Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Espagne
  4. Bolsas y Mercados Espanoles
  5. Abertis Infraestructuras
  6. Actualités
  7. Synthèse
    ABE   ES0111845014

ABERTIS INFRAESTRUCTURAS

(ABE)
SynthèseActualitésSociétéFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

L'espagnol ACS a soumis une offre pour les autoroutes italiennes

08/04/2021 | 20:39
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Rome (awp/afp) - Le géant espagnol de la construction ACS a soumis jeudi une offre pour une part majoritaire dans Autostrade per l'Italia (Aspi) qui valorise la société de 9 à 10 milliards d'euros, a appris l'AFP de source financière.

Une proposition en ce sens a été envoyée au conseil d'administration du groupe autoroutier et aéroportuaire Atlantia qui détient 88% des autoroutes italiennes.

Atlantia s'est contenté de confirmer dans un communiqué avoir reçu "une manifestation d'intérêt" d'ACS, "concernant l'achat d'une participation dans Aspi, dans le cadre d'un consortium avec d'autres investisseurs italiens et internationaux".

Interrogé, le groupe ACS n'a pas souhaité commenter.

L'offre serait ainsi supérieure à celle soumise début avril par un consortium emmené par la Caisse des dépôts italienne (Cdp) qui avait valorisé les autoroutes à 9,1 milliards d'euros.

Le conseil d'administration d'Atlantia, contrôlé par la famille Benetton, examinera les deux propositions "dans les prochains jours afin de prendre les décisions nécessaires", selon le communiqué.

Aspi était le gestionnaire du viaduc de Gênes qui s'est écroulé en août 2018, coûtant la vie à 43 personnes.

Depuis ce drame, Atlantia se trouve dans la tourmente car l'enquête, encore en cours, a mis en évidence de graves manquements dans l'entretien du pont.

Après des mois de négociations tendues avec le précédent gouvernement dirigé par Giuseppe Conte, la famille Benetton avait fini par accepter, mi-juillet, de se retirer des autoroutes italiennes.

Selon l'agence économique RadioCor qui affirme avoir lu l'offre, ACS assure "pouvoir envisager également l'entrée potentielle d'autres investisseurs, y compris naturellement la Caisse des dépôts" italienne.

"Nous pensons que cette transaction pourrait représenter une opportunité unique pour Atlantia et pourrait faciliter une future fusion entre Abertis et Aspi", indique l'ACS dans sa lettre.

Abertis, une société de gestion autoroutière, propriétaire notamment des autoroutes françaises Sanef, est co-détenue par ACS et Atlantia.

Un consortium emmené par la CDP avait soumis il y a une semaine une nouvelle offre améliorée pour le rachat de la part de 88% dans Aspi détenue par Atlantia.

Ce consortium formé par la CDP, contrôlée par l'Etat italien, et les fonds Blackstone et Macquarie, avait estimé que cette "offre finale (...) devrait être évaluée positivement par Atlantia et ses actionnaires".

Le conseil d'administration d'Atlantia avait jugé insuffisante une précédente offre soumise le 24 février par le consortium de la CDP qui valorisait 100% d'Aspi à 9,1 milliards d'euros.

Ce montant n'avait pas été relevé dans la nouvelle offre, selon une source financière.

Mais l'estimation des risques légaux potentiels et indemnisations à payer dans le cadre de l'effondrement du pont et d'autres enquêtes judiciaires avait été revue à la baisse, passant de 1,5 milliard d'euros à 800 millions d'euros.

Depuis l'effondrement du viaduc, l'Aspi a déboursé près de 600 millions d'euros pour la reconstruction du pont et l'indemnisation des victimes et leurs familles, selon Atlantia.

Le groupe italien a essuyé une perte nette de 1,17 milliard d'euros en 2020, due à la chute du trafic autoroutier et aérien en raison des mesures de confinement prises pour endiguer la pandémie de coronavirus.

Après l'offre d'ACS, Atlantia a clôturé en hausse de 3,1% à 16,29 euros, dans un marché en baisse de 0,66%.

afp/rp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ABERTIS INFRAESTRUCTURAS 0.00%Cours en clôture.-1.02%
ATLANTIA SPA -1.06%16.85 Cours en différé.-3.47%
BLACKSTONE GROUP LP 0.00%Cours en clôture.0.00%
MACQUARIE GROUP LIMITED -0.70%189.225 Cours en différé.-7.19%
S&P GSCI CORN INDEX 1.68%511.4551 Cours en différé.2.70%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ABERTIS INFRAESTRUCTURAS
2021ACS : résultats en forte hausse au 3e trimestre grâce aux autoroutes
AW
2021ACS : bénéfice en hausse au 1er semestre grâce à la reprise du trafic autoroutier
AW
2021ACS : le bénéfice net recule d'un tiers au 1er trimestre
AW
2021L'espagnol ACS a soumis une offre pour les autoroutes italiennes
AW
2021ITALIE : ACS propose de 9 à 10 milliards d'euros pour le rachat des autoroutes
AW
2021ACS (CONSTRUCTION) : le bénéfice net amputé de 40% en 2020 par la pandémie
AW
2020ACS (CONSTRUCTION) : le bénéfice net au 1er semestre chute de 31%
AW
2019ATLANTIA : bénéfice net en hausse de 79% sur neuf mois
AW
2019ACS : le bénéfice net sur neuf mois en hausse de 11% grâce à Abertis
AW
2019CHUTE DU PONT DE GÊNES : le patron du groupe autoroutier Atlantia démissionne
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ABERTIS INFRAESTRUCTURAS
Plus de recommandations
Dirigeants et Administrateurs
Francisco José Aljaro Navarro Chief Executive Officer & Executive Director
Marcelino Fernández Verdes Chairman
Carlo Bertazzo Director
Pedro José López Jiménez Director
Fabio Cerchiai Director