Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Analyses  >  Briefings quotidiens  >  Morning Meeting

Analyses : Briefings quotidiens

Tous les articlesDécryptagesIndicesTrading ActionsProduits DérivésMatières PremièresDevisesBriefings quotidiensInterviews 
Clôture de TokyoMorning MeetingBriefing de midiPré-ouverture de WallstreetClôture de la Bourse de ParisClôture de Wallstreet

ANALYSE DU CAC 40 À COURT TERME

18/01/2019 | 08:02
Du vert pour les 3 sorcières
CAC 40
Malgré des résultats très mal accueillis de JPMorgan (-4.4%), Wall-Street a réduit ses pertes initiales, ce qui a permis à l’Europe de redresser la barre hier en fin de journée. Contrairement à mercredi, le secteur bancaire était à la peine en Europe également, avec le plongeon de Société Générale (-5.6%), suite à son avertissement concernant les revenus de ses activités de marché, qui devraient baisser de l'ordre de 20% au T4.
Après un plus bas à 4772 points, le CAC40 a finalement clôturé en baisse de 0.34% à 4794 points.


Les indices américains ont dans un second temps accéléré à la hausse après des informations du Wall-Street journal indiquant que le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin serait favorable à une levée partielle ou totale des droits de douane sur les importations chinoises. Le Dow Jones a gagné 0.67% à 24370 points, le S&P500 s'est adjugé 0.76% à 2636 points et le Nasdaq100 0.75%.

Ce matin, pour cette séance des trois sorcières, l’indice parisien devrait ouvrir en hausse de 0.6%.

D’un point de vue technique, la dynamique reste haussière en données horaires au-dessus des 4730 points voire au-dessus des 4760 points, niveau correspondant à la moyenne mobile à 100 heures. Les 4843 points restent en ligne de mire mais seul le dépassement de ce niveau libèrerait un nouveau potentiel d'appréciation en direction des 4870/4890 points.
En surveillance. Surveiller la sortie du range 4760 / 4816.
Laurent Polsinelli / Copyright (c) 2019 Zonebourse.com

LA CLÔTURE À TOKYO

18/01/2019 | 08:34
Le Nikkei à un plus haut d'un mois avec les espoirs sur le commerce
NIKKEI 225
La Bourse de Tokyo a fini en nette hausse vendredi, portée par les mêmes espoirs de détente sur le front commercial qui ont soutenu Wall Street. L'indice Nikkei a gagné 1,29% à 20.666,07 points, pour revenir à un plus haut depuis un mois.

Le Topix, plus large, a pris 0,93% à 1.557,59 points.

LA CLÔTURE À WALL STREET

18/01/2019 | 08:43
Gains annuels accrus à +4,5%
DOW JONES
NASDAQ
Et de huit ! Les trois principaux indices américains alignent une huitième séance de hausse sur une série de dix : le Nasdaq (+0,71%) franchit les 7.080 points et affiche +6,8% depuis le 1er janvier, le S&P500 (+0,76% à 2.636 points) totalise +5.15%... et le Dow Jones (+0,67% à 24.370 points), +4,5%.

C'est d'ores et déjà le meilleur mois boursier depuis janvier 2018 et si cela préfigure la teneur des mois à venir, c'est prometteur.

Voilà une excellente phase préparatoire à la séance des 'trois sorcières', d'autant que Wall Street résiste à la chute de Morgan Stanley (-4,4%) suite à la publication d'un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes.

Côté chiffres, l'indice de la Fed de Philadelphie ('Philly Fed') bondit de façon inattendue à 17 contre 9,1 en décembre, marquant ainsi une nette accélération de la croissance manufacturière alors que le consensus ne visait qu'une légère embellie, autour 10 en janvier.

Les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage au titre de la semaine close le 12 janvier ressortent en baisse (de 3.000) par rapport à la semaine précédente (chiffre non révisé), à 213.000.

Le pétrole s'est stabilisé autour de 52,5 dollars sur le NYMEX, mais le compartiment 'énergie' réalise une bonne performance d'ensemble (il avait stagné la veille alors que le baril finissait en forte hausse).
Anadarko grimpe de +2,7%, Conoco de +2,1%, Valero de +1,9%, Halliburton de +1,8%.

Le Nasdaq a été tiré vers sa meilleure marque depuis le 13 décembre par Nvidia +1,9%, AMD +2,6%, Applied Materials et Tripadvisors +2,7%, Regeneron +3,2%, Intuitive +3,6%, Fastenal +6%.
Le distributeur d'électricité californien PG&E poursuit sa descente aux enfers avec -9,5% et totalise déjà -72,6% depuis le 1er janvier et -86% sur trois mois, un dépôt de bilan est attendu de façon imminente.

Peu après la clôture, AMEX a publié ses trimestriels : malgré une hausse de 8% en moyenne des dépenses des détenteurs de carte au quatrième trimestre, AMEX rate le consensus de chiffre d'affaire, avec 10,47 milliards de dollars contre 10,56 milliards anticipés, le profit par titre ressortant à 2,32 dollars (le titre perdait -3% en 'after hour').


