Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Analyses  >  Briefings quotidiens  >  Morning Meeting

Analyses : Briefings quotidiens

Tous les articlesDécryptagesIndicesTrading ActionsProduits DérivésMatières PremièresDevisesBriefings quotidiensInterviews 
Clôture de TokyoMorning MeetingBriefing de midiPré-ouverture de WallstreetClôture de la Bourse de ParisClôture de Wallstreet

En légère baisse à l'ouverture

23/11/2017 | 08:00 - Analyse du CAC40 à court terme

Impacté par les valeurs du luxe, les technologiques et l'accélération à la baisse du DAX (-1.16%) avec l'impasse politique en Allemagne, le CAC40 a terminé en repli de 0.25% à 5352 points hier.
Les statistiques américaines étaient globalement conformes aux attentes, avec des inscriptions hebdomadaires au chômage à 239K et un indice du Michigan à 98.5. Seules les commandes de bien durables ont déçu (-1.4% contre +0.2% attendu).

Les indices américains ont quant à eux termine en ordre dispersé, à la veille de Thanksgiving. Le DOW JONES a perdu 0.27% à 23526 points, le S&P500 a cédé 0.08% à 2597 points et le NASDAQ COMPOSITE a gagné 0.07%.
Dans ses minutes, la Fed s'est montrée préoccupée par la faiblesse persistante de l'inflation mais elle devrait comme attendu procéder à un resserrement monétaire en décembre.

Ce matin, le CAC40 devrait ouvrir en baisse de 0.1%.
Graphiquement, l'indice parisien devrait tester le seuil des 5345 points à l'ouverture. Cette zone de cours devra engendrer une réaction haussière sous peine d'assister à de nouveaux dégagements en direction des 5300 points.

 En surveillance. Surveiller la sortie du range 5345 / 5385.

Laurent Polsinelli / Copyright (c) 2017 Zonebourse.com


La clôture à Tokyo

La Bourse de Tokyo était fermée pour jour férié

Fermée.



La clôture à Wall Street

WALL STREET: EN DEMI-TEINTE AVANT THANKSGIVING, VIX SOUS 10

A Wall Street, les indices ont fini en ordre dispersé, avec un tout petit coup de moins bien à la dernière minute, ce qui prive le "S&P" (-0,08%) d'un nouveau record historique (il affichait -0,02% à 21H55, il avait égalé son record absolu à 2.
601 d'entrée de jeu).

New York n'a presque rien lâché, restant au contact des sommets, voir un peu au-delà pour le Nasdaq (+0,07% à 6.867 et 6.874 au plus haut): un grand "classique" à la veille du pont de Thanksgiving.

Le Dow Jones cède -0,3% le sillage de "3M", Johnson & Jonhson, AMEX et Boeing, malgré les hausses de General Electric +1,8%, At&T +1,7% et Verizon +2%.
Le Nasdaq a été soutenu par Discovery +3%, Baidu +2,2%, Qualcomm +2,2%, Amazon +1,5%, Apple +1,1%.
Et le VIX (+1,5%) termine encore largement en-dessous des 10 (à 9,88).

Une série de statistiques figuraient à l'ordre du jour aux Etats-Unis ce mercredi avant que les investisseurs n'aillent célébrer Thanksgiving en famille demain.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage sont en baisse (-13.000 à 239.000) et les commandes de biens durables sont plutôt rassurantes.
Un tassement se produit au mois d'octobre (-1,2% après +2,2% en octobre) suite au tassement très ponctuel des commandes d'avions (avant le salon aéronautique de Dubaï).
Mais en intégrant l'armement (commandes du Pentagone), le solde apparaît positif de +0,4%.
Les stocks de pétrole se sont contractés mais moins que prévu et le baril renoue avec les 58$ sur le NYMEX (proche des sommets annuels).
Les valeurs pétrolières en ont profité: Chesapeake +4,2%, Range +3%, Marathon +2,5%, Williams +1,9%.

A la lecture des "minutes" sans révélations de la FED, une nouvelle hausse des taux de 25 points à 1,40% le 13 décembre est anticipée à 95%... et c'est déjà dans les cours si on en juge par la nette détende des T-Bonds de -3,7Pts à 2,32%.



Statistiques économiques du jour

HeurePaysStatistiqueImpact*AttenduPrécédent
10:00EURIndice flash PMI manufacturier Moyen58.358.5
10:00EURIndice flash PMI des servicesMoyen55.355.0
* Impact attendu sur le marché suite à la publication de la statistique.
Publicité
Valeurs à suivre

Rémy Cointreau a publié un bénéfice net part du groupe, hors éléments non récurrents, de 90,3 millions d'euros, en croissance de 17,9% (+20% en organique), au titre de son premier semestre clos fin septembre. Le résultat opérationnel courant semestriel du groupe de spiritueux s'est élevé de son coté à 134,1 millions, en hausse de 8,2% (+11,8% en organique).

"L'expansion notable de la marge brute, portée par nos spiritueux d'exception, a largement compensé une hausse à deux chiffres des investissements en communication et image, ainsi qu'un renforcement des structures de distribution", a explique Rémy Cointreau. Ainsi, sa marge opérationnelle courante a atteint 24,6% à fin septembre, en hausse organique de 1,1 point.

Le chiffre d'affaires semestriel du groupe, enfin, a atteint 544,4 millions d'euros, en croissance publiée de 6% et en progression de 7% à devises et périmètre constants (organique). 

Au terme de ce premier semestre, Rémy Cointreau confirme son objectif d'une croissance de son Résultat Opérationnel Courant sur l'exercice 2017-18, à devises et périmètre constants.

>> Fiche valeur RÉMY COINTREAU



Spineway a annoncé qu'il ne souhaitait plus communiquer sur l'atteinte de l'équilibre financier pour l'exercice 2018. Cet objectif demeure toutefois clé dans la stratégie du groupe. Fort de la très forte accélération de son activité cette année, la medtech a rappelé qu'elle était focalisée sur la consolidation de ses nouvelles positions à l'international pour lesquelles elle mobilise l'ensemble de ses efforts marketing et commerciaux. Cette dynamique permet à Spineway de confirmer son objectif de chiffre d'affaires 2018 d'environ 10 millions d'euros.

>> Fiche valeur SPINEWAY



Conformément à l'annonce faite le 17 octobre 2017, les actionnaires d'Assystem S.A. se sont réunis en assemblée générale extraordinaire le 22 novembre 2017 et ont approuvé la résolution relative à la décision de réduction de capital pour un montant nominal maximum de 6 millions d'euros par rachat par la société d'au maximum 6 millions de ses propres actions par voie d'offre publique de rachat en vue de leur annulation.

Compte tenu de ce vote, et de la décision de conformité rendue par l'Autorité des marchés financiers le 31 octobre 2017 relativement au projet d'offre publique de rachat par Assystem de ses propres actions, les conditions de mise en oeuvre de cette offre sont réunies.

L'AMF et Euronext Paris feront connaître par avis les conditions de réalisation de l'offre et son calendrier détaillé. Il est prévu que l'offre soit ouverte le 24 novembre 2017 pour se clôturer le 14 décembre 2017, inclus.

>> Fiche valeur ASSYSTEM



Le volailler LDC a réalisé au premier semestre 2017/2018 (1er mars au 31 août) un résultat net en hausse de 7,7% à 68,5 millions d'euros. Le résultat opérationnel courant affiche une progression de 2,4% à 93,2 millions. La marge opérationnelle ressort à 5% contre 5,3% sur la même période de l’exercice précédent. Elle a été pénalisée par les efforts commerciaux consentis dans la volaille en France et par la hausse des prix des matières premières (notamment laitières) dans le pôle Traiteur.

Le chiffre d'affaires a progressé de 6,7% à 1,8505 milliard d'euros. En organique, la croissance est ressortie à 5,5%.

Selon LDC, les tendances conjoncturelles du premier semestre devraient se confirmer sur la seconde partie de l'exercice. Le groupe restera vigilant quant à l'évolution de la consommation et au prix des matières premières.

Sur la volaille, un résultat opérationnel courant stable par rapport à l'exercice 2016-2017 est attendu. Affecté par les hausses des matières premières, le pôle Traiteur, devra obtenir des revalorisations tarifaires pour limiter le repli de son résultat opérationnel courant.

Après un bon début d'exercice, la dynamique de croissance et d'appréciation des marges devrait se confirmer à l'International. Sur l'ensemble de l'exercice, le chiffre d‘affaires du pôle est attendu aux environs de 270 millions d'euros avec une marge opérationnelle courante à environ 4% (3,1% sur l'exercice 2016-2017).

Sur l'ensemble de l'exercice 2017-2018, LDC se fixe un objectif de résultat opérationnel courant sensiblement équivalent à celui de l'exercice 2016-2017. L'atteinte de cet objectif restera conditionnée par la réussite des fêtes de fin d'année et du nouvel an chinois, des rendez-vous décisifs pour le groupe.

>> Fiche valeur LDC



Agenda du jour

HeureValeurType d'événement
Thai Beverage Public Company LimitedAnnée 2017 Publication de résultats
07h00ThyssenKrupp AGAnnée 2017 Publication de résultats
Centrica PLCQ3 2017 Publication évolution de l'activité - Trading Update
Axiata Group BhdQ3 2017 Publication de résultats
08h00Severn Trent PlcPremier semestre 2018 Publication de résultats
07h30Remy CointreauPremier semestre 2018 Publication de résultats
L E Lundbergforetagen AB (publ)Q3 2017 Publication de résultats
06h00Aker ASAQ3 2017 Publication de résultats
CA Immobilien Anlagen AGQ3 2017 Publication de résultats
KWS Saat SEQ1 2018 Publication de résultats
Caledonia Investments plcPremier semestre 2018 Publication de résultats
Paragon Banking Group PLCAnnée 2017 Publication de résultats
TR Property Investment Trust plcPremier semestre 2018 Publication de résultats
Malaysia Building Society BhdQ3 2017 Publication de résultats
Schoeller-Bleckmann Oilfield Equip. AGQ3 2017 Publication de résultats
Gimv Investeringsmaatschap Vor Vlndrn NVPremier semestre 2018 Publication de résultats
ENEA SAQ3 2017 Publication de résultats
MITCHELLS ADRAnnée 2017 Publication de résultats
Pacific Textiles Holdings LimitedPremier semestre 2018 Publication de résultats
Kossan Rubber Industries BerhadQ3 2017 Publication de résultats

Avertissement : Les analyses réalisées par SURPERFORMANCE SAS, société éditrice du site Zonebourse.com, n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de produits ou services financiers. Elles ne constituent notamment pas un conseil en investissement. Les informations, graphiques, chiffres, opinons ou commentaires rédigés par les équipes de rédaction de SURPERFORMANCE SAS ou mis à disposition par cette dernière s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations qui y sont développées. Ces informations sont diffusées à titre purement indicatif, SURPERFORMANCE SAS ne peut en garantir l'exactitude, l'exhaustivité ou la fiabilité. SURPERFORMANCE SAS décline toute responsabilité dans l'utilisation qui pourrait être faite des informations diffusées et des conséquences de toute nature qui pourraient en découler, notamment de toute décision prise sur la base de ces informations, y compris en cas d'erreur ou d'omission.
Les informations fournies ici proviennent de différents fournisseurs de flux (Bloomberg, Thomson Reuters, ABCBourse, Cercle Finance, Boursier ou AOF).