Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Informations  >  Barons de la Bourse  >   L'actualité des Barons de la bourse

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'infoLes news les plus luesBiographies des Barons
Nationalité : Indienne
Date de naissance : 19/06/1950
Biographie : Homme le plus riche de Grande Bretagne, sixième plus grosse fortune au monde selon le classement For...

ArcelorMittal accuse une perte nette au T3 et réduit ses prévisions de demande en 2019

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
07/11/2019 | 07:42

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le sidérurgiste ArcelorMittal a publié jeudi une perte nette au titre du troisième trimestre et abaissé ses prévisions pour la demande mondiale en 2019, dans un contexte de baisse des prix mondiaux de l'acier et de hausse des coûts des matières premières.

La perte nette s'est établie à 539 millions de dollars au cours de la période de juillet à septembre, contre un bénéfice de 899 millions de dollars à la même période un an plus tôt, a annoncé ArcelorMittal dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires est ressorti à 16,63 milliards de dollars, contre 18,52 milliards de dollars au troisième trimestre 2018. L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a reculé à 1,06 milliard de dollars, contre 2,73 milliards de dollars un an plus tôt.

Selon un consensus établi par FactSet, les analystes anticipaient en moyenne une perte nette de 291 millions de dollars au troisième trimestre, un excédent brut d'exploitation de 942 millions de dollars et un chiffre d'affaires de 16,9 milliards de dollars.

Les expéditions d'acier se sont établies à 20,2 millions de tonnes au troisième trimestre, contre 22,8 millions de tonnes au deuxième trimestre 2019 et 20,5 millions de tonnes au troisième trimestre 2018. Les expéditions de minerai de fer au prix de marché ont atteint 8,4 millions de tonnes, contre 9,9 millions de tonnes au deuxième trimestre 2019 et 8,5 millions de tonnes au troisième trimestre 2018.

La production d'acier brut a reculé à 22,2 millions de tonnes au troisième trimestre, contre 23,8 millions de tonnes au deuxième trimestre 2019 et 23,3 millions de tonnes au troisième trimestre 2018. Celle de minerai de fer s'est établie à 13,6 millions de tonnes, contre 14,6 millions de tonnes au deuxième trimestre 2019 et 14,5 millions de tonnes au troisième trimestre 2018.

La dette financière totale du groupe s'élevait à 14,3 milliards de dollars au 30 septembre, contre 13,8 milliards à la fin juin.

Pour le quatrième trimestre, ArcelorMittal s'attend toujours à un "important dégagement de fonds de roulement", ce qui devrait permettre une nouvelle réduction de l'endettement net d'un exercice à l'autre, a indiqué le PDG du groupe, Lakshmi Mittal, cité dans le communiqué.

ArcelorMittal a révisé à la baisse ses prévisions de marché et table sur une croissance de la demande mondiale d'acier comprise entre 0,5% et 1% en 2019, contre une précédente estimation comprise entre 0,5% et 1,5%. La demande devrait se contracter de 0,5% à 1% aux Etats-Unis, et jusqu'à 3% en Europe. A l'inverse, ArcelorMittal prévoit une croissance plus marquée qu'estimé précédemment en Chine, avec une hausse comprise entre 1,5% et 2% en 2019.

Au sujet de l'aciérie d'Ilva, en Italie, le groupe a déclaré qu'il continuerait de consolider les résultats de sa branche italienne jusqu'à ce que le contrôle des actifs soit transféré aux administrateurs du groupe italien.

ArcelorMittal a notifié lundi aux administrateurs d'Ilva qu'il renonçait au rachat du groupe italien, suite notamment au retrait par le Parlement italien de garanties juridiques en matière de responsabilité environnementale. Les administrateurs ont 30 jours à compter de la réception de la notification pour reprendre le contrôle des actifs.

Ilva avait été nationalisée en 2015 en raison de ses difficultés financières. ArcelorMittal avait été retenu en juin 2017 pour la reprise du site, dans le cadre d'un accord de "leasing", et avait reçu l'accord, sous conditions, de la Commission européenne en mai 2018. L'acquisition avait été finalisée au 1er novembre 2018.

-Alice Doré, Agefi-Dow Jones; +33 1 41 27 47 90; adore@agefi.fr ed : VLV

COMMUNIQUES FINANCIERS D'ARCELORMITTAL :

http://corporate.arcelormittal.com/news-and-media/press-releases/2017

Agefi-Dow Jones The financial newswire

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
APERAM 0.86%28.28 Cours en différé.21.56%
ARCELORMITTAL 2.61%16.77 Cours en différé.-10.28%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.