Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Analyses  >  Briefings quotidiens  >  Morning Meeting

Analyses : Briefings quotidiens

Tous les articlesDécryptagesIndicesTrading ActionsProduits DérivésMatières PremièresDevisesBriefings quotidiensInterviews 
Clôture de TokyoMorning MeetingBriefing de midiPré-ouverture de WallstreetClôture de la Bourse de ParisClôture de Wallstreet

Ouverture à l'équilibre

21/07/2017 | 08:00 - Analyse du CAC40 à court terme

La bourse de Paris a connu une fin de séance difficile hier, après la conférence de presse de Mario Draghi. Le président de la BCE a indiqué que la banque centrale discutera du QE cet automne, signalant tout de même que tout changement n'interviendrait que progressivement.
Au-delà des 5250 points avant 14h30, le CAC40 a finalement terminé en baisse de 0.32% à 5199 points, impacté notamment par le nouveau bond de l'euro, au-dessus des 1.164 USD.

Outre-Atlantique, les prises de bénéfices l'ont emporté après les récents records. Le DOW JONES a terminé en baisse de 0.13% à 21611 points, le S&P500 a cédé 0.02% à 2473 points et le NASDAQ COMPOSITE a gagné 0.08%.

Aujourd'hui, le marché parisien devrait débuter cette dernière séance de la semaine à l'équilibre.

En données horaires, la consolidation horizontale perdure, l'indice testant successivement les deux bornes de son trading range 5165/5255 points. Il faudra suivre de près la sortie de cette zone d'indécision pour avoir plus de visibilité sur l'orientation à venir.

 En surveillance. Surveiller la sortie du range 5165 / 5255.

Laurent Polsinelli / Copyright (c) 2017 Zonebourse.com


La clôture à Tokyo

Tokyo finit en baisse, le regain du yen pèse

Tokyo La Bourse de Tokyo a fini vendredi en baisse, sous pression du fait d'un raffermissement du yen face au dollar, mais le recul des indices a été limité par de premiers résultats d'entreprises jugés encourageants.
A l'issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a cédé 0,22% (-44,84 yens) à 20.099,75 points. Sur l'ensemble de la semaine, il a décliné de 0,09%.
L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part perdu ce jour 0,18% (-3,02 points) à 1.629,99 points.
Sur le volet des changes, le dollar s'est replié à 111,80 yens, contre 112,15 yens jeudi à la fermeture de la place tokyoïte, tands que l'euro montait à 130,15 yens (contre 129,10 yens la veille), au lendemain de propos du président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi, qui a évoqué une possible discussion à l'automne d'une diminution du programme de rachats d'actifs.
Le billet vert a aussi été affaibli par des informations de presse relatives à l'enquête sur une éventuelle collusion entre des proches de Donald Trump et la Russie.



La clôture à Wall Street

WALL STREET: 3 NOUVEAUX RECORDS POUR NASDAQ, S&P ET RUSSEL

Après le feu d'artifices de records du 19 juillet, Wall Street semble retomber dans sa torpeur et le Nasdaq est le seul à tirer son épingle du jeu, alignant une 10ème séance de hausse consécutive, affichant un gain symbolique de +0,08% à 6.
390.

Le Dow Jones s'effrite de -0,13%, à 21.612 et le S&P-500 finit in extremis dans le rouge pour 0,02% à 2.473,5 (mais un nouveau record absolu a été inscrit dès les 1ers échanges 2.477,6) tandis que le Russel-2000 affiche un score symétrique de +0,02% à 1.444, nouveau record absolu.

Cette séance restera marquée par l'envol de Sears (+10,6%) suite à l'accord passé avec Amazon pour vendre ses appareils électroménagers Kenmore sur la plateforme du géant du commerce en ligne.
Les concurrentes ont dévissé, à l'image de Best Buy (-3,9%), Home depot (-4,1%, ce seul repli à fait basculer le "Dow" dans le rouge) et Lowe's (-5,6%).

Les chiffres du jour n'ont pas eu d'impact évident: l'indice composite des principaux indicateurs aux Etats-Unis a accéléré de plus 0,6% en juin, soit le double du mois de mai selon le Conference Board.

Autre bonne surprise, le fort recul des inscriptions hebdomadaires au chômage, de -15.000 à 233.000 la semaine dernière.

