Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Analyses  >  Briefings quotidiens  >  Morning Meeting

Analyses : Briefings quotidiens

Tous les articlesDécryptagesIndicesTrading ActionsProduits DérivésMatières PremièresDevisesBriefings quotidiensInterviews 
Clôture de TokyoMorning MeetingBriefing de midiPré-ouverture de WallstreetClôture de la Bourse de ParisClôture de Wallstreet

En légère baisse à l'ouverture

26/09/2017 | 08:02 - Analyse du CAC40 à court terme

La bourse de Paris a terminé en repli de 0.27% à 5267 points hier, au lendemain de la victoire mitigée du parti conservateurs lors des élections législatives allemandes. Les tensions géopolitiques persistantes ont également pesé sur la tendance.
Malgré la hausse du pétrole, Wall-Street a aussi terminé en territoire négatif dans le sillage des valeurs technologiques.
Le DOW JONES a perdu 0.24% à 22296 points, le S&P500 a cédé 0.22% à 2496 points et le NASDAQ COMPOSITE 0.88%.

Ce matin, le CAC40 devrait ouvrir en baisse de 0.1%.
En données horaires, pas de changement majeur, on attendra la sortie des 5257/5295 points pour agir. Une sortie par le bas de cette zone militerait pour l'amorce d'une consolidation en direction des 5235 points dans un premier temps.

 En surveillance. Surveiller la sortie du range 5257 / 5295.

Laurent Polsinelli / Copyright (c) 2017 Zonebourse.com


La clôture à Tokyo

Tokyo finit en repli de 0,33%, hausse du yen, recul des techs

TOKYO La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,33% mardi, pénalisée par la hausse du yen, conséquence d'un regain d'aversion au risque sur l'ensemble des marchés, et surtout par le recul de nombreuses valeurs technologiques, notamment des fournisseurs d'Apple.

L'indice Nikkei a perdu 67,39 points à 20.330,19 et le Topix, plus large, a fini quasi inchangé à 1.672,74.
Au moment de la clôture, le yen, soutenu par le regain de tension géopolitique lié à la Corée du Nord, prenait 0,13% face au dollar à 111,57 et 0,16% face à l'euro à 132,13.
Des poids lourds des hautes technologies ont par ailleurs pesé sur la tendance après le recul de 0,88% du Nasdaq américain, à l'instar d'Advantest (-2,25%) et de Tokyo Electron (-2,69%).
Parmi les grands fournisseurs d'Apple affectés par des informations évoquant des commandes décevantes pour le nouvel iPhone X, Murata Manufacturing a cédé 2,89% et Taiyo Yuden 5,39%.




La clôture à Wall Street

WALLSTREET: À LA MOINDRE ALERTE, LES GAFA BRÛLENT LES DOIGTS

Wall Street semblait bien parti pour poursuivre sa consolidation à l'horizontal de la semaine du 17 au 22 septembre, mais les indices US ont décroché peu avant la mi-séance, suite à une nouvelle déclaration choc du ministre des affaires étrangères nord-coréen qui évoque "la possibilité d'abattre un bombardier américain en représailles à la déclaration de guerre au peuple coréen par Donald Trump, au travers du dernier train de sanctions qu'il a fait adopter par l'ONU.


Le Dow Jones lâche -0,25% à 22.296, le S&P500 -0,22% à 2.497 et le Nasdaq -0,9% à 6.370, lourdement affecté par des dégagements appuyés sur les "GAFA" et notamment Facebook.

Les pertes avaient atteint jusqu'à -0,5% vers 18H30 sur le "S&P" et -1% sur le Nasdaq: elles ont été rapidement réduites de moitié dès 19H... puis les scores se sont figés jusqu'à la clôture.
Le Russel-2000 conserve en revanche une avance de +0,1% et établissait vers 17H un nouveau record absolu à 1.454Pts.

Signe d'un petit retour de l'aversion au risque, le " VIX " remonte de 9,50 vers 10,2 en clôture, après avoir atteint 11,2 peu après 17H et la déclaration nord-coréenne.

La contre performance du Nasdaq s'est affirmée dès les 1er échanges et les opérateurs n'ont procédé à des "rachats à bon compte" sur les dossiers les plus attaqués.
Au final, AMD chute de -5,2%, Facebook et Nvidia de -4,5%, Electronic Arts -3,6%, Micron -3,3%, Applied Materials -3%, Activision -2,8%, Adobe -2,7%, Salesforce -2,5%, Microsoft -1,5% et Apple -0,9%.