STATISTIQUES ÉCONOMIQUES DU JOUR

Heure Pays Statistique Impact* Attendu Précédent
15:15 USA Taux d'utilisation des capacités de production Faible 78.6% 78.5%
15:15 USA Production industrielle Faible 0.2% 0.6%
16:00 USA Indice du Michigan de confiance des consommateurs Moyen 97.0 98.3
* Impact attendu sur le marché suite à la publication de la statistique.
Publicité

VALEURS À SUIVRE

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE

Société Générale et Absa Group Limited, deux banques de premier plan sur le continent africain, annoncent la signature d’un protocole d’accord pour la mise en oeuvre d’un contrat commercial qui leur permettra de développer leurs activités en proposant une offre panafricaine de services bancaires à destination des grands clients. Absa a signé un accord distinct pour acquérir les activités de conser ... Lire plusvation, de banque dépositaire et de compensation de dérivés opérées par Société Générale en Afrique du Sud, permettant à Absa de poursuivre sa stratégie de croissance.

" Ce partenariat s'appuiera sur la complémentarité géographique et les forces conjuguées de Société Générale et d'Absa pour renforcer leurs savoir-faire et proposer une gamme étendue de produits et de services bancaires aux grandes entreprises et institutions financières, domestiques et internationales, opérant en Afrique ", ont ils expliqué.

Cet accord va également permettre aux deux établissements d'accroître leur couverture clients au-delà de leurs marchés traditionnels en déployant cette offre plus large de services financiers à travers 27 pays d'Afrique.

Bien qu'il s'agisse d'un accord commercial non exclusif, cette offre panafricaine sera enrichie au fil du temps avec de nouveaux services et produits complémentaires.

Le partenariat comprend également une offre conjointe à destination des entreprises chinoises opérant en Afrique.

La cession par la banque française de ses activités de conservation, de banque dépositaire et de compensation de dérivés opérées à Johannesburg s'inscrit dans le cadre du plan stratégique. Il vise notamment à se concentrer sur les marchés où elle peut générer un potentiel de synergies avec les autres métiers du groupe. Les services de prêt-emprunts de titres ne font pas partie de l'opération et seront arrêtés d'ici fin mars 2019.

Le groupe Société Générale reste engagé en Afrique du Sud à travers ses activités de banque d'investissement et de financement opérées depuis son bureau de représentation de Johannesburg et avec l'offre conjointe panafricaine lancée en partenariat avec Absa.



CASINO GUICHARD-PERRACHON

Au titre de son quatrième trimestre 2018, Casino a affiché un chiffre d’affaires de 9,9 milliards d’euros, en croissance de 5,1% en organique et de +3,6% en comparable. En France, les ventes sont en hausse de 1,4% au total, de +0,2% en organique et de +0,5% en comparables. « Le ralentissement constaté ce trimestre est dû pour l’essentiel aux mouvements sociaux de fin d’année », précise le groupe. ... Lire plus

Les ventes totales du segment France Retail s'établissent à 4,919 milliards ce trimestre, en croissance de 1,4% au total et de 0,2% en organique, incluant un effet de périmètre de +0,8%.

La croissance comparable s'inscrit en hausse de 0,5%. L'effet calendaire s'établit à +0,5% et l'effet essence est stable. Le volume d'affaires total progresse de +2,5% ce trimestre.

Casino souligne que le e-commerce représente 18% de l'activité du groupe en France ce trimestre.

"Par ailleurs, le Groupe poursuit sa dynamique de ralliements, au nombre de 4 ce trimestre, 20 sur l'année 2018, et de 12 supermarchés et hypermarchés spécialisés dans la vente de produits frais et exploités par la famille Quattrucci, depuis le 1er janvier 2019", précise Casino dans un communiqué. 

Sur l'année 2018, la croissance s'établit à +1,2% en organique et +1,3% en comparable. Le volume d'affaires total progresse de +2,8%.



AGENDA DU JOUR


HeureValeurType d'événement
Rio Tinto plc Année 2018 Publication évolution de l'activité
12h55 VF Corp Q3 2019 Publication de résultats
State Street Corp Année 2018 Publication de résultats
SunTrust Banks, Inc. Année 2018 Publication de résultats
Wipro Limited Q3 2019 Publication de résultats
12h00 Regions Financial Corp Année 2018 Publication de résultats
Citizens Financial Group Inc Année 2018 Publication de résultats
14h00 Kansas City Southern Année 2018 Publication de résultats
Tiffany & Co. December 2018 Publication évolution de l'activité
Sbi Life Insurance Company Ltd Q3 2019 Publication de résultats
ICICI Lombard General Insurance Co Ltd Q3 2019 Publication de résultats
13h00 First Horizon National Corp Année 2018 Publication de résultats
Nippon Prologis REIT Inc Premier semestre 2019 Publication de résultats
Larsen & Toubro Infotech Ltd Q3 2019 Publication de résultats
Atul Ltd Q3 2019 Publication de résultats
NIIT Technologies Ltd. Q3 2019 Publication de résultats
Frasers Commercial Trust Q1 2019 Publication de résultats
Henry Boot plc Année 2018 Publication évolution de l'activité - Pre Close
Zehnder Group AG Année 2018 Publication évolution de l'activité
3i Infotech Ltd Q3 2019 Publication de résultats

Avertissement : Les informations, graphiques, chiffres, opinions ou commentaires mis à disposition par SURPERFORMANCE SAS s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations développées. Ces informations sont données à titre informatif et ne représentent en aucun cas une obligation d'investissement ni une offre ou sollicitation d'acquérir ou de vendre des produits ou services financiers. Elles ne constituent par ailleurs pas un conseil en investissement.
L'investisseur est seul responsable de l'utilisation de l'information fournie, sans recours contre SURPERFORMANCE SAS, qui n'est pas responsable en cas d'erreur, d'omission, d'investissement inopportun ou d'évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.