020, disponibles sur le site internet d'Airbus (www.airbus.com).

Mentions de préservation :

Le présent communiqué de presse contient des déclarations prévisionnelles. Les termes « anticiper »,

  • estimer », « prévoir », « pouvoir », « projeter » et autres expressions similaires ne sont employés que pour formuler des prévisions. Ces déclarations prévisionnelles peuvent porter, par exemple, sur la stratégie, les programmes de montée en cadence de production et de livraison, l'introduction de nouveaux produits et services, et les attentes des marchés, ainsi que sur les performances et perspectives futures.
    Par leur nature, les déclarations prévisionnelles peuvent comporter des risques et des incertitudes en raison du fait qu'elles couvrent des événements et circonstances futurs qui, en fonction de nombreux facteurs, sont susceptibles d'induire des résultats et développements effectifs sensiblement différents de ceux exprimés ou induits par ces déclarations.

Ces facteurs incluent, sans toutefois s'y limiter :

  • Des changements de conditions économiques, politiques ou commerciales générales, y compris le caractère cyclique de certaines activités d'Airbus ;
  • D'importantes perturbations du transport aérien (notamment sous l'effet d'une pandémie ou d'attaques terroristes) ;
  • Des fluctuations des taux de change monétaires, en particulier entre l'euro et le dollar américain ;
  • L'exécution fructueuse des programmes de performance internes, y compris les initiatives de productivité et de réduction des coûts ;
  • Les risques de performances des produits, ainsi que les risques liés au développement et à la gestion des programmes ;
  • Les négociations opératoires et contractuelles avec les clients, fournisseurs et sous-traitants, notamment sur les questions financières ;
  • La concurrence et la consolidation de l'industrie aérospatiale et de défense ;
  • D'importants conflits du travail ;
  • L'issue des processus politiques et juridiques, dont la disponibilité du financement gouvernemental de certains programmes et la taille des budgets d'achat en défense et spatial ;
  • Les coûts de recherche et développement relatifs aux nouveaux produits ;
  • Les risques juridiques, financiers et gouvernementaux inhérents aux transactions internationales ;
  • Les instructions et procédures juridiques, et autres risques et incertitudes économiques, politiques et technologiques ;
  • L'impact global de la pandémie de COVID-19 et la crise sanitaire et économique qui en résulte.

Page | 11

En conséquence, les résultats effectifs d'Airbus SE peuvent varier sensiblement par rapport aux prévisions, objectifs et attentes énoncées dans ces déclarations prévisionnelles.

Pour une discussion des facteurs susceptibles de faire varier sensiblement les résultats futurs par rapport à ces déclarations prévisionnelles, veuillez consulter le « Document d'enregistrement » 2019 d'Airbus SE daté du 23 mars 2020, notamment la section relative aux Facteurs de risque. Pour plus d'information sur l'impact de la pandémie de COVID-19, veuillez consulter la note 2 « Impact de la pandémie de COVID-19 » des Notes des Informations financières intermédiaires condensées non auditées IFRS d'Airbus SE pour la période des six premiers mois, au 30 juin 2020.

Toute déclaration prévisionnelle contenue dans le présent communiqué de presse est valable à sa date de publication. Airbus SE n'est nullement tenu de réviser ou d'actualiser publiquement l'une ou l'autre de ces déclarations prévisionnelles à la lumière de nouvelles informations, circonstances et autres événements futurs.

Arrondis

Compte tenu des règles d'arrondi, les chiffres présentés peuvent ne pas équivaloir précisément aux totaux fournis, et les pourcentages peuvent ne pas refléter précisément les valeurs absolues.

Page | 12

La Sté Airbus SE a publié ce contenu, le 30 juillet 2020, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées.
Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le31 juillet 2020 03:05:06 UTC.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur AIRBUS SE
02:29AIRBUS : Feu vert de l'OMC à des taxes de l'UE dans le litige Boeing-sources
RE
00:47AIRBUS : Boeing-L'OMC autorise l'UE à taxer $4 mds de produits US-sources
RE
29/09Singapore Airlines renonce aux "vols pour nulle part"
AW
28/09EUROPE : Les Bourses européennes mettent les craintes sanitaires de côté et avan..
AW
28/09BOURSE DE PARIS : Plein soleil à la Bourse de Paris (+2,40%) après une semaine o..
AW
28/09AIRBUS : a signé plusieurs accords avec ArianeGroup
CF
28/09AIRBUS : l'OTAN commande un Airbus A330 MRTT supplémentaire
CF
28/09AIRBUS : pourrait réduire la durée du temps de travail
CF
28/09Le cauchemar de l'investisseur
28/09AIRBUS : envisagerait de réduire la durée du temps de travail
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur AIRBUS SE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 46 879 M 55 045 M -
Résultat net 2020 -343 M -402 M -
Dette nette 2020 1 256 M 1 475 M -
PER 2020 -158x
Rendement 2020 0,01%
Capitalisation 49 048 M 57 581 M -
VE / CA 2020 1,07x
VE / CA 2021 0,90x
Nbr Employés 135 154
Flottant 73,0%
Graphique AIRBUS SE
Durée : Période :
Airbus SE : Graphique analyse technique Airbus SE | AIR | NL0000235190 | Zone bourse
Tendances analyse technique AIRBUS SE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 24
Objectif de cours Moyen 80,64 €
Dernier Cours de Cloture 62,59 €
Ecart / Objectif Haut 96,5%
Ecart / Objectif Moyen 28,8%
Ecart / Objectif Bas -42,3%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Guillaume Faury Chief Executive Officer
René Richard Obermann Chairman
Michael Schöllhorn Chief Operating Officer
Dominik Asam Chief Financial Officer
Luc Hennekens Chief Information Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
AIRBUS SE-52.03%56 909
THE BOEING COMPANY-49.02%93 744
TEXTRON INC.-17.47%8 394
DASSAULT AVIATION-38.68%7 084
AVIC ELECTROMECHANICAL SYSTEMS CO.,LTD.70.03%6 181
AVICOPTER PLC18.34%4 673