Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Informations  >  Barons de la Bourse  >   L'actualité des Barons de la bourse

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'infoLes news les plus luesBiographies des Barons
Nationalité : américaine
Date de naissance : 01/11/1960
Principales sociétés : Apple Inc. - NIKE, Inc.
Biographie : Timothy D. Cook est, depuis la démission de Steve Jobs le 24 août 2011, le directeur général d’Apple...

Apple: Les ventes d'iPhone repartent à la hausse, les bénéfices augmentent

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
29/01/2020 | 06:44
APPLE: LES VENTES D'IPHONE REPARTENT À LA HAUSSE, LES BÉNÉFICES AUGMENTENT

Apple a publié mardi des ventes et bénéfices supérieurs aux attentes de Wall Street pour la période des fêtes de fin d'année, grâce à une hausse des ventes de l'iPhone, la première depuis un an, et une forte augmentation de la demande pour ses accessoires, comme les écouteurs sans fil AirPods.

Ses activités de services, comme le service de streaming vidéo Apple TV+, ont manqué de peu le consensus.

Le nombre d'iPhones, d'ordinateurs et d'autres appareils actifs possédés par les consommateurs, ce qu'Apple nomme sa "base installée", a augmenté de 100 millions pour dépasser 1,5 milliard d'utilisateurs au cours de l'année écoulée.

Le groupe californien vise désormais, au lieu de 500 millions jusqu'ici, 600 millions d'abonnés payants à ses services de musique, télévision, jeux et autres d'ici la fin de l'année calendaire 2020.

L'action grimpait de 2% dans les transactions d'après-Bourse à Wall Street.

Pour le prochain trimestre clos en mars, le deuxième de son exercice fiscal 2020, Apple a annoncé des prévisions supérieures à celles de Wall Street. Tim Cook, le directeur général du groupe, a toutefois précisé à Reuters qu'Apple avait été contraint de définir une fourchette de prévisions inhabituellement large en raison des incertitudes créées par l'épidémie de coronavirus en Chine, où sont basés bon nombre de fournisseurs de la firme à la pomme.

Pour le premier trimestre de son exercice 2020, clos le 28 décembre, Apple a publié un chiffre d'affaires de 91,8 milliards de dollars, contre une moyenne de 88,5 milliards pour les analystes, selon les données IBES de Refinitiv.

Le bénéfice par action s'est élevé à 4,99 dollars (contre 4,55 dollars pour les analystes selon le consensus Refinitiv).

Les ventes d'iPhone se sont élevées à 55,96 milliards de dollars, dépassant les attentes des analystes (51,6 milliards) et les ventes du même trimestre de l'exercice précédent (52 milliards). Tim Cook a expliqué ce rebond par le succès de l'iPhone 11 et de l'iPhone 11 Pro.

Apple table sur un chiffre d'affaires de 63,0 à 67,0 milliards de dollars pour le trimestre à mars prochain, alors que les analystes attendaient en moyenne 62,4 milliards.

Au premier trimestre de l'exercice, clos en décembre, les ventes de services ont rapporté 12,7 milliards de dollars au groupe - soit un peu moins que ne le prévoyaient les analystes (13 milliards), mais davantage que les 10,9 milliards d'il y a un an. La marge brute a atteint 38,35% au dernier trimestre 2019.

Le groupe s'est fixé pour objectif de réaliser sur l'exercice en cours un chiffre d'affaires lié aux services deux fois supérieur à celui de 48,7 milliards de dollars enregistré lors de l'exercice 2016.

En Bourse, la capitalisation d'Apple a plus que doublé en un an, le discours de Tim Cook sur le développement des revenus tirés des services, comme l'offre de vidéo en ligne ou la carte de crédit lancée avec la banque Goldman Sachs, ayant permis de compenser le ralentissement des ventes d'iPhone.

Mercredi dernier, la valeur boursière d'Apple avait dépassé pour la première 1.400 milliards de dollars (1.272 milliards d'euros).

Avant les annonces de mardi, l'action Apple valait 23 fois le bénéfice attendu, son ratio cours/bénéfice (PER) le plus élevé depuis 2010 selon les données Refinitiv.

(Stephen Nellis, avec Marc Angrand, version française Jean-Stéphane Brosse)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
APPLE INC. -6.54%273.52 Cours en différé.-0.34%
GOLDMAN SACHS GROUP INC. -4.68%205.69 Cours en différé.-6.15%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.