Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Analyses  >  Briefings quotidiens  >  Morning Meeting

Analyses : Briefings quotidiens

Tous les articlesDécryptagesIndicesTrading ActionsProduits DérivésMatières PremièresDevisesBriefings quotidiensInterviews 
Clôture de TokyoMorning MeetingBriefing de midiPré-ouverture de WallstreetClôture de la Bourse de ParisClôture de Wallstreet

ANALYSE DU CAC 40 À COURT TERME

22/07/2019 | 08:00
Début de semaine hésitant après Wall-Street
CAC 40
Après un début de séance positif sur fond d'espoir de baisse de 50 points de base des taux par la Fed, le CAC40 a terminé en timide hausse de 0.03% à 5552 points vendredi pour cette séance de compensation. Les opérateurs ont ainsi opté pour la prudence dans l'attente des décisions prochaines des banques centrales, les discours contradictoires de plusieurs membres de la Fed incitant à limiter les initiatives en cette période de résultats trimestriels.
Au sein de l'indice parisien, Publicis a décroché de 6.5%, les résultats ayant déçu d'autant que le groupe a revu à la baisse sa prévision de croissance du chiffre d'affaires annuel.

Outre-Atlantique, c'est la baisse qui l'importe avec les incertitudes sur la politique monétaire de la Fed. Le président de la Fed de Boston a pour sa part indiqué que l'économie américaine n'avait pas besoin d'une baisse des taux.
Le Dow Jones a terminé en repli de 0.25% à 27154 points, le S&P500 a cédé 0.62% à 2977 points et le Nasdaq100 0.88%.

Ce matin, le CAC40 devrait débuter la séance proche de l’équilibre.
Graphiquement, pas de changement, le marché parisien reste enfermé au sein du range 5535/5625 points. On attendra la sortie de cette zone d'indécision pour agir.
En surveillance. Surveiller la sortie du range 5535 / 5625.
Laurent Polsinelli / Copyright (c) 2019 Zonebourse.com

LA CLÔTURE À TOKYO

22/07/2019 | 08:23
Tokyo finit en légère baisse, l'espoir en la Fed diminue
NIKKEI 225
La Bourse de Tokyo a fini lundi en baisse modérée, les investisseurs craignant que la Réserve fédérale ne se contente que d'une petite baisse de taux à la fin du mois.L'indice Nikkei a perdu 0,23% à 21.416,79 points et le Topix, plus large, a cédé 0,49% à 1.556,37 points.

Selon le Wall Street Journal, la Fed a l'intention de baisser ses taux d'un quart de point de pourcentage alors que certains sur les marchés misent sur un demi-point.
La prudence des investisseurs japonais s'explique en outre par le fait que la saison des résultats trimestriels des entreprises japonaises va démarrer.


(Service Marchés)

LA CLÔTURE À WALL STREET

22/07/2019 | 08:25
WallStreet : '3 sorcières' décevante, semaine perdante de -1%
DOW JONES
NASDAQ
Pas de 3ème semaine de hausse consécutive pour Wall Street qui finit mal la séance (tout allait pourtant pour le mieux à mi-séance) et termine la semaine de façon décevante.
Les jeux étaient donc faits dès jeudi soir et cette journée des '3 sorcières' qui s'annonçait sous les meilleurs auspices n'a pas tenu ses promesses (les pertes se sont creusées entre 21H30 et 22H).

Le S&P500 lâche -0,62%, le Nasdaq -0,74% (à 8.146, soit -1,2% hebdo) et le Dow Jones -0,25% à 27.154 (malgré le rebond de Boeing de +4,5%), alors que la FED s'est employée ce vendredi à minimiser les déclarations encourageantes de deux membres de la Fed jeudi soir, John Williams (le vice-président de la FED) et Richard Clarida qui plaidaient pour une intervention 'rapide' (et musclée) de la Réserve fédérale, en cas d'éventuelle dégradation des indicateurs économiques.

L'anticipation d'une baisse de 50 points du taux directeur à la fin du mois, au lieu des 25 points, n'a donc pas tenu la corde plus de 24H.

D'autres stratèges (notamment Mike Wilson chez Morgan Stanley) estiment au contraire que les actions sont désormais mûres pour une consolidation.

Beaucoup de stratèges estiment que les valorisations des actions américaines sont tendues : les indicateurs techniques traduisent un marché suracheté.
Ce n'est pas l'avis de Larry Fink, le PDG de Blackrock qui souligne que les gérants sont sous-investis et que les actions demeurent le meilleur pari en période de basse inflation et de soutien assumé à la croissance de la part des banques centrales.

Le contexte géopolitique était est redevenu un peu plus anxiogène avec plusieurs incidents dans le golfe persique: les américains affirment avoir abattu un drone iranien (ce que Téhéran dément) et la marine iranienne aurait arraisonné un 'tanker' (pour des raisons de sécurité affirme Téhéran).


STATISTIQUES ÉCONOMIQUES DU JOUR


- Pas de Statistiques économiques aujourd'hui -
Publicité

VALEURS À SUIVRE

MAUREL & PROM

Maurel & Prom a formulé une offre sur Amerisur Resources. Le groupe pétrolier français valorise chaque action Amerisur à 17,0 pence. La rémunération proposée par action Amerisur comprend 12,5 pence en numéraire et 4,5 pence en actions nouvelles de M&P. L'annonce de cette offre potentielle fait suite à l'annonce le 19 juillet 2019 par Amerisur de sa décision d'organiser un processus de vente formel ... Lire plus. M&P participe à ce processus de vente formel.

A titre d'exemple, sur la base des cours de clôture au 17 juillet 2019 (à savoir le dernier jour de bourse précédent la proposition initiale de M&P) et un prix de l'offre potentielle valorisant chaque action Amerisur à 17,0 pence, le rapport d'échange serait de 0,0171 actions M&P (et 12,5 pence en numéraire) par action Amerisur.

Ce rapport d'échange est le rapport d'échange applicable au 17 juillet 2019, sur la base de la proposition de M&P faite au conseil d'administration d'Amerisur, qui est fourni à titre exclusivement informatif et est susceptible de varier. M&P ne saurait être tenu d'appliquer ce rapport d'échange.

Le prix de l'offre potentielle s'appuie sur une valorisation des fonds propres de 257 millions de dollars, et représente une prime de 41,7% par rapport au cours de l'action Amerisur de 12 pence au 17 juillet 2019, ainsi qu'une prime de 38,3% par rapport au prix moyen pondéré par volume des actions Amerisur sur 30 jours de 12,29 pence.

Selon Maurel & Prom, cette combinaison permettrait aux actionnaires d'Amerisur de disposer d'une liquidité immédiate et d'avoir l'opportunité de conserver le bénéfice de la création de valeur de l'entité combinée, grâce à une plateforme de taille significativement supérieure, ainsi qu'une équipe experte et focalisée sur l'intégralité de la chaine de valeur d'exploitation et de production, allant de l'exploration, le développement, la production, à l'optimisation d'actifs.

M&P voit des avantages considérables dans ce rapprochement pour les actionnaires et estime que le groupe élargi offrirait une valeur ajoutée significative pour les actionnaires d'Amerisur et de M&P.

Ce rapprochement donnerait lieu à un portefeuille équilibré d'actifs de production, avec un large éventail d'opportunités d'exploration et de développement à fort impact en Amérique latine et en Afrique.

Cette plus grande diversité d'actifs permettrait des allocations de capitaux à valeur ajoutée, grâce à la capacité de M&P d'accéder à de la dette flexible et à faible coût, ainsi qu'aux marchés de capitaux.



DERICHEBOURG

Derichebourg a signé un contrat de prêt de 130 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement, destiné à contribuer au financement à long terme d’un programme pluriannuel d’investissements en France dans le domaine du recyclage et de l’économie circulaire. Le groupe précise que les investissements de ce programme pluriannuel concerneront principalement l’amélioration des taux de valor ... Lire plusisation des matières traitées, l’adaptation des broyeurs aux meilleures techniques disponibles et la réduction de la consommation d’énergies fossiles.



NANOBIOTIX

Le chiffre d’affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31 900 euros contre 77 300 un an plus tôt. Il provient de la refacturation des frais partagés liés à l’organisation de la recherche en externe, à nos partenaires, dans le cadre d’un accord de licence et de collaboration. Au 30 juin 2019, la trésorerie de la société française pionnière en nanomédecine s’élève à 54,9 millio ... Lire plusns d’euros.

Elle rappelle que le trimestre a été marqué par une étape clé : la première autorisation de mise sur le marché européen pour Hensify (NBTXR3) pour le traitement des Sarcomes des Tissus Mous localement avancés



PUBLICIS GROUPE

Vendredi, Publicis a chuté à la Bourse de Paris, prenant la dernière place de l'indice CAC 40 après avoir abaissé sa prévision de croissance pour l'année 2019. Le groupe publicitaire table désormais sur "un revenu net globalement stable sur une base organique " tandis qu'il tablait auparavant sur une croissance supérieure à celle de l'année précédente, soit +0,8% en excluant Publicis Health Soluti ... Lire plusons (PHS), cédé fin janvier. Une annonce, qui intervient après un deuxième trimestre inférieur aux attentes.

Sur la période, le numéro trois mondial de la publicité a fait état d'un revenu de 2,234 milliards en croissance de 1,6%. A taux de change et périmètre constants, il a augmenté de seulement 0,1% contre un consensus de +0,7%.

" Comme prévu, nous avons enregistré une amélioration séquentielle au deuxième trimestre par rapport au premier, avec une croissance organique qui revient en territoire positif", a commenté Arthur Sadoun, Président du Directoire de Publicis Groupe. Au premier trimestre, la croissance organique était ressortie à -1,8%, -1,6% en excluant PHS. 

Mais cela n'aura pas suffi. Le groupe indique que la croissance a été ralentie par la réduction des honoraires dans la publicité traditionnelle, qui continue d'avoir une incidence d'environ 300 points de base sur l'ensemble des activités aux États-Unis au deuxième trimestre, son premier marché. La croissance organique y est d'ailleurs ressortie négative à -1,7%. 

Du côté des analystes, Liberum a dégradé sa recommandation d'Achat à Conserver sur Publicis et abaissé son objectif de cours de 65 à 47,60 euros. "Une autre déception", note le broker.

" La prévision de croissance organique est en baisse pour l'exercice 2019, mais les marges sont confirmées", note UBS, qui reste quant à lui à l'Achat assortie d'un objectif de cours inchangé de 67 euros.

Le groupe a en effet confirmé son objectif d'amélioration de sa marge opérationnelle de 30 à 50 points de base sur l'ensemble de l'année. Par ailleurs, il confirme son objectif de progression du bénéfice net courant par action de 5 % à 10% en 2019.

Concernant l'exercice 2020, Publicis a annoncé qu'il allait actualiser ses objectifs, pour prendre notamment en compte l'intégration d'Epsilon, dont les chiffres contribueront au calcul de la croissance organique à partir du 1er juillet 2020.

Ainsi, "l'entreprise n'a également plus pour ambition de délivrer une croissance organique de 4% en 2020", souligne Deutsche Bank, qui reste Neutre assortie d'un objectif de cours de 55 euros. 

En outre, Publicis a également indiqué pouvoir délivrer une amélioration de la marge opérationnelle, ainsi qu'une hausse de notre bénéfice net courant par action de 5% à 10% en 2020 à taux de change constants.



AGENDA DU JOUR


HeureValeurType d'événement
Saudi Telecom Company SJSC Premier semestre 2019 Publication de résultats
Kotak Mahindra Bank Ltd Q1 2020 Publication de résultats
07h00 Koninklijke Philips NV Premier semestre 2019 Publication de résultats
22h01 TD Ameritrade Holding Corp. Q3 2019 Publication de résultats
Hyundai Motor Co Premier semestre 2019 Publication de résultats
22h05 Cadence Design Systems Inc Premier semestre 2019 Publication de résultats
12h45 Halliburton Company Premier semestre 2019 Publication de résultats
Anglo American Platinum Ltd Premier semestre 2019 Publication de résultats
Celanese Corporation Premier semestre 2019 Publication de résultats
Itissalat Al Maghrib Ste SA Premier semestre 2019 Publication de résultats
Equity Lifestyle Properties, Inc. Premier semestre 2019 Publication de résultats
Lennox International Inc. Premier semestre 2019 Publication de résultats
Grupo Bimbo S.A.B. de C.V. Premier semestre 2019 Publication de résultats
Brown & Brown, Inc. Premier semestre 2019 Publication de résultats
07h00 Julius Baer Gruppe AG Premier semestre 2019 Publication de résultats
22h10 Whirlpool Corporation Premier semestre 2019 Publication de résultats
Zions Bancorporation NA Premier semestre 2019 Publication de résultats
RPM International Inc. Année 2019 Publication de résultats
Steel Dynamics, Inc. Premier semestre 2019 Publication de résultats
Hexcel Corporation Premier semestre 2019 Publication de résultats

Avertissement : Les informations, graphiques, chiffres, opinions ou commentaires mis à disposition par SURPERFORMANCE SAS s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations développées. Ces informations sont données à titre informatif et ne représentent en aucun cas une obligation d'investissement ni une offre ou sollicitation d'acquérir ou de vendre des produits ou services financiers. Elles ne constituent par ailleurs pas un conseil en investissement.
L'investisseur est seul responsable de l'utilisation de l'information fournie, sans recours contre SURPERFORMANCE SAS, qui n'est pas responsable en cas d'erreur, d'omission, d'investissement inopportun ou d'évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.