Ceci a été partiellement compensé par le net recul de l'activité manufacturière dans le nord-est des Etats-Unis selon la Réserve fédérale de Philadelphie.
Le " Philly Fed " a chuté de 27,6 vers 19,5, bien en dessous des attentes... mais contrairement aux 2 autres " stats ", c'est un chiffre régional, à relativiser comme tel.
La chute du Dollar vers un plancher de près de 2 ans à 1,165/Euro n'a pas spécialement dopé les exportatrices.

Le Nasdaq a été dopé par Mylan +3%, Alexion +2%, Tesla, +1,4%, Celgene et Gilead +1%.

Côté repli, on retrouvait Qualcomm -5%, Discovery et CSX -1,9%.

Microsof ggnait +1% en "after hour" après avoir publié un résultat de 0,98Cent par titre (contre 0,71 attendu) et le chiffre d'affaire s'avère également supérieur aux anticipations avec 24,7Mds$ contre 24,27 estimé.

Chute du titre eBay de -5% avec un C.A de 2,33Mds$ contre 2,31 attendu, le profit par titre étant parfaitement conforme aux attentes, à 0,45$/titre.



Statistiques économiques du jour

- Pas de Statistiques économiques aujourd'hui -
Publicité
Valeurs à suivre

Faurecia a relevé ses prévisions de résultats 2017, visant désormais une croissance de 7% de ses ventes à valeur ajoutée (à taux de change constants), soit environ 500 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile mondiale, contre une précédente guidance de +6 % à taux de change constants ou 400 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile mondiale. De plus, l'équipementier automobile table sur une marge opérationnelle sur les ventes à valeur ajoutée située entre 6,6% et 7% contre entre 6,4% et 6,8% précédemment.

Faurecia se dit de ce fait "en très bonne voie" pour atteindre ses objectifs d'une croissance annuelle de ses ventes de 6% sur la période 2016-2018 et d'une marge opérationnelle de 7% en 2018.

L'équipementier a fait ces mises à jour après avoir enregistré des résultats en hausse au premier semestre. Son bénéfice net part du groupe sur cette période a progressé de 28,3% pour atteindre 314,4 millions d'euros. Sa marge opérationnelle a augmenté de 19,7% à 586,7 millions, représentant 6,8% (+0,6 point) d'un chiffre d'affaires (ventes à valeur ajoutée) de 8,58 milliards d'euros, en croissance de 8,4%. En organique, il a progressé de 8,5%.

>> Fiche valeur FAURECIA



Rubis a acquis les sociétés du groupe Galana à Madagascar, premier distributeur de produits pétroliers du pays, avec effet rétroactif sur ses comptes au 1er juillet 2017. Avec 260 000 m3 de produits pétroliers distribués en 2016, Galana est actif sur les principaux segments de marché : réseau (71 stations-service), commercial (notamment secteurs minier et production d'électricité), GPL et lubrifiants. xcvd

En support de son activité de distribution, la société dispose d'un outil logistique d'importation stratégique et autonome, constitué de l'unique stockage d'importation de produits pétroliers de l'île à Tamatave (260 000 m3) avec un accès maritime dédié. Galana réunit ainsi l'ensemble des critères stratégiques recherchés par Rubis en distribution : une position de leader (30 % de part de marché) alliée à une position logistique unique.

Déjà présent à la Réunion (SRPP) dans la distribution de produits pétroliers (240 000 m3), Rubis à travers l'acquisition du groupe Galana, accroît fortement sa présence en distribution de carburants et fiouls dans l'océan Indien. La massification des volumes opérée dans cette zone en croissance devrait permettre de générer à terme des économies d'échelle (négoce et shipping).

Au cours de l'exercice 2016, le groupe Galana a réalisé un chiffre d'affaires de 215 millions de dollars.

>> Fiche valeur RUBIS



Fleury Michon a réalisé au deuxième trimestre 2017 un chiffre d'affaires de 182,1 millions d'euros, en repli de 2,8%. Sur le semestre, le chiffre d'affaires du leader français des produits frais de Charcuterie, Plats cuisinés et Surimi a enregistré un chiffre d'affaires de 359,8 millions, en recul de -3,3%. Un contexte de fortes hausses des matières premières a incité le groupe à restreindre ses investissements promotionnels, ce qui a pénalisé notre chiffre d'affaires.

