Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Informations  >  Barons de la Bourse  >   L'actualité des Barons de la bourse

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'infoLes news les plus luesBiographies des Barons
Nationalité : française
Date de naissance : 24/08/1961
Principales sociétés : Orange S.A.
Biographie : Il est PDG d’Orange depuis février 2011.

Travaillant aussi bien dans le privé que dans le p...

PRESSE: Selon son PDG, Stéphane Richard, Orange est harcelé juridiquement par l'Arcep

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
18/09/2019 | 08:23

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Stéphane Richard, le PDG d'Orange, a déclaré que les procédures de sanction ouvertes par l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) à l'encontre de l'opérateur télécoms relèvent d'un "harcèlement juridique et médiatique", dans un entretien accordé au quotidien Les Echos.

Ces derniers mois, l'Arcep a ouvert plusieurs procédures de sanction contre l'ex-France Telecom. Le gendarme des télécoms reproche notamment à Orange des retards dans le déploiement de la fibre optique dans les villes de taille moyenne, le mauvais entretien du réseau historique en cuivre et la mauvaise qualité de service de ses offres de gros à destination des entreprises. L'opérateur risque ainsi de lourdes sanctions financières, pouvant dépasser 1 milliard d'euros selon les textes en vigueur.

"Nous sommes mobilisés à fond, pour déployer la fibre et la 4G, comme jamais dans notre histoire. Et en face, le régulateur multiplie les procédures à notre égard. On peut presque parler de harcèlement juridique et médiatique", se désole Stéphane Richard. "Le rôle d'un régulateur est de réguler. Ce n'est pas un chef de chantier ni un ministre de l'Industrie !", ajoute le dirigeant, avant d'observer : "notre régulateur semble ces derniers temps avoir opéré un glissement progressif vers un climat de suspicion".

Fin août dernier, Orange a donc riposté sur le terrain juridique en déposant une question prioritaire de constitutionnalité (QPC), pour contester l'impartialité des décisions rendues par l'Arcep. "Si le juge constitutionnel donnait raison à Orange, l'Arcep perdrait son pouvoir de sanction", explique le quotidien économique.

Pour Stéphane Richard, Orange ne remet pas en question le pouvoir de sanction du régulateur. "L'Arcep veut nous sanctionner sur la base d'un engagement contractuel. Cela nous a paru très contestable et nous avons attaqué", explique le dirigeant. "Le sujet de fond, c'est la solidité juridique des décisions de l'Arcep. Si le point a autant fait réagir, c'est peut-être qu'il a soulevé des questions valables", interroge-t-il par ailleurs.

Le PDG d'Orange semble toutefois disposé à trouver un accord amiable avec l'Arcep. "La QPC est un moyen de procédure à la disposition de tout citoyen ou entreprise qui s'estime lésé par une décision administrative et qui peut d'ailleurs être retirée à tout moment. J'ai demandé à être reçu par le Collège de l'Arcep afin d'expliquer notre position", a indiqué Stéphane Richard.

-Dimitri Delmond, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 31; ddelmond@agefi.fr ed: VLV

Site Internet: https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/le-comportement-de-larcep-vis-a-vis-dorange-frole-le-harcelement-dit-le-patron-dorange-1132372

Agefi-Dow Jones The financial newswire

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ORANGE -0.64%14.74 Cours en temps réel.4.84%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Sansdents - Il y a 3 semaines arrow option
Le PB est que les présidents de l'ARCEP et de l'ADLC sont nommés par Macron qui lui-même a une haine viscérale pour l'ancien opérateur de service Public FT/orange dont il rêve le démentiellement au seul profit de ses amis oligarques milliardaires Niel, Drahi et Bouygues qui servent Macron dans leurs nombreux médias, comme Bolloré, Arnault Pinault, Dassault, etc...
  
  
Sansdents - Il y a 3 semaines arrow option
Je trouve SR pour une fois courageux et parfaitement dans son rôle de PDG d'Orange. Je pense qu'il a parfaitement compris que Macron est très fragilisé politiquement et qu'il ne faut plus avoir peur de lui et de ses amis oligarques milliardaires.
  
  
  • Publier
    loader
Dernières actualités sur Stéphane Richard
 
18/09STÉPHANE RICHARD : Selon son PDG, Stéphane Richard, Orange est harcelé juridiquement par l'Arcep
DJ
11/09STÉPHANE RICHARD : Stéphane Richard ne souhaite pas une sortie de l'Etat du capital
DJ
25/07STÉPHANE RICHARD : Orange dépasse les attentes au S1 et confirme ses prévisions pour 2019
DJ
01/04STÉPHANE RICHARD : France-trois ans de prison dont 18 mois avec sursis requis contre le pdg d'orange stéphane richard dans le procès de l'arbitrage crédit lyonnais
RE
2018STÉPHANE RICHARD : la consolidation du marché des télécoms abordée au Show Hello
AO
2018STÉPHANE RICHARD : La valeur du jour à Paris - La question d'une consolidation du marché des télécoms se pose, selon ORANGE
AO
2018STÉPHANE RICHARD : Stéphane Richard nommé président du Conseil d'Administration de la GSMA
AO
2018STÉPHANE RICHARD : Stéphane Richard a été réélu comme PDG
AO
2018STÉPHANE RICHARD : Orange-le renouvellement du mandat d'administrateur du pdg stéphane richard approuvé à 88,62% des voix
RE
2018STÉPHANE RICHARD : Stéphane Richard conforté avant l'AG d'Orange par le soutien des salariés actionnaires
DJ
2018STÉPHANE RICHARD : les cadres supérieurs réaffirment leur confiance à Richard et la présomption d'innocence
AO
2018STÉPHANE RICHARD : Si le PDG d'Orange est condamné, il devra remettre son mandat (Le Maire)
DJ
2018STÉPHANE RICHARD : Richard devra démissionner d'Orange s'il était condamné-Le Maire
RE
2017STÉPHANE RICHARD : la justice ordonne un procès pénal pour Bernard Tapie
DJ
2017STÉPHANE RICHARD : Le discours d'Orange en matière de dividende est prudent mais encourageant -- DJ Plus
DJ
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.