La vigoureuse remontée du baril de pétrole au-delà des 52$ (+2,6%) a dopé les leaders du secteur énergie avec Hess +3,6%, Chesapeake +3,5%, Marathon Oil +3,1%, Occidental et Devon +2,5%, Anadarko +2,3%, Exxon +1,5% (en tête du Dow Jones).



Statistiques économiques du jour

HeurePaysStatistiqueImpact*AttenduPrécédent
16:00USAConfiance des consommateurs CBFort119.9122.9
16:00USAVentes de logements neufs Moyen585K571K
* Impact attendu sur le marché suite à la publication de la statistique.
Publicité
Valeurs à suivre

SQLI vient de conclure l'acquisition d'Osudio, spécialiste du e-commerce présent au Benelux, au Danemark, en Allemagne avec 175 experts couvrant les compétences clés de la discipline. L'opération prévoit l'acquisition de 70% du capital de la société par le groupe français de services dédié au monde du digital aux côtés des managers qui restent pleinement engagés dans le projet. L'intégration comptable au sein du groupe SQLI interviendra avec effet rétroactif au 1er septembre 2017. L'acquisition, dont les modalités restent confidentielles, est payée en numéraire et sera immédiatement relutive.

Elle donnera lieu au versement d'un complément de prix en fonction des résultats de l'exercice 2017.

Forte d'un réseau de 9 bureaux dans 6 pays européens principalement en Allemagne, au Benelux, au Danemark et en Suède, Osudio a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de l'ordre de 18 millions d'euros et une marge d'Ebitda supérieure à 15%.

Cette acquisition apporte une contribution majeure à sa stratégie, explique SQLI. En intégrant cette société, le groupe français de services dédié au monde du digital enrichit son réseau européen avec 9 pays couverts et accélère son déploiement en Europe du Nord, territoire principal de conquête du groupe, avec une complémentarité parfaite et aucun doublon dans le maillage territorial.

Le nouvel ensemble disposera également d'une solide capacité d'industrialisation avec des sites de production " nearshore " à Rabat (Maroc), Cape Town (Afrique du Sud) et Valence (Espagne).

L'alliance des expertises des deux sociétés fait du nouvel ensemble le 1er intégrateur Hybris (Groupe SAP) en Europe et dans le top 3 mondial avec plus de 100 projets déployés sur cette plateforme e-commerce de référence. Osudio s'est également positionné comme un acteur de référence dans le PIM (Product Information Management), technologie stratégique de gestion centralisée des catalogues de produits.

>> Fiche valeur SQLI



HF Company a publié des comptes en nette dégradation au titre du premier semestre, victime de la chute de son activité en raison d’une base de comparaison défavorable. Le spécialiste des solutions technologiques pour la maison connectée a essuyé une perte nette, part du groupe, de 1,2 million d’euros contre un bénéfice net de 1,8 million au premier semestre 2016. Le résultat opérationnel courant a suivi le même chemin, passant de +2,6 millions d’euros à -1,9 million d’euros. Le groupe précise que les mesures d'adaptation des coûts commenceront à se matérialiser au cours du deuxième semestre.

Déjà publié, le chiffre d'affaires s'est établi à 21,1 millions d'euros au cours du premier semestre 2017, en retrait de 50%. Il avait bénéfice au premier semestre 2016 de l'effet du lancement de la TNT Haute Définition en France.

Au 30 juin 2017, le groupe disposait d'une trésorerie nette positive de 20,8 millions d'euros et de 48 millions d'euros de fonds propres.

Enfin, dans le cadre de sa politique de croissance externe sélective, HF Company a identifié plusieurs cibles potentielles qui permettront de diversifier le portefeuille d'activités et pour lesquelles le groupe est en mesure de servir d'accélérateur de développement.

>> Fiche valeur HF COMPANY



Genfit, la biotech spécialisée dans la NASH a publié une perte nette semestrielle de 22,615 millions d'euros contre une perte de 12,662 millions d'euros l'année dernière. Cette détérioration est liée à l'augmentation des coûts de sous-traitance opérationnelle (de 6,2 millions d'euros au 30 juin 2016 à 14,3 millions d'euros au 30 juin 2017) résultant de l'avancement du portefeuille de programmes de recherche et développement - et principalement des coûts de sous-traitance liés à la progression de l'étude de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH.

Les produits d'exploitation s’élèvent à 4,7 millions d'euros contre 3,7 millions d'euros il y a un an. Cette hausse provient principalement du Crédit d'impôt recherche pour un montant de 4,5 millions d'euros au premier semestre 2017 contre 3 millions d'euros au cours du semestre précédent.

La trésorerie et équivalents de trésorerie s'établit à 126,3 millions d'euros au 30 juin 2017 contre 152,3 millions d'euros au 31 décembre 2016.


Le recrutement des patients de l'étude de phase 3 RESOLVE-IT s'est poursuivi tout au long du 1er semestre 2017. Un décalage de 4 à 6 mois par rapport au calendrier de recrutement initial a été constaté durant le premier semestre, en partie dû au nombre croissant d'essais cliniques désormais lancés dans la NASH, mais surtout lié à la volonté de la société de s'assurer de la qualité du recrutement, de manière à rendre l'étude clinique la plus robuste possible sur le plan statistique en s'assurant que les ratios liés à la stratification des patients restent au plus près de la réalité médicale.


LEXIQUE
Essais cliniques (Phases I, II, III)
Phase I : test de la molécule à petite échelle sur les humains pour évaluer sa sécurité, sa tolérance, ses propriétés métaboliques et pharmacologiques.Phase II : évaluation de la tolérance et de l'efficacité sur plusieurs centaines de patients pour identifier les effets secondaires.Phase III : évaluation du rapport bénéfice / risque global auprès de plusieurs milliers de patients.

>> Fiche valeur GENFIT



Agenda du jour

HeureValeurType d'événement
22h15Nike IncQ1 2018 Publication de résultats
Micron Technology, Inc.Année 2017 Publication de résultats
12h00IHS Markit LtdQ3 2017 Publication de résultats
Cintas CorporationQ1 2018 Publication de résultats
Darden Restaurants, Inc.Q1 2018 Publication de résultats
United Utilities Group PLCPremier semestre 2018 Publication évolution de l'activité - Pre-Close Trading Update
Orpea SAPremier semestre 2017 Publication de résultats
13h00FactSet Research Systems Inc.Année 2017 Publication de résultats
Mediaset SpAPremier semestre 2017 Publication de résultats
Trigano SAAnnée 2017 Publication évolution de l'activité
Thomas Cook Group plcAnnée 2017 Publication évolution de l'activité - Pre-Close Trading Update
Brightoil Petroleum Holdings LimitedAnnée 2017 Publication de résultats
00h30Nufarm LimitedAnnée 2017 Publication de résultats
Card Factory PLCPremier semestre 2017 Publication de résultats
Philip Morris CR, a.s.Premier semestre 2017 Publication de résultats
AA PLCPremier semestre 2018 Publication de résultats
Neopost SAPremier semestre 2017 Publication de résultats
A.G. Barr plcPremier semestre 2017 Publication de résultats
Public Power Corporation SAPremier semestre 2017 Publication de résultats
Horizon Discovery Group PLCPremier semestre 2017 Publication de résultats

Avertissement : Les analyses réalisées par SURPERFORMANCE SAS, société éditrice du site Zonebourse.com, n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de produits ou services financiers. Elles ne constituent notamment pas un conseil en investissement. Les informations, graphiques, chiffres, opinons ou commentaires rédigés par les équipes de rédaction de SURPERFORMANCE SAS ou mis à disposition par cette dernière s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations qui y sont développées. Ces informations sont diffusées à titre purement indicatif, SURPERFORMANCE SAS ne peut en garantir l'exactitude, l'exhaustivité ou la fiabilité. SURPERFORMANCE SAS décline toute responsabilité dans l'utilisation qui pourrait être faite des informations diffusées et des conséquences de toute nature qui pourraient en découler, notamment de toute décision prise sur la base de ces informations, y compris en cas d'erreur ou d'omission.
Les informations fournies ici proviennent de différents fournisseurs de flux (Bloomberg, Thomson Reuters, ABCBourse, Cercle Finance, Boursier ou AOF).