Concernant le résultat opérationnel, Fleury Michon sera impactée sur le premier semestre 2017 sur son Pôle GMS Libre-service France au-delà des précédentes perspectives par une hausse des matières premières supérieure à ce qui était attendu.

Cette hausse complémentaire, qui représente un impact global supérieur à 5 millions d'euros (essentiellement sur les Jambons de Porc), n'a pas été répercutée au 30 juin auprès des clients de la Grande Distribution. Compte tenu de ces éléments, Fleury Michon prévoit une baisse significative de son résultat opérationnel courant du premier semestre qui sera légèrement négatif, le résultat net devant être quant à lui légèrement positif.

Malgré ces difficultés, le groupe a fortement intensifié ses investissements en matière de Communication par rapport au premier semestre 2016. Plusieurs campagnes (TV, presse, digital) ont été déployées au premier semestre sur les plats cuisinés ainsi que les gammes J'aime, Bio et Côté Végétal. D'autres campagnes sont également programmées au cours du second semestre.

>> Fiche valeur FLEURY MICHON



Valeo a publié un résultat semestriel en hausse de 20% à 506 millions d'euros. Le chiffre d'affaires s'est établi à 9,464 milliards d'euros en hausse de 16% en données publiées et 9% à périmètre et taux de change constant. Les prises de commandes du premier semestre se sont élevées à 14,9 milliards d'euros (hors Valeo Siemens eAutomotive) soutenues par les innovations technologiques. Un chiffre en hausse de 16% sur un an. La marge opérationnelle est ressortie elle à 754 millions d'euros en hausse de 17%.

Valeo confirme ses objectifs pour l'année 2017 à savoir une croissance de son chiffre d'affaires supérieure de plus de 5 points à celle du marché, et une légère hausse de la marge opérationnelle (en % du chiffre d'affaires et avant acquisitions).

>> Fiche valeur VALEO



Agenda du jour

HeureValeurType d'événement
General Electric CompanyPremier semestre 2017 Publication de résultats
Honeywell International Inc.Premier semestre 2017 Publication de résultats
13h00Schlumberger Limited.Premier semestre 2017 Publication de résultats
Vodafone Group plcQ1 2018 Publication évolution de l'activité - Trading Update
12h55Colgate-Palmolive CompanyPremier semestre 2017 Publication de résultats
Hermes International SCAPremier semestre 2017 Publication évolution de l'activité
SunTrust Banks, Inc.Premier semestre 2017 Publication de résultats
Moody's CorporationPremier semestre 2017 Publication de résultats
Synchrony FinancialPremier semestre 2017 Publication de résultats
12h30Fifth Third BancorpPremier semestre 2017 Publication de résultats
Sasol LimitedAnnée 2017 Publication de résultats
13h00Citizens Financial Group IncPremier semestre 2017 Publication de résultats
12h00Regions Financial CorpPremier semestre 2017 Publication de résultats
Huntington Bancshares IncorporatedPremier semestre 2017 Publication de résultats
Hana Financial Group IncPremier semestre 2017 Publication de résultats
Husky Energy Inc.Premier semestre 2017 Publication de résultats
12h00Autoliv Inc.Premier semestre 2017 Publication de résultats
Grupo Carso S.A. de C.V.Premier semestre 2017 Publication de résultats
Encana CorpPremier semestre 2017 Publication de résultats
09h00Enbw Energie Baden Wuerttemberg AGPremier semestre 2017 Publication de résultats

Avertissement : Les analyses réalisées par SURPERFORMANCE SAS, société éditrice du site Zonebourse.com, n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de produits ou services financiers. Elles ne constituent notamment pas un conseil en investissement. Les informations, graphiques, chiffres, opinons ou commentaires rédigés par les équipes de rédaction de SURPERFORMANCE SAS ou mis à disposition par cette dernière s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations qui y sont développées. Ces informations sont diffusées à titre purement indicatif, SURPERFORMANCE SAS ne peut en garantir l'exactitude, l'exhaustivité ou la fiabilité. SURPERFORMANCE SAS décline toute responsabilité dans l'utilisation qui pourrait être faite des informations diffusées et des conséquences de toute nature qui pourraient en découler, notamment de toute décision prise sur la base de ces informations, y compris en cas d'erreur ou d'omission.
Les informations fournies ici proviennent de différents fournisseurs de flux (Bloomberg, Thomson Reuters, ABCBourse, Cercle Finance, Boursier ou AOF).