Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Informations  >  Accueil  >  Toute l'actualité

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'actualitéLes news les plus luesBiographies des Barons
Date de naissance : 24/06/1963
Pays de résidence : Non renseigné
Principales sociétés : TOTAL SE - Capgemini SE
Biographie : Patrick Pouyanné is a French businessperson who has been at the helm of 7 different companies. Prese

Total sera aussi actif dans les renouvelables en 2021 qu'en 2020, selon son PDG

08/01/2021 | 10:58
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
TOTAL SERA AUSSI ACTIF DANS LES RENOUVELABLES EN 2021 QU'EN 2020, SELON SON PDG

PARIS (Reuters) - Total sera aussi actif dans le secteur des énergies renouvelables en 2021 qu'il l'a été en 2020, a déclaré vendredi son PDG, Patrick Pouyanné.

Alors que Total accélère sa diversification dans l'électricité, le groupe a fait savoir fin septembre qu'il visait 35 gigawatts (GW) de capacités de production renouvelables en 2025, avec l'ambition d'une croissance de 10 GW par an au-delà, comme en 2020.

"Vous verrez dans les jours qui viennent que nous renforçons nos positions dans certains pays - aux Etats-Unis, en Inde, dans le biogaz -, donc nous continuerons de déployer notre stratégie en 2021 aussi activement qu'en 2020", a dit Patrick Pouyanné lors d'un forum organisé par Oddo BHF.

Le PDG de Total, dans un contexte de prix du baril affectés par la crise du coronavirus et de "décarbonation" des économies, a en outre redit que son groupe se concentrerait sur les projets pétroliers à bas coûts.

"Nous allons développer des champs, ou faire de l'exploration, seulement si nous pouvons assurer un seuil de rentabilité bas ("breakeven"), à moins de 20 dollars le baril", a-t-il déclaré.

"Bien sûr, le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord sont l'une des régions clés, mais le Brésil (...), où nous avons des champs géants, ainsi que ce que nous trouvons aujourd'hui au Suriname, pourrait être développé à moins de 20 dollars par baril. Et si on peut développer ces ressources à moins de 20 dollars le baril, on considère que ce sera résilient sur le long terme."

(Benjamin Mallet et Sarah White, édité par Blandine Hénault)


© Reuters 2021 / Crédit photo © Maxppp
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
TOTAL SE 1.49%39.285 Cours en temps réel.10.24%
Réagir à cet article
polidou - Il y a 1 mois arrow option
mais pas comme les français alors.car plutôt inactifs, mais des grandes gueules mais rien d'autre
  
  
  • Publier
    loader
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.