Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'actualitéLes news les plus luesBiographies des Barons
Age : 50
Pays de résidence : Non renseigné
Biographie : Alexander Valentinovich Novak is the Deputy Prime Minister of Russia. Mr. Novak occupies the positio

La Russie voit une demande de gaz record mais dit pouvoir fournir plus à l'UE

16/10/2021 | 13:03
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

MOSCOU, 16 octobre (Reuters) - La consommation de gaz russe atteint un niveau record mais Moscou est toujours prête à augmenter ses livraisons à destination de l'Europe si elle reçoit des demandes en ce sens, a déclaré samedi le vice-Premier ministre Alexander Novak.

Les prix du gaz en Europe ont explosé de 800% cette année alors que la demande a fortement rebondi dans un contexte du sortie de crise du COVID-19. Ils ont cependant baissé courant octobre après que la Russie, principal fournisseur de gaz de l'Europe, a déclaré qu'elle pourrait augmenter ses approvisionnements pour la région.

"Je tiens à souligner que nous, en Russie, avons des chiffres de consommation de gaz record cette année, qui sont également dus à une reprise économique active", a déclaré Alexander Novak dans un entretien à la chaîne de télévision Rossiya 1, selon les agences de presse russes.

La Russie, dont la production et les exportations de gaz vers l'UE sont déjà proches de niveaux records, a déclaré qu'elle devait finir de remplir ses propres stockages de gaz avant d'augmenter son approvisionnement du marché européen, ce qui devrait être fait d'ici à fin octobre.

Alexander Novak n'a pas précisé l'importance des réserves de gaz de la Russie, mais il a estimé que les installations souterraines européennes manquaient d'environ 25 milliards de mètres cubes de gaz.

Le vice-Premier ministre a insisté sur le fait que la forte demande intérieure n'empêcherait pas la Russie d'offrir plus de fournitures à l'Europe si elle était sollicitée. (Reportage Vladimir Soldatkin, version française Benjamin Mallet)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader