Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Analyses  >  Briefings quotidiens  >  Morning Meeting

Analyses : Briefings quotidiens

Tous les articlesDécryptagesIndicesTrading ActionsProduits DérivésMatières PremièresDevisesBriefings quotidiensInterviews 
Clôture de TokyoMorning MeetingBriefing de midiPré-ouverture de WallstreetClôture de la Bourse de ParisClôture de Wallstreet

ANALYSE DU CAC 40 À COURT TERME

14/11/2018 | 08:00
Le pétrole pèse sur la tendance
CAC 40
A l'issue d'une séance en dents de scie, preuve de l'indécision des opérateurs, le CAC40 a finalement terminé non loin de son plus haut du jour, avec un gain de 0.85% à 5101 points (plus bas à 5054 points et plus haut à 5106 points).
Les valeurs du luxe et les technologiques ont nettement tiré l'indice vers le haut en fin de séance et seul le compartiment des pétrolières a subi des dégagements, avec la forte baisse du pétrole.

Relégant au second plan, l'absence d'avancée en Italie, les opérateurs ont en outre salué la reprise des pourparlers entre la Chine et les Etats-Unis sur la question commerciale.

Outre-Atlantique, les gains se sont envolés en deuxième partie de séance, avec le décrochage des cours pétroliers qui perdaient plus de 5%. Le DOW JONES a terminé en baisse de 0.4% à 25286 points, le S&P500 a cédé 0.15% à 2722 points et le NASDAQ100 a gagné 0.03%.

Aujourd'hui, malgré le projet d'accord entre l'Europe et les Britanniques pour le Brexit, l'indice CAC40 devrait ouvrir en baisse de 0.4%.
En données horaires, on attendra la sortie des 5054/5106 points pour agir dans un sens comme dans l'autre et ainsi mettre à profit une reprise technique en direction des 5130/5170 points ou au contraire de nouveaux dégagements avec les 5030 points puis 5000/4985 points en ligne de mire.
En surveillance. Surveiller la sortie du range 5054 / 5106.
Laurent Polsinelli / Copyright (c) 2018 Zonebourse.com

LA CLÔTURE À TOKYO

14/11/2018 | 08:38
Tokyo finit en légère hausse tiraillée entre Brexit et statistiques chinoises
NIKKEI 225
La Bourse de Tokyo a fini en légère hausse mercredi, après une journée en dents de scie, portée dans le sens positif par le projet d'accord sur le Brexit mais tirée vers le bas par le ralentissement de la consommation en Chine en octobre.
En fin de séance, l'indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a gagné 0,16% (+35,96 points) à 21.846,48 points, et l'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a augmenté dans des proportions voisines (+0,17% ou +2,81 points) à 1.641,26 points.
Les valeurs ont en partie été touchées par le repli de Wall Street mardi et la chute des prix du pétrole, selon des courtiers.
Du côté des changes, le dollar déclinait à 113,91 yens, contre 114 yens mardi à la clôture de la place tokyoïte, tandis que l'euro grimpait à 128,56 yens, contre 128,15 yens.
kap/tho

LA CLÔTURE À WALL STREET

14/11/2018 | 08:39
Repli anecdotique, c'est le pétrole qui dévisse
DOW JONES
NASDAQ
Wall Street a terminé en léger repli, se désolidarisant des places européennes, le Dow Jones cède -0,4% à 25.486.

Pas d'indicateurs économiques au programme ce 13 novembre, pas de publication de trimestriels emblématiques... la journée aurait pu être très calme mais ce ne fut pas le cas: Wall Street a connu un véritable scénario boursier en 'portes de saloon' et les opérateurs ont assisté à un effondrement du baril de pétrole, de -8%, jusque vers 54,8$ (et 55$ vers 22H30).

Tout est parti d'un tweet de Donald Trump qui met la pression sur l'OPEP (et surtout Ryad) pour que les pays producteurs maintiennent leurs quotas à un niveau qui excède largement la demande (une réduction de 1 million de barils/jour a été évoquée): après l'affaire Khashoggi, les marchés estiment que l'Arabie Saoudite fera profil bas lors de la réunion de Vienne et ira dans le sens souhaité par le Président américain.

Paradoxalement, les dégâts parmi les valeurs pétrolière sont relativement limitées vu le flash krach dont est victime l'or noir: Halliburton -5,4%, Marathon Oil -4,6%, Schlumberger -4,3%, Nal Oilwell -3,6%, Valero -2,8%, EOG et Hess -2,6%, Exxon -2,3%, Chevron -1,7%... et Cabot Oil s'offre même une progression de +4,3%.

Le Nasdaq finit parfaitement stable à 7.200$, les hausses de Nvidia +5,2%, AMD +3,8%, Intel +1,6% étant compensées par les replis d'Apple -1%, Activision -2,5%, eBay -3%.


STATISTIQUES ÉCONOMIQUES DU JOUR

Heure Pays Statistique Impact* Attendu Précédent
11:00 EUR PIB trimestriel Moyen 0.2% 0.2%
11:00 EUR Production industrielle Faible -0.4% 1.0%
14:30 USA Indice des prix à la consommation Fort 0.3% 0.1%
* Impact attendu sur le marché suite à la publication de la statistique.
Publicité

VALEURS À SUIVRE

AXA

AXA a annoncé le lancement d’une offre secondaire d’actions ordinaires de sa filiale américaine AXA Equitable Holdings (EQH) et le début des présentations aux investisseurs dans le cadre de cette opération. L'assureur offre 50 millions d'actions ordinaires d’EQH et a consenti aux banques du syndicat une option permettant l’acquisition de 7,5 d'actions ordinaires supplémentaires dans un délai de 30 ... Lire plus jours.

Parallèlement à cette offre secondaire, AXA et EQH ont conclu un contrat de rachat d'actions en vertu duquel AXA cèdera à EQH, sous certaines conditions, entre 20 et 30 millions d'actions ordinaires d'EQH. L'opération de rachat d'actions est soumise à un certain nombre de conditions, parmi lesquelles la réalisation de l'offre secondaire.

Valeurs citées dans l'article : Axa, AXA Equitable Holdings Inc



ELECTRICITÉ DE FRANCE

EDF a confirmé ses objectifs 2018 dans le sillage d'un chiffre d'affaires neuf mois en progression. L’électricien public a dégagé sur la période un chiffre d'affaires de 49,592 milliards d'euros, en hausse de 7,2%. En organique, la croissance atteint 5,3%. Pour 2018, le groupe vise toujours une réduction de 800 millions de ses charges opérationnelles et la réalisation d'un Ebitda compris entre 14, ... Lire plus8 et 15,3 milliards. Le cash flow, hors compteur Linky et nouveaux développements et cessions, est attendu nul.

Tous les segments ont contribué à la croissance organique du chiffre d'affaires au cours de la période. Le segment France - Activités de production et commercialisation a la plus forte contribution en valeur absolue.

Le chiffre d'affaires du segment France - Activités de production et commercialisation s'élève à 18,9 milliards d'euros, en hausse organique de 6% par rapport aux neuf premiers mois 2017.
La production nucléaire s'établit à 290 TWh, en hausse de 6,6 TWh par rapport aux neuf premiers mois 2017.

Cette amélioration s'analyse au regard d'une année 2017 fortement pénalisée notamment par plusieurs arrêts de réacteurs liés aux dossiers de fabrication de l'usine du Creusot et par la problématique de " ségrégation carbone ".



ILIAD

Iliad a fait état d'un chiffre d'affaires au troisième trimestre en croissance de 1,7% à 1,24 milliard, tiré par la contribution de l'Italie, avec plus de 2,23 millions d'abonnés recrutés en quatre mois, ce qui représente un chiffre d'affaires de 46 millions. La France accuse toutefois un repli de 2,1% à 1,19 milliard, impacté par l'intensité promotionnel sur les offres d'entrée de gamme et une p ... Lire pluserte d'abonnés. L'opérateur télécoms a perdu 14 000 abonnés dans le fixe sur le trimestre.

Dans le mobile 90 000 abonnés ont quitté le groupe, en raison de la baisse du nombre d'abonnés sur l'offre à 2 euros/mois (0 euro/mois pour les abonnés Freebox). Iliad a mis en cause l'impact négatif des offres à 5 euros/mois à vie proposées par certains concurrents, réapparues fin août sur le marché.

Le groupe ajoute que le trimestre est marqué par les "premiers effets positifs" de la nouvelle approche commerciale initiée par le groupe en juin dernier, en termes de rétention et de fidélisation, et confirme ses objectifs.

Le groupe a confirmé son objectif d'un solde d'Ebitda-investissements France à environ 1 milliard d'euros à partir de 2020. Il prévoit toujours par ailleurs une marge d'Ebitda France en hausse en 2018 et de plus de 40% en 2020.



 



NEXITY

Nexity Property Management gèrera les implantations tertiaires d’EDF SA en Île-de-France et dans le Sud-Est de la France. Ce mandat exceptionnel par sa taille, porte sur près de 200 sites et 918.000 mètres carrés, pour une durée minimale de 4 ans. L'électricien confie à un spécialiste, le Property Management, le pilotage opérationnel de toutes ses activités courantes (FM Services, FM Technique, pe ... Lire plustits travaux, relation courante avec les bailleurs).

EDF conserve la négociation de ses baux, les grands travaux et le pilotage stratégique de ses projets.

Pour accompagner EDF, Nexity Property Management va procéder aux recrutements de près de 40 collaborateurs qui s'inscriront dans un plan d'embauches portant sur une centaine de profils techniques ou de gestionnaires sur l'ensemble du territoire national.

Valeurs citées dans l'article : Nexity, Electricité de France



AGENDA DU JOUR


HeureValeurType d'événement
Tencent Holdings Ltd Q3 2018 Publication de résultats
Cisco Systems, Inc. Q1 2019 Publication de résultats
Charles Schwab Corp October 2018 Publication évolution de l'activité
Sumitomo Mitsui Financial Group, Inc. Premier semestre 2018 Publication de résultats
Japan Post Holdings Co Ltd Premier semestre 2018 Publication de résultats
Japan Post Bank Co Ltd Premier semestre 2018 Publication de résultats
Mizuho Financial Group, Inc. Premier semestre 2018 Publication de résultats
Progressive Corp October 2018 Publication évolution de l'activité
19h30 Linde AG Q3 2018 Publication de résultats
NetEase Inc (ADR) Q3 2018 Publication de résultats
Otsuka Holdings Co Ltd Q3 2018 Publication de résultats
Cathay Financial Holding Co., Ltd. Q3 2018 Publication de résultats
07h30 Wirecard AG Q3 2018 Publication de résultats
07h30 E.ON SE Q3 2018 Publication de résultats
Aeroports de Paris SA October 2018 Publication évolution de l'activité - Traffic Figures
NetApp Inc. Premier semestre 2019 Publication de résultats
The Link Real Estate Investment Trust Premier semestre 2019 Publication de résultats
Deutsche Wohnen SE Q3 2018 Publication de résultats
12h30 Loblaw Companies Ltd Q3 2018 Publication de résultats
Sumitomo Mitsui Trust Holdings Inc Premier semestre 2018 Publication de résultats

Avertissement : Les informations, graphiques, chiffres, opinions ou commentaires mis à disposition par SURPERFORMANCE SAS s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations développées. Ces informations sont données à titre informatif et ne représentent en aucun cas une obligation d'investissement ni une offre ou sollicitation d'acquérir ou de vendre des produits ou services financiers. Elles ne constituent par ailleurs pas un conseil en investissement.
L'investisseur est seul responsable de l'utilisation de l'information fournie, sans recours contre SURPERFORMANCE SAS, qui n'est pas responsable en cas d'erreur, d'omission, d'investissement inopportun ou d'évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.