Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Informations  >  Barons de la Bourse  >   L'actualité des Barons de la bourse

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'infoLes news les plus luesBiographies des Barons
Nationalité : Française
Date de naissance : 03/05/1952
Principales sociétés : Bouygues SA - Télévision Française 1 SA
Biographie : Entré à 22 ans dans le Groupe Bouygues comme conducteur de travaux, Martin Bouygues devient rapideme...

Martin Bouygues [Bouygues] persiste… et aimerait bien signer avec Areva

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
07/03/2008 | 09:30

En tout cas, il ne serait pas mécontent d’établir un nouveau type de « pacs » dans un ménage à trois que pourraient constituer son groupe, associé à Alstom et leur éventuelle « promise » Areva… Le PDG de Bouygues a une nouvelle fois réitéré ses propos concernant l’intérêt que porterait son groupe à l’achat d’une part du capital du groupe nucléaire Areva, « conjointement avec Alstom », précisant toutefois que le sujet n'était « pas d'actualité ».

Condition préliminaire pour qu’elle opération soit réalisable : l’ouverture du capital d’Areva. Si le « prérequis » s’avérait satisfait, Bouygues « se déterminera en fonction des conditions », dans le cadre d’une réflexion conjointe avec le groupe industriel Alstom, dont il détient 30%. C’est en tout cas, ce que vient d’affirmer Martin Bouygues en présentant les résultats de son groupe pour l'année 2007.

Parmi les scénarii de refonte du capital d'Areva (public à 85%) qui sont étudiés par l'Elysée, figure une fusion entre Areva et Alstom.

Areva ou autre chose...

« Si ça ne se fait pas, on fera autre chose », a affirmé Martin Bouygues, « quoi je ne sais pas, mais oui nous ferons quelque chose ». « Pour le moment, le sujet n'est pas d'actualité », a-t-il ajouté. Fausse légèreté pour notre célébrissime PDG, ami des plus « grands » ? Les salariés des groupes concernés apprécieront, assurément.

Revenant sur sa « proximité avec le président de la République », Martin Bouygues, a par ailleurs affirmé que ses relations ne lui rapportaient « pas d'avantages ». S'il le dit...

« Des précautions doivent être prises », a-t-il reconnu, « mais cela ne doit pas devenir un inconvénient ». Pour un peu, il nous jouerait le martyre, mais peut-être n’a –t-il pas osé, par timidité ?

Sur ses relations pas toujours très faciles avec Anne Lauvergeon, présidente du directoire d'Areva, favorable à une augmentation de capital mais hostile à une fusion avec Alstom, M. Bouygues a reconnu « une petite divergence d'appréciation ». « Tout ça n'a pas grand sens », a-t-il commenté, en souhaitant que l'on « laisse de côté l'aspect passionnel pour rester dans le rationnel ». Si seulement, ses propos pouvaient dépasser le stade des vœux pieux… de part et d’autre.

© Zonebourse.com 2008 / Crédit photo © Maxppp
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.