Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Informations  >  Barons de la Bourse  >   L'actualité des Barons de la bourse

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'infoLes news les plus luesBiographies des Barons
Date de naissance : 27/06/1954
Pays de résidence : Non renseigné
Principales sociétés : Vinci SA - Air Liquide SA - Aeroports de Paris SA
Biographie : Xavier Huillard is a French businessperson who has been at the helm of 10 different companies and pr

Vinci défend une approche d'industriel, pas de financier, sur ADP

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
17/04/2019 | 12:50
VINCI DÉFEND UNE APPROCHE D'INDUSTRIEL, PAS DE FINANCIER, SUR ADP

PARIS (Reuters) - Vinci, candidat à la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP), a répondu mercredi à la polémique sur la vente de cet actif par l'Etat en assurant qu'il ne voyait pas ADP comme une opération financière, mais comme un vrai projet industriel.

"Si on nous donne la possibilité d'investir, nous souhaitons investir pour être des partenaires industriels permettant d'apporter de la valeur à tous (les) publics, toutes (les) parties prenantes", a déclaré Xavier Huillard, PDG du groupe de BTP et de concessions, lors de l'assemblée générale des actionnaires.

"Nous ne sommes pas des financiers qui seraient seulement à la recherche d'une plus-value financière, nous sommes des industriels."

La loi Pacte, qui intègre des dispositions sur la privatisation de l'opérateur des aéroports de Roissy, d'Orly et du Bourget, a été définitivement adoptée la semaine dernière par le Parlement après un long parcours législatif.

Mais l'opposition à la privatisation ne désarme pas. Le Conseil constitutionnel a annoncé mardi avoir été saisi par des parlementaires sur le volet ADP, contre lequel un référendum d'initiative partagée a également été engagé par près de 250 parlementaires de droite et de gauche.

L'adoption de la loi met sur les rails un vaste programme de cession d’actifs, mais les modalités et le calendrier n'en sont pas encore connus.

"L'Etat dispose maintenant de la possibilité d'ouvrir le capital d'ADP", a ajouté Xavier Huillard. "Va-t il passer à l'acte ? Et si oui, dans quelles conditions ? Avec quelles règles du jeu ? Nous n'en savons aujourd'hui rien."

(Gilles Guillaume, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
GROUPE ADP 0.71%156.3 Cours en temps réel.-5.56%
VINCI 0.54%89.4 Cours en temps réel.24.13%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.

Publicité